Pages
Adsense

Eurocoupe Poules A à E : Riga remporte le choc du groupe A

Share Button

Belle victoire de Riga en Grèce © FIBA

Groupe A :

Olympiakos – TTT Riga : 72-78

Groupe B :

Kosice – Ruzemberok : 61-48 Mersin – Enisey : 69-62       

Classement (3 m) : 1. Mersin 6 pts ; 2. Kosice 5 pts ; 3. Enisey 4 pts ; 4. Ruzemberok 3 pts

Groupe C :

S. Moscou R. – Bydgoszcz : 81-88

Groupe D :

Piestanske – ACS Sepsi : 54-52

Groupe E :

U. Abdullah Gul – Gdynia : 67-62

 

Riga a frappé un grand coup en Grèce. Les lettones ont été battre sur leur parquet l’Olympiakos pour prendre seules les commandes de la poule A. Les partenaires d’Ieva KRASTINA (22 points, 5 rebonds, 9 passes) ont été redoutables derrière la ligne à 3 points (11/23). Les grecques et Yvonne ANDERSON pourront regretter leur 8 points laissés en route sur la ligne de lancers francs (19/27).

Mersin a été accroché par Enisey. Mais, les turques et Marija GAJIC (13 points, 18 rebonds) ont eu le dernier dans le dernier quart (24-14). Leur agressivité offensive leur a permis d’aller à de très nombreuses reprises sur la ligne des lancers avec plus ou moins de réussite (15/24). Dans ce groupe, Kosice est sorti vainqueur de son duel 100 % slovaque face à Ruzemberok. Les coéquipières d’Anna JURCENKOVA (10 points, 13 rebonds) font la différence lors des 10 premières minutes (18-6).

Rien ne va plus au Spartak Moscou. Le club moscovite avait pourtant réalisé le plus dur, faire l’écart, en première mi-temps (55-42). Mais, le Spartak et Adelina ABAIBUROV (21 points, 8 rebonds) vont connaître un panne d’efficacité sur le reste de la rencontre. Bydgoszcz en profite pour revenir progressivement puis pour prendre les commandes porté par une immense Jennifer O’NEIL (32 points, 6 rebonds, 4 passes, 4 interceptions).

A l’image du Spartak Moscou, Piestanske a eu du mal à finir sa rencontre face à Sepsi. Il ne fallait pas une minute de plus pour Angelica SLAMOVA (17 points, 6 rebonds, 4 passes). Le piètre 7/14 aux lancers aura été fatal à Sepsi et Tyaunna MARSHALL (11 points, 12 rebonds).

L’université Abdullah Gul tient enfin son premier succès dans la compétition. Mais, les turques en ont encore bavé. Leur jeu rapide a fait la différence, surtout leur contre-attaque qui leur donne 33 points. Marianna TOLO finit la rencontre en double-double (18 points, 13 rebonds).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,845 seconds. Stats plugin by www.blog.ca