Pages
Adsense

Euroligue : Bourges a bien résisté, Villeneuve d’Ascq tranquille en Hongrie

Share Button

Diana TAURASIDiana TAURASI décisive pour Ekaterinbourg © Guillaume LAVIGNIE

Poule A :

Sopron Villeneuve d’Ascq 50-69
Fenerbahce Koursk 66-56
Salamanque Kosice 76-68
Schio Galatasaray 64-70

Classement :

1. Fenerbahce 15 pts 8 m
2. Koursk 13 pts 8 m
3. Schio 13 pts 8 m
4. Galatasaray 13 pts 8 m
5. Villeneuve d’Ascq 12 pts 8 m
6. Kosice 11 pts 8 m
7. Salamanque 10 pts 8 m
8. Sopron 9 pts 8 m

Le Fenerbahce fait le trou en tête de la poule. En s’imposant contre Kourks, les Turques et Jantel LAVENDER (14 points, 11 rebonds) comptent maintenant deux points d’avant sur les poursuivants, à commencer par Koursk où Endéné MIYEM a été impeccable avec un double double également (17 points, 10 rebonds).
Son voisin du Galatasaray est venu resserrer le groupe de chasse en allant s’imposer à Schio. Lynetta KIZER (16 points, 7 rebonds) et ses partenaires ont construit leur succès aux rebonds en remportant cette bataille (43-31) ce qui lui ont permis d’avoir une grandes efficacité en contre attaques, 20 points contre 7 pour les coéquipières d’Isabelle YACOUBOU (17 points).
En Hongrie, Villeneuve d’Ascq s’est mis dans les bonnes conditions d’entrée en remportant le premier quart 27-13. Stella KALTSIDOU (10 points, 4 rebonds) et les nordistes ont ensuite enfoncé le clou pour avoir 20 longueurs d’avance à la pause (44-24). Malgré un léger retour de Sara KRNJIC (13 points, 9 rebonds) et des Hongroises, Villeneuve d’Ascq s’imposent sans trembler et reste à porter de fusil du Top 4.
La victoire de Salamanque permet aux Françaises d’occuper seules la cinquième place. Les Espagnoles ont bonifié les 10 rebonds offensifs en inscrivants 19 points sur des deuxièmes chance. Gabriela MARGINEAN a été déterminante avec 21 points et 6 rebonds.

Poule B :

Braine Cracovie 65-74
Abdullah Gül Üniv. Prague 77-75
Ekaterinbourg Bourges 69-63
Gérone Orenbourg 56-59

Classement :

1. Ekaterinbourg 15 pts 8 m
2. Orenbourg 14 pts 8 m
3. Abdullah Gül Üniv. 13 pts 8 m
4. Prague 12 pts 8 m
5. Cracovie 12 pts 8 m
6. Bourges 11 pts 8 m
7. Braine 10 pts 8 m
8. Gérone 9 pts 8 m

Après avoir crucifié Prague d’un 3 points au buzzer, Diana TAURASI a encore été l’actrice majeure du match contre Bourges. L’Américaine a, pour la deuxième fois de la compétition, passé la barre des 30 points. Mais, Bourges a joué les yeux dans les yeux avec les Russes puisque Céline DUMERC (14 points, 6 rebonds) et sa bande étaient à seulement 2 points (63-65) à 22 secondes de la fin. Mais, Ekaterinbourg n’a pas flanché sur la ligne pour finalement l’emporter.
Ses compatriotes d’Orenbourg se sont fait une frayeur en Espagne. Après avoir passés un coup d’accélérateur au retour des vestiaires, DeWanna BONNER (15 points, 11 rebonds) & Co ont vu les Espagnoles et Naignouma COULIBALY (16 points, 13 rebonds) revenir progressivement au score. Mais, les Russes parviennent à conserver 3 points d’avance au buzzer final, consolidant leur place de dauphin.
Les fins de match ne réussissent pas à Prague. Battues sur le fil à Ekaterinbourg, les Tchèques ont vécu le même scénario en Turquie. Chelsea GRAY (19 points) est inscrit le panier de la victoire pour son équipe à 11 secondes de la fin. Pourtant, Sonja PETROVIC a encore sorti un match solide. La Serbe inscrit 22 points et capte 10 rebonds.
Cracovie confirme son redressement commencé lors des derniers matchs aller. Les Polonaises ont gagné en Belgique. Laura NICHOLLS (10 points, 5 rebonds) a scellé le sort de la rencontre d’un 3 points à 1:33 du buzzer final. Jusque là, Ann WAUTERS (11 points, 6 rebonds) et ses partenaires pouvaient encore croire à un succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,495 seconds. Stats plugin by www.blog.ca