Pages
Adsense

WNBA : Chicago pointe le bout du nez

Share Button

Elena DELLE DONE

Elena DELLE DONE et Chicago semblent trouver leur rythme © chicago tribune

Résultats du week-end :

Connecticut Atlanta 77-83
New York Indiana 91-59
Chicago Washington 98-72
Seattle Phoenix 95-81
Minnesota Dallas 80-63
San Antonio Los Angeles 61-74
Connecticut Indiana 77-88
Atlanta Washington 79-86
Seattle New York 78-86

Classement :

Conférence Est :

1. Atlanta 75.0% 6 V – 2 D
2. New York 57.1% 4 V – 3 D
3. Chicago 50.0% 4 V – 4 D
Indiana 50.0% 4 V – 4 D
5. Washington 33.3% 3 V – 6 D
6. Connecticut 12.5% 1 V – 7 D

Conférence Ouest :

1. Los Angeles 100.0% 7 V – 0 D
2. Minnesota 100.0% 7 V – 0 D
3. Dallas 42.9% 3 V – 4 D
4. Seattle 37.5% 3 V – 5 D
5. Phoenix 28.6% 2 V – 5 D
6. San Antonio 16.7% 1 V – 5 D

Rien de bien nouveau sur la côte Ouest, ou Los Angeles et Minnesota continuent à enfiler les victoires comme des perles, que ce soit à San Antonio pour les Californiennes (74-61) ou face à Dallas pour les Lynx (80-63).

Les deux équipes sont d’ailleurs les seules de la conférence Ouest à avoir un bilan équilibré, Dallas n’ayant plus qu’une courte tête d’avance sur Seattle, victorieux de Phoenix (95-81), mais défait dans sa salle par New York (78-86), Phoenix et San Antonio n’étant néanmoins pas écartés totalement de la course au Play Offs.

Du côté de l’Est, et malgré sa victoire à Connecticut (77-83), Atlanta subit un coup d’arrêt dans sa salle , face à Washington (79-86), un coup d’arrêt inattendu qui fait les affaires de New York qui, en dehors de sa victoire à Seattle, a nettement distancé Indiana (91-59), et peut de nouveau lorgner vers le leadership à l’Est.

Le fait marquant de ce côté là des Etats Unis, cela reste néanmoins la nette victoire de Chicago sur Washington (98-72), une troisième victoire de rang qui fait du Sky la troisième meilleure équipe du moment, derrière Los Angeles et Minnesota, sur toute la ligue.

Indiana tient encore la route derrière, car sa victoire à Connecticut (88-77), est venue compenser le lourd revers à New York, mais combien de temps les Fever garderont-elles encore le rythme ? rien ne permet de répondre à cette question.

Reste que dans cette conférence, hormis Connecticut, qui semble un temps en dessous, toutes les équipes sont encore en course pour les Play Offs, voire même pour la place de n°1, et que les semaines à venir vont être décisives : Chicago confirmera-t-il la tendance actuelle, et prendra-t-il le pouvoir ? Nous le verrons bien !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,332 seconds. Stats plugin by www.blog.ca