Pages
Adsense

LFB : Les co-leaders ont souffert, Mondeville a su rester patient

Share Button

Marième BADIANE et l’USOM ont dû attendre la prolongation © Guillaume LAVIGNIE

 

Résultats de la journée 18 du 18 février 2017 :

Mondeville Angers 78-74 a. p.
Tarbes Lattes-Montpellier 50-54
Hainaut Basket Charleville-Mézières 75-81
Lyon Bourges 63-80
Basket Landes Nantes-Rezé 87-73
Villeneuve d’Ascq Nice 78-70

 

 

 

 

 

 

 

Classement :

1. Lattes-Montpellier 32Pts 18m
2. Charleville-Mézières 32Pts 18m
3. Basket Landes 31Pts 18m
4. Villeneuve d’Ascq 30Pts 18m
5. Bourges 29Pts 18m
6. Mondeville 29Pts 18m
7. Nantes-Rezé 26Pts 18m
8. Hainaut Basket 25Pts 18m
9. Nice 25Pts 18m
10. Tarbes 22Pts 18m
11. Lyon 22Pts 18m
12. Angers 21Pts 18m

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Mondevillaises ont dû pousser un grand “ouf” de soulagement hier vers 21h50 lorsque leur équipe a fini par venir à bout de leur adversaire du soir, Angers. Car après une première période à leur avantage 36-29, 20′), les Normandes ont vu Shaqwedia WALLACE (30 points dont 6/8 à 3 points) et les siennes revenir à leur hauteur après la pause pour finalement accrocher la prolongation grâce justement à un tir extérieur de l’arrière US au buzzer (60-60, 40′). Mais dans ce temps supplémentaire, les coéquipières de Marième BADIANE (20 points, 8 rebonds) ont repris le match à leur compte pour l’emporter de justesse.

Dans un nouveau derby du Sud et surtout au terme d’un match assez défensif, le BLMA a réussi à prendre le meilleur sur le TGB. Les deux équipes ont eu chacune leur mi-temps de gloire. La première pour Abby BISHOP (20 points, 17 rebonds) et les Tarbaises (29-24, 20′), qui évoluaient sans Astan DABO (genou) ni Angie BJORKLUND (dos) et la seconde pour les coéquipières de Gaëlle SKRELA (20 points, 12 rebonds) qui, bien que privées de Fatimatou SACKO, ont pris l’ascendant mais ont joué à se faire peur au Quai de l’Adour. Ce succès permet aux Héraultaises de conserver leur place de co-leader du championnat.

En déplacement dans le Nord avec Fabien CALVEZ aux commandes en l’absence de Romuald YERNAUX malade bien qu’étant sans Alicia DEVAUGHN ni Kim MESTDAGH, Charleville a tremblé jusqu’au bout sur le terrain du Hainaut Basket mais a fini par tirer son épingle du jeu. Pourtant, les Ardennaises pensaient avoir fait le plus dur après 30 minutes de jeu (47-68, 30′). Mais au courage, les Hennuyères, bien emmenées par la paire Jacinta MONROE-Romana HEJDOVA (21 et 22 points), revenait à -6 alors qu’il restait 1 minute et 35 secondes à jouer. Mais dans les derniers instants, les Carolomacériennes n’ont pas tremblé, à l’image d’Amel BOUDERRA, auteure d’un nouveau double-double avec 26 points et 10 passes décisives. Elles se sont donc imposées mais sont conscientes qu’à l’avenir, il ne faudra plus baisser la garde avant le buzzer final !

Devant les 6152 spectateurs (deuxième meilleure affluence de l’Histoire de la LFB) du Palais des Sports de GERLAND et les web-téléspectateurs de la LFB TV et les téléspectateurs de TLM, Lyonnaises et Berruyères ont produit du beau spectacle hier soir. Sous l’impulsion de Christelle DIALLO (19 points, 4 rebonds), les filles d’Etienne FAYE sont vite rentrées dans le vif du sujet (19-12, 10′). Mais l’expérience de Clarissa DOS SANTOS et de la capitaine Paoline SALAGNAC (17 et 12 points) ainsi que la fougue de Marine JOHANNES (12 points, 5 rebonds) ont permis à Bourges de repasser devant à la pause (33-38, 20′) et d’enfoncer encore un peu plus le clou en fin de partie pour l’emporter avec la manière et rester accrocher au wagon de tête.

L’esprit de revanche était dans les têtes des Landaises en recevant Nantes-Rezé. C’est donc avec cet objectif en tête que les filles d’Olivier LAFARGUE ont disposé du NRB et ce dès la première mi-temps (46-32, 20′). En revenant sur le terrain de l’Espace François MITTERRAND, Katherine PLOUFFE (22 points, 8 rebonds) et ses partenaires ont tenté de relancer la machine (64-56, 30′). Leurs efforts ont toutefois été vains, notamment en perdant 20 ballons sur l’ensemble de la partie. Et, comme souvent Céline DUMERC (20 points, 8 passes décisives) a pris ses responsabilités et a mis ses troupes bien au chaud pour s’imposer logiquement. Ce succès permet aux Landaises de rester sur le podium. A l’inverse, le fossé se creuse encore davantage entre les Nanto-Rezéennes et les équipes qui les précèdent.

Comme Mondeville, Villeneuve d’Ascq s’est fait peur à domicile. Les banlieusardes lilloises avaient pris le match par le bon bout (43-24, 20′) en s’appuyant sur une paire Valériane AYAYI-Alina IAGUPOVA des grands soirs au Palacium (20 et 27 points). Mais en l’absence de rotation sur les postes extérieurs avec les absences d’Olivia EPOUPA et Johanne GOMIS, les protégées de Frédéric DUSART ont accusé le coup en seconde période. Surtout qu’en face, alors qu’on cherche quelqu’un pour remplacer Victoria MACAULAYAmbrosia ANDERSON avait revêtu ses habits de shooteuse hors-pair (32 points dont 6/12 à 3 points). A ce rythme-là et en ne perdant que 7 ballons sur l’ensemble de la rencontre, les Niçoises sont parvenues à revenir dans la partie alors qu’il restait moins de 5 minutes à jouer (66-61, 35′). Mais l’ESBVA-LM est resté sur ses gardes a tout de même décroché une victoire pour rester au contact du podium.

 

Programme de la journée 19 des 24 et 25 février 2017 :

Angers Hainaut Basket
Charleville-Mézières Tarbes
Lattes-Montpellier Mondeville
Nantes-Rezé Lyon
Nice Basket Landes
Bourges Villeneuve d’Ascq

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,626 seconds. Stats plugin by www.blog.ca