Pages
Adsense

François GOMEZ (Tarbes) : “Ne mettons pas la charrue avant les boeufs”

ligue-2_2015-2016_francois-gomez-tarbes_jean-joel-remy

François GOMEZ et le TGB sont de retour dans l’élite © Jean-Joël REMY

A l’occasion de son accession, ou plutôt son retour en Ligue Féminine, François GOMEZ, le coach de Tarbes, nous a accordés une interview dans laquelle il parle notamment des objectifs pour la saison 2016-2017 :

François, comme attendu, ton équipe n’a mis qu’une saison à remonter en Ligue Féminine. Soulagé ?

Le TGB a frôlé la correctionnelle suite à une gestion déplorable de l’ancienne présidence. Sa disparition semblait inéluctable. L’arrivée d’Alain COLL et de son équipe avec l’aide de nos partenaires en tête desquels il faut placer la ville de Tarbes, nos dirigeants ont su redresser une situation qui semblait désespérée. En parallèle de ce travail, le sportif a su rebondir et offrir un titre de champion de France de L2 synonyme d’accession en LFB. 

Plus que soulagé, l’ensemble des acteurs de ce petit miracle, staff technique et médical, joueuses, dirigeants, supporters, partenaires privés et publics ainsi que tous nos bénévoles, nous sommes fiers du travail accompli ainsi que du résultat.

 

Peux-tu nous présenter ton groupe pour ce retour dans l’élite ?

Nous souhaitions conserver les cadres de notre équipe de L2 qui avaient prouvé tout leur talent mais aussi tout leur attachement au TGB et à ses nouvelles valeurs. C’est ainsi que nous avons pu re-signer Adja KONTEH, Elodie CHRISTMANN (ex-BERTAL) et Sylvie GRUSZCZYNSKI. Elles sont les garantes de notre fond de jeu et de notre état d’esprit. Nous aurions souhaité conserver d’autres joueuses mais les contingences économiques nous ont privés de cette possibilité. 

Pour compléter ce groupe, avec les moyens qui nous étaient attribués, nous avons opté pour la signature en priorité de joueuses françaises. 

Bintou MARIZY (ex-DIEME) revient aux affaires après une pause maternité. Elle sera notre meneuse titulaire. C’est la garantie de posséder dans nos rangs une meneuse d’excellent niveau. 

Astan DABO nous arrive de Nice. Elle est venue chercher du temps de jeu au TGB. C’est un pivot de grande taille qui reste à mes yeux un véritable potentiel pour le haut niveau. A ces deux premières recrues, nous avons pu ajouter une des meilleures joueuses de L2 en recrutant Lucie CARLIER. De retour d’une grave blessure, elle peut être une des bonnes surprises dans ce championnat qu’elle va découvrir. 

Il restait à trouver 2 étrangères pour compléter notre effectif. Notre choix s’est porté sur Asia BOYD, jeune joueuse US qui nous arrive d’Italie. Elle semble correspondre aux critères que nous avions fixé sur ce poste de jeu. 

Enfin, Abby BISHOP, qui a déjà évolué sous ma direction à Perpignan viendra renforcer notre jeu intérieur dès qu’elle aura obtenu son visa de travail. Elle devrait être la joueuse qui rassure notre groupe et qui nous mène vers notre objectif.

Il faut rajouter à cela les espoirs du centre de formation, Awa TRASI, Moina LEBEHERREC, Shauna BEAUBRUN, Mélanie NADJAR et Léa DECONYNCK qui viennent compléter un effectif de 8 joueuses professionnelles.

 

La cerise sur le gâteau, c’est l’arrivée prochaine d’Abby BISHOP. Finalement, la défection de Jenna SMITH a arrangé les choses, non ? Sans trahir des secrets, comment se sont passées les tractations ?

Nous saurons dans l’avenir si la non venue de Jenna SMITH est un mal pour un bien. Quoiqu’il en soit, Abby est une joueuse habituée à la compétition de haut niveau et qui connait déjà notre championnat. Voilà déjà 2 arguments qui plaident en sa faveur.

Concernant sa venue, elle s’est surtout faite autour d’une relation de confiance et de sympathie qu’Elodie CHRISTMANN et moi entretenons avec elle depuis son passage en Catalogne. Nous attendons son arrivée avec impatience en espérant que le consulat français de Sydney lui accorde son visa de travail le plus rapidement possible.

 

Comment s’est déroulée la préparation ?

La préparation a été chaotique. Asia BOYD est arrivée tardivement ; Lucie CARLIER a eu l’autorisation de reprendre l’entraînement puis la compétition de son chirurgien il y a peu ; nous n’avons toujours pas notre équipe au complet. Vous imaginez que ce ne sont pas les conditions idéales pour préparer une équipe qui joue sa vie à chaque journée de championnat. Mais l’ambition et l’engagement sont bien présents et nous sommes optimistes sur notre avenir.

 

Quelle est l’ambition du club pour cette saison ? Un maintien et plus si affinités ?

Mon environnement pense quelquefois que ma vision est erronée et que je tire un peu vers le bas. Je n’ai pas besoin d’ouvrir le parapluie avant que la grêle ne tombe. Je crois que nous possédons des joueuses de qualité qui ont toutes évolué à ce niveau. Cependant, notre équipe est reconstituée à 70% et il nous faudra du temps pour construire un collectif efficace. Tous les spécialistes du basket féminin français vous dirons la même chose que moi. Je n’invente rien. 

D’autre part, il faut rappeler que notre championnat est d’une grande qualité et que les équipes qui le composent sont toutes expérimentées et compétitives. 

Notre ambition est clairement affichée. Nous tenterons de jouer un maintien confortable. Si cela s’avérait difficile, nous espérons être prêts pour lutter avec les futurs adversaires que nous retrouverions dans le cadre des play-down. Nous sommes toujours en phase de transition avec l’ambition au cours des prochaines saisons de retrouver une place parmi les équipes du haut du tableau. Ne mettons pas la charrue avant les boeufs. Il faut assurer notre maintien et préparer l’avenir en toute sérénité.

Merci beaucoup François pour ta disponibilité et bonne saison avec Tarbes !

 

Le TGB a débuté la saison face à Lyon. Quel commentaire peux-tu faire de ce match ?

Nous avons rendu une copie correcte en attaque et, en contrepartie, affiché d’énormes lacunes défensives. Malgré tout, avec un peu plus d’adresse aux lancers francs et aux tirs à trois points, nous aurions pu prétendre à la victoire face à un adversaire qui annonce clairement ses ambitions de participer aux playoffs. Nous n’allons pas nous trouver de vraies-fausses excuses en mettant en avant notre manque de rotation, notamment dans le jeu intérieur. Ce match était à notre portée et nous avons laissé passer l’occasion de prendre des points qui risquent de nous faire défaut au moment des comptes.

Adsense
Adsense
Page generated in 0,726 seconds. Stats plugin by www.blog.ca