Pages
Adsense

Coupe de France : Le Pays Rochelais 17 s’arrête là, la hiérarchie respectée

Share Button

lfb_2016-2017_victoria-macaulay-nice-vs-angers-3-open-lfb_laury-mahe

Victoria MACAULAY et Nice ont battu Toulouse dans la douleur © Laury MAHE

 

Résultats des 16èmes de finale :

Roanne (Ligue 2) Basket Landes (LFB) 41-67
Calais (Ligue 2) Angers (LFB) 52-75
Dunkerque (Ligue 2) Charleville-Mézières (LFB) 38-74
Reims (Ligue 2) Hainaut Basket (LFB) 59-61
Chartres (Ligue 2) Nantes-Rezé (LFB) 70-74
Arras (Ligue 2) Mondeville (LFB) 50-59
Aulnoye-Aymeries (Ligue 2) INSEP (Ligue 2) 65-55
Pays Rochelais 17 (NF1) Tarbes (LFB) 52-81
Toulouse (Ligue 2) Nice (LFB) 67-74
Montbrison (Ligue 2) Lyon (LFB) 67-76

 

Les 16 èmes de finale ont donc eu lieu vendredi et hier soir et même si certaines équipes de Ligue 2 ont donné du fil à retordre à leurs adversaires de LFB, la hiérarchie a été respectée. A domicile, Roanne a tenu une mi-temps face à Basket Landes (30-25, 20′). Car après, Miranda AYIM (14 points, 2 rebonds) et les siennes ont fait parlé leur expérience pour imposer leur rythme aux Roannaises et l’emporter de 26 longueurs.

Ce samedi, Calais a, à l’inverse, payé au prix fort son mauvais début de match (14-25, 10′). En face, toujours privé d’Amélie POCHET et Lizanne MURPHY (qui souffre d’une entorse de la cheville depuis le match à Bourges), David GIRANDIERE a fait tourner son effectif et ça a suffi pour contrôler une partie relativement à sens unique même si les deux formations ont fait jeu égal dans le troisième quart-temps. Clarince DJALDI-TABDI (23 points, 7 rebonds) et les Angevines passent donc en huitièmes de finale sans encombre.

Dans le département voisin, Dunkerque n’a pas pesé très lourd face à Charleville-Mézières. Malgré la belle prestation individuelle de Dace PIERRE-JOSEPH (14 points, 5 rebonds), le DMBC n’a jamais été en mesure de lutter, notamment avec ses 30 ballons perdus. Côté ardennais, on s’en est remis à Kaleena LEWIS (16 points à 60%) pour assurer le spectacle pour l’emporter.

En revanche, le Hainaut a eu toutes les peines du monde à se défaire de Reims. Les deux formations se rendaient coup pour coup dans le premier quart-temps (15-15, 10′) avant que Romana HEJDOVA (16 points à 4/6 à 3 points) et les Hennuyères n’élèvent leur niveau de jeu (41-51, 30′). Clémentine SAMSON (27 points à 5/7 à 3 points) et les Rémoises mettaient un point d’honneur à revenir dans le coup dans le dernier quart mais au bout du suspense, le SAHB est resté devant et s’est imposé de 2 unités.

De la même manière, Nantes-Rezé a eu toutes les peines du monde à se défaire de Chartres. Après 10 premières minutes compliquées (7-18, 10′), les filles de Benoît MARTY ont rectifié le tir et sont revenues à -6 à la fin du troisième quart-temps (50-56). Les locales ont poursuivi leurs efforts dans le money-time mais Katherine PLOUFFE (21 points, 9 rebonds) et les NRB restaient à flot et revenaient à la maison avec la victoire.

En déplacement à Arras, Mondeville a privilégié le collectif pour prendre le meilleur sur des Demoiselles un peu dépassées par les événements dans les 30 premières minutes (25-43). Bérengère DINGA-MBOMI (14 points, rebonds) et ses troupes ont lâché les chevaux en fin de match mais n’ont pas réussi à rattraper le retard accumulé depuis le coup d’envoi car les Normandes restaient sur leurs gardes et continuaient leur route.  

Dans sa salle, l’équipe du Pays Rochelais 17, considérée comme le petit poucet de cette coupe de France, a dû rendre les armes. Pourtant, les pensionnaires de NF1 pouvaient encore y croire à la mi-temps (31-36, 20′). Mais malgré un début de saison compliqué en championnat, Tarbes , qui a cette fois pu compter sur Abby BISHOP (20 points, 9 rebonds) et sur une Asia BOYD qui a retrouvé de la confiance (17 points à 67%), s’est qualifié et a, par la même occasion, pris une bouffée d’air frais.

Seules équipes de Ligue  à s’affronter, Aulnoye-Aymeries et l’INSEP ont montré du beau spectacle mais Lorraine LOKOKA (27 points, 11 rebonds, 41 d’éval.) et les siennes ont fait respecter la logique même si Naomie MBANDU (14 points, 4 rebonds) et les jeunes pousses fédérales n’ont pas à rougir de ce revers.

La déception devait sans doute être de mise dans les têtes des Toulousaines ce samedi en fin de soirée. Car malgré l’expérience d’Emilija PODRUG (18 points à 85%), le TMB a tenu tête aux Niçoises sans jamais vraiment dominer la situation. Victoria MACAULAY (21 points, 9 rebonds) et les Azuréennes sont restées concentrées pour ne pas se faire griller la politesse et reviennent à la maison avec le sentiment du devoir accompli.

En terres ligériennes, Lyon a également souffert sur le terrain de Montbrison. Autour d’Olga MAZNICHENKO (21 points à 4/6 à 3 points), les protégées de Corinne BENINTENDI étaient même encore à 2 longueurs de retard à la fin du troisième quart-temps (50-52, 30′) mais Djéné DIAWARA (24 points, 7 rebonds) et les Lyonnaises ont remis un coup d’accélérateur dans les 10 dernières minutes pour décrocher ce premier succès en coupe de France.

2 commentaires

  1. C’est la grande soeur Clarince qui joue à Angers, Maeve est à Charleville

  2. C’est Clarince qui joue à Angers, Maeve est à Charleville 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,269 seconds. Stats plugin by www.blog.ca