Pages
Adsense

LFB : Montpellier impose sa loi, Nice sur le fil, Calais surprend Basket Landes

Share Button

LFB_2015-2016_Hind BEN ABDELKADER (Nice) @Hainaut Basket 1_Thibaut LASSER

Hind BEN ABDELKADER et Nice dominent Villeneuve d’Ascq © Thibaut LASSER

Résultats de la journée 11 des 19 et 20 décembre 2015 :

Nice Villeneuve d’Ascq 57-56
Arras Hainaut Basket 52-60
Montpellier Charleville 72-61
Toulouse Lyon 53-68
Calais Basket Landes 75-69
Nantes-Rezé Bourges 61-65
Angers Mondeville 71-65

 

 

 

 

 

 

 

 

Classement :

1. Montpellier 19Pts 10m
2. Bourges 18Pts 10m
3. Villeneuve d’Ascq 18Pts 10m
4. Nice 18Pts 10m
5. Charleville-Mézières 16Pts 10m
6. Lyon 16Pts 10m
7. Basket Landes 16Pts 10m
8. Mondeville 14Pts 10m
9. Hainaut Basket 14Pts 10m
10. Nantes-Rezé 13Pts 10m
11. Angers 13Pts 10m
12. Calais 13Pts 10m
13. Arras 11Pts 10m
14. Toulouse 11Pts 10m

Devant son public, Nice n’a pas failli à sa mission. Une semaine après avoir été battues sur le parquet du Hainaut (70-61), les Azuréennes ont coiffé un autre club nordiste sur le poteau, Villeneuve d’Ascq, sans Fatimatou SACKO. Dès le départ, Hind BEN ABDELKADER et ses copines ont montré qu’elles avaient les crocs (13-11, 10′). Si bien qu’après 3 quarts-temps, elles comptaient 9 points d’avance (52-43, 30′). Dans le money-time, l’ESBVA-LM avait réussi à redresser la tête et il s’en est fallu de peu pour que les banlieusardes lilloises ne commettent un hold-up parfait.

En revanche, le Hainaut est bien à la fête en ce moment. Les filles de Fabrice FERNANDES avaient coché ce 20 décembre sur leur calendrier comme étant le jour d’un match important qui leur permettrait de faire encore un pas en avant. Contrat rempli pour les Amandinoises qui ont en effet battu leurs voisines arrageoises avec encore une Pauline AKONGA des grands soirs (19 points, 11 rebonds). En revanche, c’était sans doute la soupe à la grimace dans la salle TETELIN puisque les locales se sont mises encore un peu plus en danger.

Cruelle fin de match pour Charleville qui, toujours sous la houlette d’Amel BOUDERRA (19 points, 3 passes décisives), ont tenu 30 minutes (55-55, 30′) avant de revoir Jenna O’HEA (16 points, 4 passes décisives) et Montpellier mettre un coup d’accélérateur et finalement s’imposer devant leur public pour passer les fêtes de fin d’année avec le sentiment du devoir accompli. Cette victoire permet aux Héraultaises de conforter leur place de leader.

Après une première période (27-30, 20′), Toulouse a encore une fois été confronté à ses limites en termes de rotations. A l’inverse, le duo US de Lyon composé de Latoya WILLIAMS et Lauren ERVIN (16 et 17 points) s’est régalé pour asseoir la domination rhodanienne et revenir dans la capitale des Gaules après avoir gagné une place.

Si les mauvaises langues avançaient que la victoire contre Angers (69-63) était un coup d’épée dans l’eau, Calais vient de leur répondre de la meilleure des manières en s’imposant pour la deuxième fois de suite, cette fois face à une grosse écurie de LFB, Basket Landes. Bien emmené par la paire Erin ROONEY-Marie-Bernadette M’BUYAMBA (18 points chacune), le COB a réussi son entame de match (21-14, 10′) et a bien contrôlé un adversaire en panne d’adresse (22%), là où les Calaisiennes ont excellé (7/11), de même qu’avec un 100% aux lancers francs.

Dans le même temps, ceux qui croyaient que Nantes-Rezé avait pris un coup derrière la tête après son large revers à Charleville (83-56)se trompaient. Car, si Aija PUTNINA (15 points, 8 rebonds) et ses troupes ont fini par devoir rendre les armes, elles ont regardé Bourges les yeux dans les yeux durant 40 minutes. Les Tango se sont fait peur avant de prendre quelques vacances et auront sans doute à coeur de débuter 2016 la tête encore plus haute.

En attendant l’arrivée d’une éventuelle remplaçante à Lizanne MURPHY, Angers a mis fin à une série de 3 défaites consécutives en championnat après avoir battu Mondeville hier. Les choses avaient pourtant mal commencé pour l’UFAB 49 (16-22, 10′). Mais malgré une Marine JOHANNES encore insolente (21 points dont 5/10 à 3 points), l’USOM a vu le collectif angevin se mettre en place pour inverser la tendance et prendre le match à son compte pour l’emporter.

Erratum : Lors de la présentation de cette onzième journée, nous avions évoqué le retour de Margaux GALLIOU-LOKO au Prado mais c’était une grosse erreur de notre part puisque c’est Nantes-Rezé qui accueillait Bourges. Veuillez nous en excuser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,532 seconds. Stats plugin by www.blog.ca