Pages
Adsense

Eurocoupe Poules F à J : Les clubs français espèrent briller

Sara CHEVAUGEON et les Flames Carolo à Miskolc pour bien démarrer © Laury MAHE

 

Groupe F :

Mercredi 11 octobre : DVTK Miskolc – Charleville-Mézières Jeudi 12 octobre : Keltern – PEAC Pecs


Groupe G :

Mercredi 11 octobre : Basket Landes – Ceglèd ET Gernika – Gérone


Groupe H :

Mercredi 11 octobre : Szekszard – Raguse Jeudi 12 octobre : Barreiro – Nymburk


Groupe I :

Mercredi 11 octobre : KB Brno – Wasserburg ET Venise – Fribourg


Groupe J :

Mercredi 11 octobre : Nantes-Rezé – Namur ET Hainaut Basket – Györ

 

Ils seront 4 clubs à représenter la France en phase de poule. Le Hainaut Basket, qui sa place en barrage au refus de Mondeville, a parfaitement négocié cette étape face à Amsterdam pour valider son billet pour les groupes.

Les hennuyères sont reversées dans la poule J et se frottera d’entrée aux Hongroises de Györ. Les partenaires de Laura GARCIA peuvent frapper un grand coup en cas de victoire. Györ peut être considéré comme le gros morceau du groupe qui a dans ses rangs l’ancienne joueuse de Villeneuve d’Ascq, Kamila STEPANOVA. Plus tard dans la compétition, elles affronteront Nantes-Rezé. Pour cette première journée, la bande d’Emmanuel COEURET accueille Namur et Hanne MESTDAGH.

Basket Landes espèrent faire mieux que la saison dernière où les landaises n’avait pas passé la phase de poule. Pour cela, Cathy MELAIN devra trouver des solutions pour s’imposer ce soir contre Ceglèd avant d’affronter deux formations espagnoles qui s’annoncent d’ores et déjà coriaces.

Charleville-Mézières aborde cette compétition avec de réelles intentions de bien y figurer. Les Flames Carolo doivent partir sur le pont ce qui implique un résultat positif pour les partenaires de Sara CHEVAUGEON de son déplacement à Miskolc. Elles pourront mieux préparer les prochaines rencontres face à Keltern et au PEAC Pecs.

Dans les deux derniers groupes, aucun club français ne sera présent. Pour autant, nous trouvons bien une trace d’une joueuse française. Margaux GAILLOU-LOKO a rejoint durant l’intersaison la formation allemande de Wasserburg. Avec son équipe, elle débute par un voyage en République Tchèque et Brno. En principal adversaire, Venise parait être celui le plus dangereux.

Raguse et Nymburk partent avec la faveur des pronostics dans la poule H. les italiennes devront, tout de même, se méfier des hongroises de Szekszard qui avaient battu à domicile Lattes-Montpellier lors du barrage aller d’Euroligue.

Adsense
Adsense
Page generated in 0,680 seconds. Stats plugin by www.blog.ca