Pages
Adsense

LFB : Valéry DEMORY de retour pour 4 ans au BLMA

Share Button

Valéry DEMORY avait fait ses adieux au BLMA en 2017, en même temps que son adjoint Guy PRAT et que Gaëlle SKRELA. Il sera le seul à y revenir © Armand LENOIR/BLMA

 

Le BLMA, dans un communiqué, annonce le retour sur le banc lattois de son entraineur historique Valéry DEMORY avec un contrat de 4 ans qui prend effet immédiatement.

Une nouvelle aventure sportive démarre avec l’arrivée de Valéry DEMORY qui remplace Stéphane LEITE et prend les rênes de l’équipe professionnelle à compter de ce jour. Le BLMA ouvre un nouveau chapitre avec cet homme de confiance en s’inscrivant dans la durée pour les quatre prochaines saisons, durée de son contrat. 

Nous évoquerons assez rapidement la manière dont on est parvenu à ce résultat après plusieurs rebondissements pour revenir sur l’immense carrière du Denaisien qui a fêté il y a 5 jours ses 58 ans et surtout conclure sur la meilleure décision que pouvaient prendre les dirigeants héraultais de faire revenir un homme du sérail dans cette période si agitée pour le BLMA.

Dès le printemps, on comprit que la place de Valéry DEMORY sur le banc lyonnais ne tenait qu’à un fil. Sans trop savoir si c’en était la cause ou la conséquence, le LDLC ASVEL Féminin venait de passer à Sopron à côté d’un bel avenir en Euroligue. Pourtant, Valéry DEMORY avait fait savoir à la presse régionale après un rendez-vous avec Tony PARKER qu’il continuerait son aventure lyonnaise. Mais dès la fin de la saison qui se terminera pour le LDLC ASVEL Féminin sans titres, et même sans qualification en Euroligue, le même Tony PARKER annonce l’arrivée à Lyon de Pierre VINCENT.

Dans le même temps, le BLMA présente, photo à l’appui, son nouvel effectif et confirme par la même l’arrivée de Landerneau de Stéphane LEITE pour succéder au Belge Thibaut PETIT (parti depuis au Dynamo Koursk en tant que coach assistant). A la suite de la révolution de Palais qui s’opère sur les bords de la Méditerranée, il est fait savoir le 8 septembre que Stéphane LEITE n’est plus désiré et même est mis à pied alors qu’il n’aura dirigé aucun match officiel du BLMA. L’épilogue intervient aujourd’hui avec l’annonce de son remplacement par Valéry DEMORY.

Pour les plus jeunes, rappelons qui est Valéry DEMORY. Ce fut tout d’abord un très bon meneur (Cholet, Limoges, Pau-Orthez) qui a obtenu deux titres de champion de France et honoré 121 sélections en équipe de France. C’est à Mourenx qu’il débuta sa carrière d’entraineur mais c’est évidemment à Lattes-Montpelier où il resta dix ans (2007-2017) qu’il obtint les meilleurs résultats (2 titres de champion de France en 2014 et 2016, 4 coupes de France 2011, 2013, 2015, 2016). Il poursuivit sa carrière au LDLC ASVEL Féminin où il obtint un nouveau titre de champion de France.

C’est donc le choix d’un homme particulièrement qualifié et qui connait bien la maison qui a été fait et ceci parait d’autant plus judicieux que la situation au BLMA ses dernières semaines est parue un peu confuse. Les échéances arriveront rapidement avec notamment le trophée des champions dès le 26 septembre à Coubertin contre Basket Landes, la réception de Charleville-Mézières le 3 octobre en 1ère journée de LFB et surtout l’Euroligue avec une entrée en matière à Lattes dès le 6 octobre contre l’USK Prague.

Donc dès samedi matin, 1er entrainement et découverte des joueuses car celles qu’il avait connues en 2017 sont toutes parties. La succession de Thibaut PETIT ne sera pas si facile car ce dernier a tout de même l’an dernier remporté la Coupe de France et accédé à la finale du Championnat battu par Basket Landes (64-72) et Julie ALLEMAND, Myisha HINES-ALLEN et Napheesa COLLIER sont parties.

2 commentaires

  1. Comment comprendre l’épisode blma/Leite : signature fin de saison, arrivée contestée, prise de pose, et hop, viré. Le nouveau président devrait communiquer sur son licenciement, mais ça tarde, depuis le 8/9!!!z suivre et bon courage à VALE’

  2. Les financeurs sont les politiques et quand les politiques demandent de faire tomber des têtes on les fait tomber……
    On ne peut pas dire que le BLMA soit un club où les dirigeants sont exemplaires…..

Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense