Pages
Adsense

Rio 2016 : L’Espagne va jouer la première finale olympique de son Histoire

Share Button

Rio 2016_Astou NDOUR (Espagne)_ vs. Serbie_FIBA

Astou NDOUR et les Espagnoles reviendront de Rio avec une médaille © FIBA

 

 

Espagne Serbie 68-54

 

Le public de la Carioca Arena a assisté à un duel 100% européen en guise de demi-finales de ce tournoi olympique. D’un côté, l’Espagne, revancharde après n’avoir décroché que le bronze lors du dernier Euro et qui a donc dû passer par le TQO à Rezé pour arriver à Rio. De l’autre, cette vaillante équipe de Serbie, championne d’Europe en titre, et qui se plait bien dans un rôle d’outsider du basket mondial voire plus si affinités. Comme prévu, les deux écuries se sont rendu la politesse dès les premiers instants (7-6, 3′). Les défenses étaient mises à rude épreuve de chaque côté du parquet jusqu’à ce que Laia PALAU (5 points, 7 passes décisives) ne prenne ses responsabilités, d’abord à 3 points puis en lay-up (12-6, 6′). A l’inverse, les Serbes manquaient de réussite et cherchaient des solution pour revenir dans le coup. Après plusieurs tentatives vaines, Sasa CADO (12 points à 71%) redonnait de l’espoir aux siennes mais Laura NICHOLLS (13 points, 12 rebonds) calmait les ardeurs serbes (16-9, 8′). Et c’est dans un fauteuil et en ayant shooté à 50% que la Roja terminait le premier quart-temps (20-9, 10′).

Sur le banc, Marina MALJKOVIC a vivement recadré ses joueuses, qui montraient davantage d’entrain au début du deuxième quart (20-12, 12′). L’Espagne semblait alors avoir un petit coup de moins malgré un panier de Marta XARGAY (6 points, 3 rebonds) car Ana DABOVIC (8 points, 2 rebonds) et ses troupes redonnaient un coup d’accélérateur pour revenir à 2 points par Danielle PAGE  (10 points, 7 rebonds) pour être à 22-20 après 15 minutes de jeu dans cette rencontre. Il en fallait cependant davantage pour attaquer le moral ibérique (29-22, 18′). Et à la mi-temps, l’Espagne menait de 5 unités (33-28, 20′).

Les Serbes semblaient montrer davantage d’abnégation en revenant sur le terrain mais l’adresse tardait à pointer le bout de son nez, Astou NDOUR (14 points, 6 rebonds) les Espagnoles en profitaient pour asseoir leur domination encore davantage (37-28, 23′), notamment au rebond. Les protégées de Lucas MONDELO maîtrisaient parfaitement leur sujet et paraissaient sur un tel rythme de croisière qu’il allait être compliqué pour les compatriotes de Jelena MILOVANOVIC (10 points, 3 rebonds) de les laisser sur le bord du quai (46-32, 28′). A l’image des coups de pied donnés par Sonja PETROVIC (12 points, 7 rebonds) dans un décor au bord du parquet (ce qui lui a valu de prendre une faute technique), les Serbes n’étaient plus vraiment dans le match et accusaient cette fois un retard de 15 points à la fin du troisième quart-temps (53-38, 30′).

Sasa CADO et ses copines étaient conscientes qu’il aurait fallu un miracle pour pouvoir revenir dans la course à la victoire mais quand on connait leur force de caractère, l’Espagne devait rester sur ses gardes et continuer à faire le métier (57-40, 33′). Sept minutes à jouer, 17 points d’avance, la messe était dite. L’Espagne s’en allait tranquillement (68-54, 40′) vers la finale des Jeux Olympiques, une première dans l’Histoire du basket féminin outre-Pyrénées. Quant à la Serbie, elle n’a pas à rougir de cette défaite et devra se remobiliser dès samedi pour tenter de décrocher une médaille de bronze, une breloque inédite pour ce jeune pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,591 seconds. Stats plugin by www.blog.ca