Pages

Turquie : Angel McCOUGHTRY remporte son procès face à Fenerbahçe

Euroligue_2014-2015_Angel McCOUGHTRY (Fenerbahçe) @Bourges_Guillaume LAVIGNIE

L’ailière américaine avait attaqué son ancien club © Guillaume LAVIGNIE

Fin du feuilleton entre Angel McCOUGHTRY et Fenerbahçe qui durait en coulisses depuis près d’un an et demi. Début de l’année 2015, l’ailière américaine s’était targuée sur les réseaux sociaux de ne pas avoir repris l’avion avec ses coéquipières après un match après un match d’Euroligue à Bourges au cours duquel elle n’avait d’ailleurs joué que 13 minutes et ce sans doute à cause d’une mésentente avec son entraineur de l’époque, le Polonais Jacek WINNICKI.

Quelques jours plus tard, on apprenait que la joueuse et le club se séparaient. On pensait alors à un commun accord et que la native de Baltimore allait pouvoir préparer la prochaine saison de WNBA. La réalité des faits est un peu différente. Ainsi, d’après basketfaul.com, celle qui se fait appeler Angel M. lorsqu’elle troque son maillot de basketteuse contre sa casquette de rappeuse, a attaqué le club stambouliote pour, en quelques sortes licenciement abusif.

Celui-ci s’est défendu en disant qu’il a laissé partir la joueuse car elle avait commis une faute en ne repartant pas avec le reste de l’équipe. Problème de riches, me direz-vous ! L’intéressée a finalement eu gain de cause car la FIBA a estimé qu’aucune clause de son contrat ne l’obligeait à embarquer en même temps que ses coéquipières. Par conséquent, elle s’est vue octroyer la modique somme de 275 000 dollars avec des dommages et intérêts dont le montant n’a pas été révélé. Reste à savoir ce qu’elle va en faire…

Page generated in 0,681 seconds. Stats plugin by www.blog.ca