Pages
Adsense

Euroligue : Reprise corsée pour Montpellier

Share Button

Isabelle yacoubou FIBA europeIsabelle YACOUBOU (ici en 2011) retrouvera le maillot de Schio

© FIBA Europe/Marcin SZAREJKO

 

Programme de la Journée 8 :

Poule A :

Cracovie Kosice
Ekaterinbourg USK Prague
Montpellier Galatasaray
Exempt : Kursk

Poule B :

Brno Bourges
Torun Orenbourg
Fenerbahce Agü Spor
Salamanque Schio

Dès cette première de Janvier, l’Euroligue reprend ses droits et du même coup la phase retour du premier tour.

Dans la poule A, on se souvient forcément du succès de Montpellier sur le parquet de Galatasaray avec une Valériane AYAYI de grand soir. Mais, il ne faut pas oublier que le champion d’Europe en titre jouait sans Nevriye YILMAZ et Sancho LYTTLE. Depuis, ces deux joueuses cadres du champion de Turquie sont revenu et avec elle les bons résultats. La défaite à Ekaterinbourg en prolongation a lancé la campagne européenne de Galatasaray, résultat confirmé par la victoire à Cracovie de la dernière journée 2014. Pour Valéry DEMORY, dont des propos ont souligné un cruel manque de fraîcheur physique et ses joueuses, cette coriace réception ne risque pas d’arranger les choses. Nul doute de Mistie BASS et ses partenaires joueront leur cartes à fonds.

Battu sur son parquet par Kursk, Ekaterinbourg a été freiné. Lors du match aller, Sandrine GRUDA et le champion 2013 avaient été dominé une grande partie de la rencontre avant de renverser la vapeur lors des 10 dernières minutes. Absence de longue durée, Danielle ROBINSON effectuera son grand retour au sein du groupe de Prague. Ekaterinbourg veut bénéficier du repos forcé de Kursk pour reprendre seul la place de leader.

Kosice a été actif durant la trève en recrutant l’américaine Crystal LANGHORNE, MVP d’un des Final 8 et la Slovène, Teja OBLAK. Avec ces arrivées, le champion Slovaque veut se relancer et espérer remonter au classement pour viser une place dans le Top 4. Mais, ce déplacement en Pologne s’annonce des plus périlleux. Battu pour sa dernière en 2014, Cracovie et Jantel LAVENDER veulent repartir de bon pied en ce début d’année. Cela passe obligatoirement par un succès qui pourrait leur permettre de prendre une place sur le podium provisoire ou de s’y rapprocher.

 

La poule B a vu Schio et Agü Spor de renforcer. Le Champion d’Italie en titre a vu le retour de l’intérieur française, Isabelle YACOUBOU qui a vu son expérience chinois se terminer d’une manière ubuesque. Quant au troisième représentant turc, l’arrivée de la championne olympique, Lindsay WHALEN, va sensiblement faire un bien fou. Ces deux recrues seront à l’épreuve dès ce soir. La première ira rendre visite à Salamanque. La seconde restera en Turquie.

Les Espagnoles avaient été bousculé par Bourges lors du dernier match mais avait fini par s’imposer avec une grosse fin de rencontre. Angelica ROBINSON sera un adversaire redoutable, elle qui a réalisé d’énormes prestations lors de match Aller. Schio voudra laver l’affront de leur première confrontation  (défaite 65-90) et aussi gâcher la fête espagnole car le seul représentant ibérique jouera dans une nouvelle salle,  la Multiusos Sanchez Paraiso, une enceinte de 5 000 places.

Lindsay WHALEN retrouvera deux de ses compatriotes, les américaines du Fenerbahce, Tina CHARLES et Angel MC COUGHTRY. Le vice champion d’Europe a connu un début d’année 2015 contrasté en s’inclinant en championnat mais en s’adjugeant une nouvelle fois la coupe de Turquie. Leader de ce groupe, Birsel VARDALI et ses coéquipières ont aussi une supériorité locale à conserver. Mirna MAZIC après un an d’arrêt refoulera les parquets avec Agü Spor.

Bourges ne devra pas tomber dans le piège tchèque à Brno. Très facile vainqueur de Brno a Prado, les Berruyères seront privées comme pour le reste de la saison de Danielle ADAMS et peut être aussi pour ce match d’Endéné MIYEM qui était restée sur le banc ce dimanche à Angers. A Brno, Ivana JALCOVA (Ex Agü Spor) a rejoint l’effectif en lieu et place d’Ashleigh FONTENETTE qui avait pourtant réussi quelques prestations intéressantes. Les Tangos et Héléna CIAK seront donc méfiantes même si la victoire est plus qu’à leur portée.

Torun doit changer sa façon de jouer. Lors de ces deux dernières rencontres, le club polonais avait usé et abusé des shoots extérieurs et notamment ceux derrière la ligne à 3 points avec plus ou moins de succès. Si les partenaires de Rebecca HARRIS, principale atout avec Maurita REID, veulent l’emporter, elle devront équilibrer leur jeu en passant un peu plus par Tijana ADJUKOVIC à l’intérieur. Son duel avec son ancienne partenaire du Spartak Moscou, Natalia VIERU, peut être une des clés de la rencontre au même titre de les doubles prestations de Glory JOHNSON  et de Dewanna BONNER.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense