Pages
Adsense

LFB : Sandrine GRUDA au Lyon ASVEL Féminin “apporter mon expérience et mon savoir”

Share Button

Lors du premier entraînement on a déjà pu entendre Sandrine GRUDA encourager ses partenaires. Elle insuffle son expérience et demande de l’exigence à ses coéquipières comme de la « précision ».

Pour l’arrivée de Sandrine GRUDA à Lyon, l’ASVEL Féminin avait prévu une conférence de presse avant son première entrainement collectif.

La première à prendre la parole fut Marie-Sophie OBAMA, elle a tenu à remercie Sandrine GRUDA de son engagement avec le club. Elle confie que Sandrine « a été réceptive au projet que nous lui avons proposé avec Tony ». « Au-delà de la taille physique qu’elle va pouvoir apporter dans la raquette, son expérience sera un atout. » La venue de Sandrine GRUDA fait suite à la blessure de Djéné DIAWARA, celle-ci sera indisponible jusqu’au 14 décembre.  

Sandrine GRUDA a ensuite répondu à plusieurs questions des journalistes. Sa pige de 2 mois (et non 3 comme annoncé il y a quelques jours) a eu avoir lieu car « le projet qu’on lui a présenté était sérieux et d’envergure ». De plus elle aime le challenge et sortir de sa zone de confort, ce qui sera l’occasion d’y remédier.
Ce retour en France n’est pas définitif, il est même stipulé dans son contrat que si un club lui fait les yeux doux elle a le droit de partir. Toutefois, souhaitant s’impliquer lors de son passage à Lyon, elle ne partira que « pour un club Européen qui joue l’Euroligue ».  
De retour des États-Unis où elle a joué les play-offs avec les Sparks et malheureusement échoué à un match du titre, elle « se sent en forme physiquement ». Elle avait besoin de « retourner sur le terrain et être à bout de souffle ».  
Elle a repris l’entrainement individuel sur Lyon la semaine dernière et s’entraine dès aujourd’hui avec ses coéquipières. En venant à Lyon, elle a envie d’apporter son expérience à une équipe qui en manque. Elle souhaite s’impliquer autant sur le terrain que dans le vestiaire. Le fait que l’équipe soit dans une phase un peu compliquée en ce moment ne change en rien sa façon d’aborder son arrivée ; sur « le plan basket ». Toutefois les filles sont en manque de confiance, elle sera là pour les rassurer et leur faire part de son savoir.
Sandrine GRUDA sera alignée dès ce week-end en Coupe de France face à Montbrison une équipe de Ligue 2. Pour elle « il n’y a pas de petite équipe, tous les matchs sont bons à prendre. Et si l’on doit qualifier Montbrison de petite équipe alors il faudra s’assurer de gagner et de le faire avec la manière ».
« Aujourd’hui en toute modestie j’ai gagné tous titres possibles ce qui me manque c’est le palmarès humain, apporter dans la continuité. »

Valéry DEMORY le coach était aussi présent. Il voit l’arrivée de Sandrine GRUDA comme une « libération ». Il affirme « qu’il est assez difficile de trouver un poste 5 à cette période. Sur le marché, il y avait des joueuses mais de niveau moyen et qui demandaient des salaires trop élevés ». Avoir pu trouver une joueuse qui plus est Sandrine GRUDA, est une aubaine. « Tony et Marie Sophie on fait un beau travail pour convaincre Sandrine. Elle va pouvoir transmettre et rassurer. Aujourd’hui du fait des blessés et des résultats certaines filles portent trop de pression sur leurs épaules, cela permettra de les soulager. Même si elle reste que quelques mois les filles vont pouvoir observer, copier et espérons-le s’imprégner du talent et du mental de Sandrine. Tout comme Sandrine GRUDA, Valéry DEMORY aime sortir de sa zone de confort et ça sera le cas puisque « c’est la première fois que je coach une fille de ce niveau ».

A savoir que Mélanie Plust a repris les entraînements et devrait rejouer la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense