Pages
Adsense

Ligue 2 : La révolte des mal classés

Share Button

Whitney MIGUEL et Roanne créent la surprise face à Arras © Eric MOULARD

Résultats de la Journée 19 du 25 Février 2017

INSEP Montbrison 56-68
Calais Aulnoye 63-67
La Roche Chartres 69-58
Landerneau Reims 63-56
Toulouse Dunkerque 72-55
Roanne Arras 60-52
Graffenstaden Limoges 61-75

Classement

1. Chartres 35Pts 19m
2. La Roche 35Pts 19m
3. Landerneau 32Pts 19m
4. Calais 31Pts 19m
5. Arras 30Pts 19m
6. Reims 30Pts 19m
7. Montbrison 28Pts 19m
8. Toulouse 28Pts 19m
9. Graffenstaden 27Pts 19m
10. Aulnoye 27Pts 19m
11. Dunkerque 25Pts 19m
12. Roanne 25Pts 19m
13. Limoges 24Pts 19m
14. INSEP 22Pts 19m

Lutter pour le maintien peut parfois donner des ailes, et c’est ce qui semble être arrivé ce week end, marqué par de nombreuses surprises.

Au premier rang de ces surprises, on notera la victoire d’Aulnoye sur le parquet de Calais (67-63), des calaisiennes décidément fort peu inspirées dès lors qu’il s’agit d’affronter une autre équipe des Hauts de France.

Dans le même ordre d’idée, on saluera la victoire de Limoges, à l’extérieur également, mais sur le parquet d’un concurrent direct, Graffenstaden (75-61).

Enfin, Roanne n’aura pas été en reste en disposant d’Arras, pourtant un ténor de la Ligue 2 (60-52).

Le problème, c’est que comme Toulouse s’est imposé face à Dunkerque (72-55), et que Montbrison a fait de même face à l’INSEP (68-56), rien ne change trop dans la situation des uns et des autres car, hormis Dunkerque et Graffenstaden, tout le monde a gagné.

Les grands perdants sont donc ces deux là, Graffenstaden étant désormais directement menacé, au contraire de Toulouse et Montbrison, qui sont en situation de rejoindre les Play Offs.

Dunkerque voit le wagon s’éloigner, et se voit rejoindre par Roanne et Limoges, les trois étant toujours dans une situation plus que délicate.

En haut de tableau, pendant ce temps là, La Roche rendait la monnaie de sa pièce à Chartres (69-58), sans néanmoins parvenir à reprendre le pointaverage, Chartres restant toujours le leader de la Ligue 2.

Dans la dernière rencontre, Landerneau s’imposait face à Reims (63-56), histoire de reprendre seul la troisième marche du podium.

Bref, un week end globalement surprenant, mais qui renforce d’autant l’intérêt de la fin de saison.

Enregistrer

Enregistrer

2 commentaires

  1. DEMAIN SERA UNE AUTRE JOURNÉE.

    A te lire, Laurent, je ne peux m’empêcher de tempérer tes
    propos. « Les grands perdants sont donc ces deux là, Graffenstaden étant désormais directement menacé, au contraire de Toulouse et Montbrison, qui sont en situation de rejoindre les Play Offs. »

    Si pour Dunkerque, comme Limoges et Roanne d’ailleurs, ce
    week-end n’a guère été et le fait qu’il ne reste que sept matches, force est de constater qu’entre le 10e et premier relégable, Aulnoye, et le 7e Montbrison, il n’y a qu’un petit point et un goal average particulier favorable pour les Nordistes.

    Le retard me parait en revanche conséquent pour Limoges, Roanne et Dunkerque, mathématiquement susceptible d’être remonté mais dans le
    cas d’un sans faute doublé d’un effondrement de leurs rivaux. Ce qui fait
    beaucoup.
    Pour la bande des quatre en tout cas, les prochaines journées s’annoncent déterminantes compte tenu des oppositions. Toutes ces
    formations doivent encore disputer 4 rencontres à domicile et 3 déplacements.

    MONTBRISON : Des différentiels défavorables sur la SIG et Aulnoye, mais la perspective de recevoir Toulouse pour faire une différence
    doublée du goal average particulier. Des ex LFB sont annoncées à la maison (Toulouse, Reims, Calais et Arras) pour des visites chez les mal classés. Rien d’assuré en la matière mais une dynamique en cours.

    TOULOUSE : Obligation de s’imposer à Montbrison samedi, si possible de +7 pts pour reprendre de l’air. A venir la réception d’Aulnoye et un périple à la SIG.

    SIG : Pour les Alsaciennes, a priori un bon programme et la réception de Toulouse pour faire la différence.

    AULNOYE : Les Nordistes ont un différentiel particulier meilleur que Montbrison et la SIG et doivent se rendre à Toulouse qu’elles ont battu de +13 à l’aller. Elles sont donc loin d’avoir dit leur dernier mot.

  2. RÉVOLTE DES MAL CLASSES ?
    Le constat peut être effectué depuis la trêve de Noël pour notamment les deux équipes de la Loire mais aussi Aulnoye. A l’inverse, des équipes comme Arras (qui a un peu de marge), Toulouse qui se reprend mais surtout la SIG ont un peu décroché. Rien de définitif dans un sens ou dans l’autre mais des tendances.

    Classement depuis le 1er janvier 2017 (8 matches) :
    1. Chartres, Roche Vendée (14 pts) ; 3. Landerneau, Montbrison, Calais, Roanne (13 pts) ; 7. Aulnoye, Reims, Arras, Limoges (12 pts) ; 11. Toulouse, Dunkerque (11 pts) ; 13. SIG (10 pts) ; 14. Centre fédéral (9 pts)

    Classement des 6 matches retour :
    1. Landerneau (11 pts) ; 2. Chartres, Roche Vendée, Calais, Montbrison, Aulnoye (10 pts) ; 7. Reims, Toulouse, Roanne, Dunkerque (9 pts) ; 11. Arras, Limoges (8 pts) ; 13. SIG, Centre fédéral (7 pts).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,544 seconds. Stats plugin by www.blog.ca