Pages
Adsense

Euro 2017 : La Grèce balaye la Turquie et fonce vers le dernier carré

Share Button

Styliani KALTSIDOU et les Grecques ont été intraitables © FIBA

 

Turquie Grèce 55-84

 

 

Dans le duel entre 2 pays qui, sur le plan géopolitique, ont souvent été en conflit, ce sont les Turques qui sont le mieux rentrées dans le match même s’il a fallu attendre de longues minutes avant qu’Isil ALBEN (10 points, 3 passes décisives) puis Quanitra HOLLINGSWORTH (15 points, 10 rebonds) et ses copines ne prennent vraiment l’ascendant (8-3, 5′). Les Grecques a essayé de souffler sur les braises mais la Turquie ne tardait pas à raviver la flammes (13-6, 7′). Et même si Evanthia MALTSI (25 points, 10 rebonds) a, comme souvent, fait parler son expérience dans les dernières secondes, la Turquie comptait 5 points d’avance après 10 minutes de jeu (15–10, 10′).

Pour se mettre encore un peu plus à l’abri, Olcay CAKIR TURQUT (11 points, 3 rebonds) ne tardait pas à inscrire le premier panier du deuxième quart-temps (17-10, 11′). Les Grecques ne redoublaient pas d’efforts pour redresser la barre mais encore une fois, Quanitra HOLLINGSWORTH était bien présente dans la peinture et permettait à son pays d’adoption de franchir le cap des 10 points d’avance alors qu’il restait un peu plus de 8 minutes à jouer avant la pause (22-12). C’est justement à cet instant qu’Artemis SPANOU (11 points à 50%) et ses troupes ont décidé de passer à la vitesse supérieure pour mettre un 8-0 à leurs adversaires et ainsi revenir à -2 (22-20, 14′). Pas de panique du côté de Bahar CAGLAR (6 points, 2 rebonds) and co, qui repartaient de l’avant (27-22, 15′). Histoire de recadrer ses joueuses, Konstantinos KERAMIDAS demandait un temps mort quelques instants plus tard. Son coaching a été payant puisque le collectif hellène relevait la tête pour cette fois passer un 6-0 qui leur permettait de prendre l’avantage pour la première fois du match (27-28, 18′). S’en est suivi un mano a mano sans pitié mais c’est finalement la Grèce qui a conclu la première période sur une avance de 6 points (30-36, 20′).

Qui a dit que Styliani KALTSIDOU (10 points, 6 rebonds) et Evanthia MALTSI étaient proches de la retraite ? Pas nous en tout cas puisque les 2 ex-Berruyères permettaient à la Grèce de prendre encore un peu plus le large au retour des vestiaires (30-43, 22′). Isil ALBEN et ses partenaires ont essayé de relancer la machine mais leurs voisines grecques avaient définitivement la main sur le ballon et étaient plus adroites, notamment à l’extérieur. Si bien qu’après un 21-10 qui mettait tout le monde d’accord, la Grèce prenait une très grosse option pour la suite de la rencontre (40-57, 30′).

On aurait pu penser que la Turquie allait retrouver de l’énergie à l’entame du dernier quart mais au contraire, la Grèce semblait définitivement injouable ! En flirtant avec la barre des 20 points d’avance, Evanthia MALTSI et ses troupes ne semblaient plus en mesure d’être rattrapées par leurs adversaires. Le sélectionneur turc Ekrem MEMNUN avait beau multiplier les changements sur le terrain pour essayer de brouiller les pistes mais rien n’y faisait et la Grèce s’en allait vers une large victoire ô combien méritée au vu de la rencontre, qui a rapidement été à sens unique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,610 seconds. Stats plugin by www.blog.ca