Pages
Adsense

LFB : Score à 3 chiffres pour Charleville

Share Button

LFB_2014-2015_Amel BOUDERRA (Charleville) vs. Toulouse_Laury MAHEAmel BOUDERRA et ses copines ont écrasé Arras © Laury MAHE

 

Résultats de la Journée 22 des 21 et 22 Mars 2015

Hainaut Basket Angers 71-84
Mondeville Bourges 63-79
Charleville Arras 103-67
Villeneuve d’Ascq Calais 78-64
Toulouse Tarbes 57-80
Lyon Basket Landes 64-78
Nantes-Rezé Montpellier 49-72

 

 

 

 

 

 

 

 

Classement

1. Bourges 43Pts 22m
2. Montpellier 41Pts 22m
3. Villeneuve d’Ascq 40Pts 22m
4. Basket Landes 37Pts 22m
5. Angers 36Pts 22m
6. Tarbes 36Pts 22m
7. Arras 34Pts 22m
8. Nantes-Rezé 31Pts 22m
9. Charleville-Mézières 30Pts 22m
10. Toulouse 30Pts 22m
11. Mondeville 29Pts 22m
12. Lyon 27Pts 22m
13. Calais 24Pts 22m
14. Hainaut Basket 23Pts 22m

 

Les Angevines ont caracolé en tête du début à la fin pour remporter un match qui leur était promis. La logique a de nouveau été respectée malgré les efforts conjugués d’Astou TRAORE et de Pauline AKONGA NSIMBO. Les partenaires de Camille AUBERT restent à une encolure du quatuor de tête. Le moindre faux pas de Basket Landes pourrait leur permettre de jouer, à la surprise générale les play-offs. Du côté amandinois, les choses se compliquent sur et en dehors du terrain. Les affres de la relégation se font pressantes à quatre journées du terme de la saison régulière.

 

Les Mondevillaises auront fait illusion durant le premier quart-temps pour subir par la suite l’efficacité du rouleau compresseur berruyer. Un résultat logique qui renforce la première place du classement des Tangos alors que les Normandes perdent définitivement l’espoir de jouer le Challenge Round.

 

Score 103. Evaluation 123. Charleville-Mézières atomise des Arrageoises complétement perdues. Bien évidemment, l’équipe de Cécile PICCIN a des circonstances atténuantes mais ceci n’explique pas cela. La volée reçue dans les Ardennes doit rappeler qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Les espoirs entretenus jusque là par les aficionados artésiens s’effondrent. Voilà les partenaires d’Elodie MENDY reléguées à la septième place du classement. Les carolos ont touché les étoiles en réalisant un match presque parfait. Toutes les joueuses ont pu participer à la fête pour le plus grand plaisir du public local.

 

Les toulousaines ont pu rêver jusqu’à la fin du premier quart6temps puis, la main mise des tarbaises sur le match a tué tout espoir de faire un résultat. Dominantes dans tous les domaines du jeu, les bigourdanes prennent une belle revanche sur leurs voisines pyrénéennes. Seule Miranda AYIM se débattait tant bien que mal au milieu du marasme de son équipe. Les partenaires de Joyce COUSSEINS-SMITH s’en donnaient à cœur joie pour infliger une véritable correction à leurs hôtes. Un résultat bon pour le moral de l’équipe de Cyril SICSIC en prévision du challenge round.

 

Les Nantaises n’ont pas pu faire grand-chose face aux assauts d’Ingrid TANQUERAY et de son équipe. Une rencontre que Montpellier avait plié à l’issue du premier quart-temps en infligeant un rédhibitoire 10 à 27. Il n’y avait plus qu’à gérer cette confortable avance, ce que firent intelligemment les Héraultaises. On aurait pu s’attendre à un sursaut d’orgueil des locales mais il ne vint pas. Nantes est dorénavant poursuivi par Charleville-Mézières et Toulouse dans la quête au Challenge Round. La fin de la saison régulière va être haletante pour ces trois équipes.

 

Les Calaisiennes n’ont rien lâché, comme d’habitude me direz-vous mais la supériorité de Villeneuve d’Ascq n’a pas laissé d’espoir aux partenaires de Jenny FOUASSEAU. Le 1er avril avance à grand pas et le rendez-vous décisif face au Hainaut donnera le nom du relégable. Les banlieusardes lilloises ont fait le travail en attendant le match retour de la finale de l’Eurocoupe. On n’attendait rien de mieux du côté nordiste.

 

Gunta BASKO-MELNBARDE a été l’un des artisans principaux de la victoire landaise à Lyon. La descente aux enfers continue pour l’équipe du président FOREL. La fin de saison sera difficile et le temps va sembler long pour les partenaires de Mélanie PLUST. Basket Landes revient aux affaires et pointe son nez à la quatrième place du classement. Rien n’est fait pour l’équipe d’Olivier LAFARGUE mais l’optimisme doit être de retour dans les rangs de son équipe. La perspective de disputer une demi6finale des playoffs reste un bel objectif pour la sympathique équipe du Sud Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,475 seconds. Stats plugin by www.blog.ca