Pages
Adsense

Ligue 2: Nice reprend seul les commandes

Share Button

Ligue 2 1415 - Céline PFISTER (SIG) - Audrey FeltzCéline PFISTER et Graffenstaden sont sorties gagnantes de leur duel face à Le Havre © Audrey Feltz

Résultats de la journée 20 :

Graffenstaden Le Havre 66-60
Chartres La Roche 76-73
Dunkerque Reims 70-60
Aix INSEP  63-52
Leon Tregor Nice  54-75
Charnay Aulnoye  67-59
Exempt : Limoges

 

 

 

 

 

 

Classement :

1. Nice 33Pts 18m
2. La Roche 32Pts 18m
3. Dunkerque 32Pts 19m
4. Charnay 30Pts 19m
5. Aix 30Pts 19m
6. Limoges 29Pts 18m
7. Leon Tregor 28Pts 19m
8. Chartres 28Pts 19m
9. Reims 26Pts 18m
10. Graffenstaden 26Pts 18m
11. Le Havre 23Pts 18m
12. Aulnoye 23Pts 18m
13. INSEP 20Pts 19m

La Ligue 2 nous a habitué, cette saison, à nous offrir son lot de surprises, et cette Journée nous en a offerte une belle avec la défaite du leader, La Roche, sur le parquet de Chartres (73-76).

Avec cette courte défaite, les vendéennes doivent laisser leadership à Nice, qui a assuré en Bretagne, à Leon Tregor, avec une belle et nette victoire (75-54), et relancent même Dunkerque dans la course à la qualification, après la victoire Nordiste sur Reims (70-60), même si les Nordistes comptent une rencontre disputée en plus, par rapport à La Roche, mais également aussi par rapport à Nice.

Derrière ces trois-là, Limoges était au repos et laisse provisoirement la quatrième place au duo composé de Charnay et Aix, les bourguignonnes l’ayant emporté sur Aulnoye (67-59), pendant qu’Aix en Provence prenait le meilleur sur l’INSEP (63-52).

Pour les Play Offs, même si rien n’est encore arrêté de façon définitive, il semble bien que ces trois-là aient la corde pour en être, Leon Tregor, Chartres, ou même encore Reims ou Graffenstaden, étant un peu trop loin pour réellement pouvoir y prétendre, sauf à faire un parcours parfait d’ici la fin de saison….et en comptant sur des faux pas des adversaires.

Par contre, les Alsaciennes ont remporté une victoire très importante face à Le Havre (66-60), de celles qui donnent une belle marge de manoeuvre dans l’optique du maintien.

A l’inverse, pour les Havraises, mais aussi pour Aulnoye, cela se complique de plus en plus dans l’optique du maintien, l’écart étant désormais quasi abyssal, à six journées du terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,230 seconds. Stats plugin by www.blog.ca