Pages
Adsense

Johanna CORTINOVIS (Charnay) nous présente le premier volet de son livre “Les Chuchoteurs”

Share Button

Une nouvelle aventure pour l’intérieure de Charnay © Johanna CORTINOVIS

 

A l’image de Cyrielle RECOURA, dont nous avons parlé précédemment, une autre joueuse bien connue de la famille du basket féminin français s’est lancée dans l’écriture d’un ouvrage. Il s’agit de Johanna CORTINOVIS, qui a publié le premier tome de son livre “Les Chuchoteurs” (en ajoutant un H à la fin de son prénom pour composer son nom d’auteure). Nous en avons profité pour lui poser quelques questions.

 

Quand et comment t’est venu ce projet d’écrire un livre ?

J’écris depuis longtemps. ça remonte au collège mais en fait, quand j’y pense, j’imagine des histoires depuis toujours. Je racontais à mon petit frère des histoires que j’inventais, je faisais les voix des personnages, on jouait aux Playmobils en créant des personnages aux caractères différents. Des gentils, des méchants, des fous ! Ca nous faisait marrer ces mondes parallèles… Parfois j’ai l’impression que le livre, c’est juste la suite logique à tout ça. Au collège, j’ai commencé à poser des mots sur les images que je voyais dans ma tête et voilà, en 2017 j’ai sauté le pas en officialisant tout ça. Auparavant, j’avais écrit pour les confessions de Mike TOTI (également ami et partenaire de Postup.fr, ndlr). Je conseille toujours autant ce site et ce mec … qui écrit aussi !

 

 

De quoi t’es-tu inspirée pour l’écrire ?

Pour écrire le livre, je me suis inspirée de ce que je vois tous les jours. La vie. L’équilibre des forces. Ce qui m’a guidé, c’est l’envie de raconter que tout n’est pas forcément noir ou blanc mais que tout trouve son équilibre dans la force opposée. Je n’ai pas envie de développer ce concept parce que je crois que le lecteur doit le découvrir à son gré dans mes livres, mais disons que j’adore me balader dans les méandres des états d’âme de mes personnages…quand ils en ont ! C’est un concept de yin et de yang. La nature humaine est ma principale muse. C’est ce que j’aime observer.

 

 

Si tu devais présenter ton livre à nos lecteurs, que dirais-tu ?

Le livre est une porte ouverte sur un monde qui va monter en puissance de livre en livre et c’est en découvrant les personnages, leurs choix, le pourquoi de leur choix, en étant d’accord ou pas, qu’on appréhendera réellement le poids des décisions qui vont faire pencher le cœur de tous. C’est impossible pour moi de rester indifférente à tous les personnages. Ils sont la dynamique de cette saga. Je dirais aux lecteurs que comme le fond du sujet, l’histoire est trompeuse. Ce n’est pas un livre d’ado bien qu’au début, nous rentrons dans l’histoire avec Julia qui en est une !

 

 

Comment as-tu géré ton temps entre ta vie de basketteuse, ton emploi au sein du club et l’écriture de cet ouvrage ?

Tout d’abord, je voulais préciser que je suis basketteuse et que je bosse à la mairie en tant que responsable de service. Je suis également Responsable du Centre de Formation (du club de Charnay, nldr). Donc pour répondre à la question, je crois que c’est surtout une question de discipline et d’envie. Dit comme ça, la discipline ce n’est pas glamour ! Mais c’est vrai ! Ecrire régulièrement et lire, c’est comme l’entraînement, ça permet de garder des réflexes. Mais c’est aussi une passion ! Donc ça s’est fait naturellement en respectant mes envies. Quand j’avais envie, je le faisais. Quand je ne voulais pas, j’attendais. Et quand je n’étais pas sure, c’est là que je me donnais un coup de boost et à chaque fois ça revenait avec plaisir. C’est comme retrouver ses amis. Les personnages sont avec vous. Vous les avez créés alors vous êtes contents de les retrouver. C’est un peu comme une autre famille. Un peu folle.

 

 

As-tu l’intention d’en écrire un autre ?

Tu l’as compris, c’est une saga, donc y’en aura d’autres. Et d’autres. tant que j’aurais des choses à raconter !

 

Pour acheter le premier volet du livre de Johanna CORTINOVIS, cliquez sur le logo Amazon.fr qui se trouve à droite de notre site (il s’agit d’un lien d’affiliation, qui n’augmente en aucun cas le prix du produit) et en tapant son nom. Vous pouvez également suivre ses pérégrinations en allant sur sa page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense