Pages
Adsense

Rio 2016 : L’Espagne se rassure, les Américaines hors-normes

Share Button

Rio 2016_Alba TORRENS (Espagne) vs. Chine_FIBA

Alba TORRENS et les Espagnoles ont surclassé la Chine

 

Résultats de la journée 5 du 10 août 2016 :

Chine Espagne 68-89
Etats-Unis Serbie 110-84
Sénégal Canada 58-68

 

 

 

 

 

 

 

Classement :

1. Etats-Unis 6Pts 3m
2. Canada 6Pts 3m
3. Espagne 5Pts 3m
4. Chine 4Pts 3m
5. Serbie 4Pts 3m
6. Sénégal 3Pts 3m

Visiblement, les Espagnoles ont mis du temps à digérer leur large défaite deux jours plus tôt face aux Américaines (63-103). Car malgré les incursions d’Alba TORRENS (32 points, 8 rebonds) notamment, la Roja voyait le collectif chinois prendre le dessus dès l’entame du match (18-14, 10′). En restant sur la même dynamique que lors de son succès contre le Sénégal (64-101), Ting SHAO (14 points, 3 rebonds) et les joueuses de l’Empire du Milieu restaient concentrées (24-18, 13′). Mais ne voulant pas se laisser piéger par un adversaire au jeu atypique, l’Espagne resserrait les rangs avant la pause (33-32, 17′). Si bien qu’au moment de retourner aux vestiaires, ce sont bien les partenaires de Laura NICHOLLS (7 points, 10 rebonds) qui repassaient devant (38-41, 20′). Pour faire face à un adversaire qu’il connait bien Lucas MONDELO (ancien coach de Shanxi qui prendra la direction de Koursk) a dû souffler dans les bronches de ses joueuses à l’abri des regards puisqu’elles repartaient de l’avant dans le troisième quart (59-64, 30′). Même s’il restait encore 10 minutes à jouer, l’Espagne semblait avoir trouvé son rythme de croisière (61-70, 33′). Leurs vis-à-vis, en alternant tirs extérieurs et pénétrations dans la raquette, entretenaient l’espoir (66-72, 35′). Leticia ROMERO (16 points, à 100% !) et les siennes restaient sur leurs gardes et s’imposaient assez largement pour se relancer dans ce tournoi olympique (68-89).

Comme souvent, la Team USA a démarré en trombe face à la Serbie dans le deuxième match du jour (9-2, 2′). Mais malgré un début de compétition compliqué, Sonja PETROVIC (15 points, 2 rebonds) et les Serbes ne voulaient pas se laisser faire et revenaient sur les chapeaux de roue (14-13, 5′). Ironie de l’histoire, c’est Danielle PAGE (15 points à 55%) qui permettait à son pays d’adoption de revenir à égalité quelques instants plus tard (16-16, 6′). Pas vexées pour autant, Diana TAURASI (25 points, 6 passes décisives) et ses troupes enchainaient les tirs à longue distance pour reprendre un peu d’air et après 10 minutes de jeu, les Américaines comptaient 10 longueurs d’avance (31-21, 10′). Face à une défense un peu dépassée, les protégées de Geno AURIEMMA corsaient l’addition pour s’assurer une secondes période des plus tranquilles, obligeant Marina MALJKOVIC à prendre un temps mort au milieu du troisième quart pour recadrer son équipe (46-30, 25′). La détermination américaine n’a baissé d’intensité et les championnes olympiques en titre menaient 56-34 à la mi-temps. Jelena MILOVANOVIC (15 points, 4 rebonds) et ses coéquipières savaient au moment de revenir sur le parquet que la tâche allaient être très difficile pour essayer de revenir dans le coup. Aleksandra CRVENDAKIC (7 points à 75%)  and co. jouaient libérées (mais pas forcément délivrées !) car elles savaient que l’espoir de commettre un hold-up serait très mince (70-51, 26′). D’autant que dès que les Américaines avaient le malheur de remettre un coup d’accélérateur, leurs adversaires du soir ne pouvaient pas suivre la cadence et accusaient un retard de 23 points à la fin du troisième quart-temps (84-61, 30′). Et c’est en mode rouleau-compresseur que les Américaines ont terminé la rencontre pour s’assurer encore davantage une plage au soleil de Rio (110-84, 40′).

En fin de soirée (pour nous Européens), le Sénégal disputait son troisième match de la compétition face à la surprenante sélection canadienne. Sous la houlette de Fatou DIENG (13 points, 10 rebonds), ce sont les championnes d’Afrique en titre qui se sont illustrées les premières (5-0, 3′). Mais en face, Miranda AYIM et ses copines rectifiaient assez rapidement le tir (5-4, 5′). A l’image de Kia NURSE notamment, les Canadiennes bousculaient d’ailleurs tout ou presque sur leur passage pour finalement compter 7 points d’avance au terme du premier quart-temps (10-17, 10′). Malgré leur manque d’expérience à ce niveau, les Lionnes de la Teranga ne baissaient pas les bras, portées par une Astou TRAORE encore une fois étincelante (24 points, 6 rebonds). Mais pour autant, les Nord-Américaines continuaient de veiller au grain et menaient toujours les débats à la pause (24-33, 20′). A leur retour sur le terrain de la Youth Arena, les joueuses du pays à la feuille d’érable ne relâchaient pas la pression face à un adversaire qui mettait un point d’honneur à se battre jusqu’au bout. Mais les efforts sénégalais mettaient du temps à payer, la faute à un nombre de balles perdues trop important (23 contre 16 sur l’ensemble du match). Et après 30 minutes de jeu, le Canada semblait bien maîtriser son sujet (41-55, 30′). Avant d’aborder le dernier quart, Oumoul THIAM (12 points à 63%) et les championnes d’Afrique étaient conscientes que la partie était pratiquement perdue mais elles repartaient de l’avant. Ce regain d’énergie était payant mais malheureusement, il était bien trop tardif pour espérer surprendre leurs vis-à-vis qui l’emportaient 58-68 pour conserver la deuxième place du groupe B, juste derrière leurs voisines américaines.

Programme de la journée 5 du 11 août 2016 :

17:15 Biélorussie Turquie
20:30 France Brésil
22:45 Japon Australie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense