Pages
Adsense

LFB : Bourges en patron dans l’Hérault, le Hainaut officiellement relégué

Share Button

LFB_2014-2015_Céline DUMERC (Bourges) vs. Montpellier_Laury MAHEContrat rempli pour Céline DUMERC et Bourges © Laury MAHE

 

Résultats de la Journée 26 du 4 Avril 2015

Charleville-Mézières Toulouse 74-58
Montpellier Bourges 66-76
Arras Angers 75-87
Calais Nantes-Rezé 76-92
Tarbes Hainaut Basket 71-63
Mondeville Lyon 77-72
Villeneuve d’Ascq Basket Landes 72-53

 

 

 

 

 

 

 

 

Classement

1. Bourges 51Pts 26m
2. Montpellier 48Pts 26m
3. Villeneuve d’Ascq 45Pts 26m
4. Basket Landes 43Pts 26m
5. Angers 42Pts 26m
6. Tarbes 42Pts 26m
7. Arras 38Pts 26m
8. Nantes-Rezé 37Pts 26m
9. Mondeville 36Pts 26m
10. Toulouse 36Pts 26m
11. Charleville-Mézières 35Pts 26m
12. Lyon 31Pts 26m
13. Calais 29Pts 26m
14. Hainaut Basket 29Pts 26m

 

Mondeville, Charleville-Mézières, Toulouse, Lyon et Calais sont en vacances. Classées de la neuvième à la treizième place du classement, ces cinq équipes terminent leur parcours 2014-2015 sur cette vingt-sixième journée.

Calais se maintient in extremis grâce à une décision de la FFBB pénalisant l’équipe du Hainaut pour non-respect des règlements sportifs de la LFB. Pour la énième fois, ce n’est pas le terrain qui décide du sort du relégué mais l’extra-sportif. Les règlements sont faits pour être respectés et les obligations des clubs doivent être tenues. Personne n’y échappe et cette fois-ci, c’est le Hainaut qui est directement touché par des égarements administratifs des dirigeants du club. Calais en profite et jouera donc une seconde saison de rang en LFB.

Si pour Charleville-Mézières et Mondeville, le résultat final semble coller aux objectifs du début de saison, il en est tout autre pour Lyon et Toulouse.

Ardennaises et Normandes ont commencé la saison sur les chapeaux de roues, ce qui les a mis dans une situation confortable au vu des buts à atteindre. Un confort qui en définitive, aura été préjudiciable à un résultat qui aurait pu être au-dessus des annonces faites en début de saison. Le principal est cependant fait pour ces deux équipes qui évolueront, elles aussi, en LFB la prochaine saison.

Lyonnaises et Toulousaines sont passées à côté de leur sujet. Si Lyon vit des saisons compliquées depuis le départ de Laurent BUFFARD, cette saison aura été particulièrement décevante tant sur le plan du résultat que sur le plan de l’image donnée aux supporters avertis du lyonnais. On souhaite au président FOREL de trouver les bons ingrédients pour s’offrir une bien meilleure saison 2015-2016.

L’équipe de Haute Garonne a échoué dans sa quête européenne. Il s’en est fallu d’un petit point au classement pour défendre sa chance au Challenge Round mais c’est Nantes qui, dans la difficulté, a pris le meilleur sur son concurrent toulousain. La copie est donc à revoir dans la ville rose pour repartir du bon pied et enfin atteindre les objectifs ambitieux des dirigeants et du staff.

Angers, Tarbes, Arras et Nantes vont en découdre pour atteindre la finale du Challenge Round et gagner une place européenne. Si Angers a montré de la stabilité au cours de la phase régulière, cela n’a pas été le cas pour les trois autres prétendants. On peut donc imaginer que les Angevines sont bien placées pour aller chercher une place en Eurocoupe, ce qui ravirait les dirigeants locaux. Concernant les trois autres équipes, tous les pronostics sont permis. On donnera un avantage à Tarbes qui finit cette saison en trombe. Peut-être y a t-il quelques regrets de terminer à 1 petit point d’une quatrième place qui apparaissait abordable pour les Bigourdanes. Les défaites à domicile face à Toulouse, Angers et Arras doivent rester en travers de la gorge du staff tarbais. Les Nantaises, auteures d’une belle saison, peuvent toujours créer la surprise et il faudra se méfier du groupe d’Emmanuel COEURET. Quant aux Arrageoises, il était temps que la phase régulière se termine au risque de se retrouver en bien mauvaise posture. La fête semble avoir été gâchée. La seule façon de ne rien regretter est de réussir un exploit dans ce Challenge Round.

Bourges, Montpellier, Villeneuve d’Ascq et Basket Landes joueront les play-offs et le vainqueur se verra récompensé du titre suprême de champion de France. Bourges a marqué des points ce weeknd en s’imposant en terres héraultaises. En ne perdant qu’une seule rencontre sur les vingt-six de ce championnat, les partenaires d’Helena CIAK démarreront ces play-offs en grandes favorites. Un parcours presque sans faute associé à l’avantage du terrain devrait offrir un nouveau titre au président FOSSET. Mais il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué car il faudra écarter de la route un Basket Landes qui prouve sa stabilité en restant au sommet de la hiérarchie du basket français. A la lumière des play-offs, ce club démontre le sérieux et la qualité de son équipe dirigeante et de son staff. Si les chances de glaner un titre sont faibles, il faut cependant mettre en exergue les excellents résultats obtenus par cette équipe depuis de nombreuses saisons.

Qui de Villeneuve d’Ascq ou de Montpellier ira défier les tangos pour l’obtention du Graal ? Difficile à dire si l’on se réfère au titre européen des nordistes ou aux performances des Montpelliéraines en Euroligue ou en championnat. Ce combat Nord-Sud vaudra son pesant d’or.

On souhaite donc de bonnes vacances aux unes et de belles joutes aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,458 seconds. Stats plugin by www.blog.ca