Pages
Adsense

Euro 2015 : Les Bleues remportent une bataille défensive

Share Button

Anael LARDY FIBA Ciamillo Castoria- BELLENGERLes Françaises, a l’image d’Anaël LARDY, ont bataillé pour battre la Grèce
© FIBA/Ciamillo-Castoria/BELLENGER

 

Grèce France 42-51

 

Dans ce premier match du second tour des françaises, celles-ci commencent fort, dans le sillage de leur capitaine, Céline DUMERC (10 points, 5 rebonds, 5 passes décisives), qui ouvre le score avec trois points (0-3, 2’18). Les autres membres de l’équipe suivent son exemple et paralysent les Grecques qui sont impuissantes face à l’envol des Françaises (0-9, 3’44). Mais George DIKEOULAKOS prend vite un temps-mort pour remettre ses joueuses sur le bon chemin, ce qui semble aider Styliani KALTSIDOU (8 points, 6 rebonds) qui trouve le chemin du panier tout juste après la relance du jeu (2-9, 4’09). Zoi DIMITRAKOU (16 points, 6 rebonds) la suit, mais cela n’est pas suffisant pour contrer les Bleues qui conservent leur confortable avance (6-15, 10′).

Cette dernière continue sur sa lancée au retour sur le terrain, mais pas question pour Paoline SALAGNAC (12 points, à 4/7), qui réplique aussi tôt, de les laisser grignoter du terrain (8-18, 10’31) ! La bataille fait dès lors rage, mais les points ne fusent pas, que ce soit d’un côté ou de l’autre ! Et lorsque le ballon rencontre enfin le filet d’une équipe, il en fait de même tout de suite après de l’autre côté du terrain. Si bien que ce deuxième quart temps se termine exactement comme il avait commencé, mais avec dix points de plus de chaque côté (16-25, 20′).

Malgré un manque de réussite déplorable, la Grèce tentait de refaire son retard au début de la seconde période. Olga CHATZINIKOLAOU (7 points, 6 rebonds) entretenait même l’espoir une première fois en marquant à l’extérieur mais Sarah MICHEL (5 points, 1 rebond) lui a répondu du tac au tac (27-33, 27′). Mais à moins d’une minute de la fin du troisième quart, l’ailière grecque récidivait pour revenir cette fois à -1. Mais au bout de 30 minutes, les Bleues de Sandrine GRUDA (12 points, 6 rebonds) gardaient toujours une légère avance (32-36) et sentaient que la fin de match pouvait basculer.

Car une fois encore, Zoi DIMITRAKOU s’est rappelée au bon souvenir de ses anciennes coéquipières de Bourges et remettaient les deux équipes à égalité alors qu’il restait 8 minutes et 42 secondes à jouer dans cette partie (36-36). La future Villeneuvoise Styliani KALTSIDOU s’est même permis quelques instants plus tard de donner l’avantage à son équipe (39-38, 32′). Heureusement, Gaëlle SKRELA (9 points, 6 rebonds) venait souffler sur les braises et montrait le chemin à ses coéquipières, qui enfonçaient le clou en inscrivant un 15-3 à un adversaire médusé jusqu’au buzzer final. Nouvelle victoire tricolore (42-51) dans ce match qui n’aura pas été un modèle du genre sur le plan offensif puisque la France était bien en deçà de ses standards habituels mais peut se vanter de n’avoir encaissé que 42 points.

Allez les Bleues !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,486 seconds. Stats plugin by www.blog.ca