Pages
Adsense

LFB : Charleville-Mézières présente son projet Flammes 2020

Share Button

Romuald YERNAUX devrait faire partie de ce projet jusqu’au bout © Laury MAHE

Hier soir, Charleville-Mézières avait réuni dans la Caisse d’Epargne Arena les acteurs économiques du club pour présenter son projet Flammes qui, comme son nom l’indique, s’étendra sur les 3 prochaines saisons.

A l’instar de Basket Landes depuis un an et demi, les Flammes Carolo Basket verront leur structure juridique évoluer dès le prochain exercice avec la création d’une Société Anonyme de Sport Professionnel (SASP) dans le but d’ouvrir le capital. En 2017-2018, le budget sera de 1,7 million d’euro et jusqu’à 2 millions d’ici 2019-2020.

Sur le plan purement sportif, les objectif sont clairs : le FCB entend rester dans le Top 4 de LFB sur la durée, atteindre les demi-finales d’Eurocoupe et gagner un titre au cours des 3 prochaines années. Romuald YERNAUX, le coach carolomacérien, a également fait plusieurs annonces :

Malgré les sollicitations, je serai l’homme qui sera à la tête de l’équipe pour porter l’ambitieux projet Flammes 2020. Nous voulons rester compétitif bien qu’aujourd’hui, il nous sera impossible économiquement, de garder l’effectif en l’état. Par nos résultats, l’Europe du basket porte un regard intéressé sur nos joueuses qui pour certaines partiront . Ce qui ne veut pas dire que nous ne serons pas meilleurs dès la saison prochaine !

Et de préciser qu’Amel BOUDERRA, l’emblématique meneuse, devrait toujours faire partie du groupe pour tenir à bout de bras ce projet Flammes 2020 dans son intégralité.

Par ailleurs, Charleville-Mézières n’entend pas participer à l’Euroligue à court terme. Sous entendu, si les coéquipières de Valeriya BEREZHYNSKA obtiennent leur ticket sur le terrain pour la plus prestigieuse des compétitions continentales (ce qui est, à ce jour plus que probable puisqu’elles sont toujours en course en playoffs et disputeront la finale de coupe de France), les dirigeants la refuseront. Olivier VEYRAT, le coordinateur sportif du club, s’en est expliqué :

“Nous ne voulons pas partir la tête baissée dans une compétition qui pourrait être destructrice pour la dynamique du club. Avec le projet Flammes 2020, nous voulons pouvoir présenter sereinement et en toute cohérence, une candidature à moyen terme pour l’Euroligue en étant capable de construire un club, un budget, un projet sportif nous permettant d’y aller avec des certitudes”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense