Pages
Adsense

LFB : Lyon ASVEL Féminin égalise, Bourges, Charleville-Mézières et Tarbes passent, le Hainaut a presque assuré son maintien

Share Button

Aby GAYE a offert la victoire au TGB © Laury MAHE

 

Résultats des quarts de finale retour des playoffs (28 avril 2018) :

Lyon ASVEL F. Basket Landes 76-62
Nantes-Rezé Bourges 54-63
Lattes-Montpellier Charleville-Mézières 57-63
Tarbes Villeneuve d’Ascq 63-62

 

Après avoir échoué de peu en milieu de semaine (63-60), Lyon ASVEL Féminin a su apprendre de ses erreurs hier après-midi à l’Astroballe. Dès la première période et malgré l’absence de Paoline SALAGNAC, les Rhodaniennes ont mis la main sur le ballon (43-31, 20′). En revenant sur le terrain, les Landaises ont, par Céline DUMERC notamment (13 points, 7 rebonds) essayé de revenir dans la partie mais ont manqué d’adresse, par exemple à l’extérieur de la raquette (28% contre 45%), pour espérer y parvenir. Il y aura donc un match d’appui à Mont-de-Marsan mardi soir pour départager les filles de Cathy MELAIN et celles de Valéry DEMORY.

Dans une salle MANGIN BEAULIEU bien remplie, les joueuses de Nantes-Rezé ont toujours tenu tête à Bourges mais sans pour autant griller la politesse aux filles d’Olivier LAFARGUE. Car en s’appuyant sur le duo formé par deux anciennes joueuses du NRB, Sarah MICHEL et Katherine PLOUFFE (13 points chacune), les Berruyères sont restées sérieuses pendant 40 minutes. En face, Nayo RAINCOCK-EKUNWE (11 points, 10 rebonds) et les nantorézéennes n’ont pas à rougir puisqu’elles ont tout donné jusqu’à la fin, mais ça n’a pas suffi, laissant Bourges filer sereinement vers les demi-finales.

Scénario identique au milieu de semaine entre Tarbes et Villeneuve d’Ascq. Car encore une fois, les Nordistes avaient mené les débats en première période (27-38, 20′). Mais au retour des vestiaires, Pauline AKONGA (17 points dont 3/5 à 3 points) et les siennes ont complètement baissé la garde face à des Tarbaises complètement transcendées, à l’image de la paire composée d’Adja KONTEH (20 points, 9 rebonds) et Michelle PLOUFFE. A cet instant, le TGB a avancé à très grande vitesse en passant un 23-4 qui mettait le public du Quai de l’Adour en exergue (50-42, 30′). Bien qu’étant en effectif réduit avec les absences de Mame-Marie SY-DIOP et Joyce COUSSEINS-SMITH, l’ESBVA-LM a essayé de relever la tête pour continuer de croire en ses chances de disputer un match décisif à la maison. Dans ces matches couperets, ça se joue sur des détails dont ont su profiter les locales. Au cours des derniers instants, le collectif tarbais s’est rassemblé et est resté sur ses gardes, ne pensant plus à ses 27 ballons perdus depuis le coup d’envoi (contre 11 pour les Villeneuvoises). Alors qu’il restait 6 secondes et que son équipe était menée 61-62, Aby GAYE (12 points, 6 rebonds) crucifiait ses anciennes coéquipières dans la raquette en inscrivant le panier de la victoire pour poursuivre l’aventure.

Match également à haute tension dans l’Hérault. Alors que les deux équipes s’étaient rendues coup pour coup dans le premier quart-temps (15-15, 10′), Kalis LOYD (16 points, 3 rebonds) et ses copines ont accéléré le mouvement pour prendre légèrement le dessus avant la pause (28-31, 20′). Tout était encore possible et ce n’est pas à Suzy BATKOVIC (17 points, 10 rebonds) qu’on allait l’apprendre. L’intérieure australienne et ses copines continuaient de faire le boulot pour remettre à nouveau les deux écuries dos à dos au bout de 30 minutes de jeu (46-46, 30′). L’air du Palais des Sports de Lattes devenait tout simplement irrespirable. Pour autant, Clarissa DOS SANTOS (13 points, 14 rebonds) et les Ardennaises se donnaient de l’air et retrouvaient des failles dans la défense latto-montpelliéraine. Si bien que, dans les 2 dernières minutes, elles ont passé un 7-2 à des Héraultaises qui n’ont pas été capables de réagir et ont dû rendre les armes. Charleville-Mézières dominé le vice-champion de France et continue son petit bonhomme de chemin.

 

Résultats de la journée 2 des play-down (28 avril 2018) :

Hainaut Basket La Roche-Vendée 78-64
Mondeville Nice 66-56

 

Classement :

1. Mondeville 14Pts 8m
2. Hainaut Basket 14Pts 8m
3. Nice 10Pts 8m
4. La Roche-Vendée 10Pts 8m

 

Le contrat est rempli pour le Hainaut ! Pourtant, après un bon départ (16-14, 10′), les Hennuyères se sont fait peur puisque, du côté du RVBC, Bernadette NGOYISA, Mariame DIA et Johanna TAYEAU (46 points à elles trois) ont rassemblé leurs forces en mode “Big Three” pour déferler sur la défense nordiste, qui a essuyé un 26-14 qui inquiétait le public de la salle Maurice HUGOT à la mi-temps (30-40, 20′). Mais bien que toujours privées de Bintou MARIZY, les joueuses du SAHB se montraient beaucoup plus conquérantes en revenant sur le terrain, sous l’impulsion d’Ashley BRUNER (21 points dont 3/5 à 3 points). C’était le début d’une longue marche en avant pour le SAHB au cours de laquelle les Yonnaises n’ont pas pu suivre la cadence. Le Hainaut Basket s’impose et a désormais un pied en LFB pour la saison prochaine.

Toujours dans l’attente de la décision prise par les instances fédérales pour les raisons que l’on connait, Mondeville a mis l’extra-sportif de côté encore hier soir et a assuré l’essentiel, c’est-à-dire la victoire face à Nice. Autour de Romana HEJDOVA (18 points, 7 rebonds) et Kristen MANN (18 points, 5 interceptions), l’USOM n’a jamais baissé les bras, même quand les Niçoises reprenaient confiance en revenant à 33-33 à la mi-temps. Car ensuite, les Azuréennes ont payé cash leur manque d’adresse extérieure face à des Normandes qui n’étaient pas à plaindre dans cet exercice (15% pour Nice, 50% à 7/14 pour Mondeville). Tout comme le Hainaut, les Mondevillaises peuvent donc se rassurer tout en attendant le verdict lié à l’appel formulé par le club. Affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense