Pages
Adsense

NF1 : Transferts

Share Button

LFB_2012-2013_Johanna JOSEPH (Charleville)_Romain CHAIBJohanna JOSEPH rejoint Villeurbanne © Romain CHAIB

Villeurbanne commence à faire son marché pour la saison prochaine avec, d’après nos informations, la signature de Johanna JOSEPH (1,85 m, 22 ans). Ce poste 4 formé à l’INSEP était à Charleville depuis 2012 mais vient de vivre une saison blanche suite à une rupture des ligaments croisés du genou.

Dans le Nord, toujours selon nos sources, Audrey SALVI évoluera à Wasquehal pour le prochain exercice. L’ex-Namuroise était à Chenôve l’an passé.

Un commentaire

  1. MONTBRISON S’EST MIS AU GABARIT

    Après que les dirigeants montbrisonnais aient présenté leur effectif pour la saison prochaine en nationale 1, quelques commentaires personnels sur le promu, champion de France de NF3 en 2013 puis de NF2 cette année.

    UN GRAND ECART ?
    Il n’est pas certain du tout, et je pense même le contraire, qu’il existe une différence de niveau entre de bonnes formations de Nationale 2 et de Nationale 1, d’abord parce que deux joueuses étrangères sont autorisées dans ces catégories. Les faits semblent démontrer cet avis puisque que Montbrison, face à Villeurbanne et à Chenôve en Coupe l’an passé, a fait jeu égal voire davantage. C’est moins vrai évidemment entre NF3 et LF2, compte tenu des budgets et de l’attractivité de ces compétitions et donc des clubs pour recruter.
    L’écart se situe cependant par le bas, c’est-à-dire le nombre d’équipes faibles, et donc la répétition des matches de niveau élevé qu’il faut produire.

    LES OBJECTIFS DE L’INTERSAISON
    Si le BCMF a survolé le Final Four de NF2 (+49 contre Roquebrune après 3QT en demi-finale, +24 face au Smuc en finale après 3QT), Corinne Bénintendi s’est toutefois beaucoup appuyée sur son cinq de base dans les rencontres majeures et décisives.
    Il paraissait donc nécessaire que l’effectif mais surtout le cinq s’étoffe en doublant si possible les postes.
    Le second objectif était de pourvoir au remplacement de Edina Urmös, laquelle avait annoncé son départ (a priori Le Creusot Elan Chalon). D’autant que l’intéressée tournait à 25 points de moyenne. Dès lors, une nouvelle doublette intérieure semblait s’imposer pour rééquilibrer le système.

    L’EFFECTIF

    Meneuses-arrières

    L’équipe sera toujours animée par l’ex-internationale Emilie Duvivier et Aurélia Bouillon (16 pts en finale contre le Smuc), renforcée sur ces deux postes par Elodie Michalon, en provenance de l’union Riorges-Coteau-Roanne, sans y avoir joué la saison dernière (elle n’est donc pas mutation).
    Ce n’est pas véritablement une surprise puisque l’intéressée s’entraînait avec le groupe depuis plusieurs semaines.
    En 2007, Nathalie Lesdema présentait cette joueuse (passée, comme A. Bouillon, par le centre de formation d’Aix-en-Provence):
    http://www.basketfeminin.com/lesdema/Vendredi-23-novembre-ELODIE-MICHALON_a44.html

    Ailières

    Le poumon et les tripes à la mode de Montbrison, c’est Camille Cabaton (16.6 pts/m sur les matches retour, les play-offs et le final four)… alors que, sauf erreur, c’était sa première saison en NF2 !
    Elle devrait doublonner, dans un registre différent, avec Albérique Mérré (gauchère d’1.76m également poste 4) qui vient de l’US Palaiseau (NF2) dont elle était la meilleure marqueuse.
    http://www.le-republicain.fr/sports/basket-ball/2392-palaiseau-n-y-a-pas-echappe
    http://www.le-republicain.fr/sports/basket-ball/1762-palaiseau-frole-l-exploit
    http://www.le-republicain.fr/sports/basket-ball/1016-palaiseau-renait-il-de-ses-cendres

    Intérieures- Pivots

    Ce sera l’inconnue de cette équation puisque la paire Edina Urmös – Marlena Rulewicz, en place depuis trois ans, est remplacée par un trio composé de :
    – la Slovaque Beata Simova (1.84m), ex-Chenôve qui aura l’avantage d’avoir évolué en NF1 lors du précédent exercice.
    http://www.bienpublic.com/sport-local/2013/01/13/chenove-frappe-un-grand-coup
    – l’internationale Serbe Milena Marjanovic (1.94m), pivot de Timisoara en Ligue roumaine lors du précédent exercice. Elle tournait à 11.6 pts et 9.2 rebonds (6e), ce qui devrait rassurer le BCMF à ce poste et à ce niveau de compétition.
    http://basketball.eurobasket.com/team/Romania/BCM_Danzio_Timisoara/14068?Women=1&Page=3
    M. Marjanovic était présélectionnée en équipe nationale pour l’Euro 2013.
    http://www.kss.rs/reprezentacije/Seniorke.htm
    – Lucie Carlier (1.86m), passée par Dunkerque (L2) et Le Poinçonnet, adversaire en playoffs du BCMF.
    http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Sport/Basket/Nationaux/n/Contenus/Articles/2014/01/16/Carlier-toujours-plus-haut-1759815
    Nyalissia Gomis complétera ce secteur.

    MON SENTIMENT
    La préparation revêtira une importance évidente. La formation ligérienne – sur une base extérieure conservée – aura à intégrer cinq nouvelles joueuses (avec au total sept ou huit filles potentiellement dans le cinq majeur) et de fait de multiples rotations et options de jeu possibles. C’est là une différence mais aussi une clé supplémentaire par rapport à l’an passé.
    Sur le niveau, advienne que pourra. On reste pour l’instant dans la théorie et sur le papier. L’état d’esprit du groupe ainsi que sa volonté de travailler et de progresser, seront déterminants. L’adversité aussi !
    L’alchimie reste complexe. Une équipe n’est pas la somme de ses individualités. Ce peut être bien davantage… ou moins. L’expérience de Corinne Bénintendi (7 accessions, 3 titres, en 16 années de coaching dans 3 clubs) constituera bien entendu un atout non négligeable pour une formation montbrisonnaise qui devrait ainsi pouvoir maintenir une intensité de jeu plus constante et disposer de possibilités d’adaptation plus larges.

    Le promu semble en tout cas correctement armé pour exister en nationale 1, deux ans seulement après avoir évolué en NF3.

Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense