Pages
Adsense

LFB : Hold-up villeneuvois à Charleville-Mézières, Mondeville se paye Basket Landes, Bourges creuse l’écart

Share Button

Belle victoire de Johannah LEEDHAM et les Villeneuvoises à Charleville-Mézières © Guillaume LAVIGNIE

 

Résultats de la journée 9 du 2 décembre 2017 :

Nantes-Rezé Tarbes 59-72
Mondeville Basket Landes 55-51
Charleville-Mézières Villeneuve d’Ascq 65-68
Hainaut Basket La Roche-Vendée 66-58
Nice Lattes-Montpellier 56-82
Bourges Lyon ASVEL F. 69-53

 

 

Classement :

1. Bourges 17Pts 9m
2. Charleville-Mézières 15Pts 9m
3. Villeneuve d’Ascq 15Pts 8m
4. Basket Landes 15Pts 9m
5. Lyon ASVEL F. 13Pts 9m
6. Lattes-Montpellier 13Pts 8m
7. Tarbes 13Pts 9m
8. Hainaut Basket 13Pts 9m
9. Nantes-Rezé 12Pts 9m
10. Mondeville 12Pts 9m
11. Nice 11Pts 9m
12. La Roche-Vendée 10Pts 9m

 

Malgré l’apport significatif d’Ambrosia ANDERSON (16 points, 4 rebonds), Nantes-Rezé a dû rendre les armes face à Tarbes, qui a pris le dessus psychologiquement dès la première période (28-41, 20′) grâce notamment à une Adja KONTEH très efficace (23 points, 5 rebonds). Au retour des vestiaires, le NRB a mis un coup d’accélérateur pour de nouveau croire en ses chances (46-51, 30′). Mais dans le money-time, le manque de réussite des protégées d’Emmanuel COEURET s’est fait ressentir (31% conntre 49% sur l’ensemble du match), d’autant que le TGB n’a jamais vraiment plié, au contraire, et l’a emporté assez logiquement en Loire-Atlantique.

Dans le même temps, l’équipe de Mondeville a voulu montrer à son public qu’elle avait encore des ressources insoupçonnées et l’a fait face à Basket Landes, qui menait pourtant les débats dans les 20 premières minutes (26-32, 20′). Sans pression, Romana HEJDOVA (15 points, 6 rebonds) ont haussé leur niveau de jeu en seconde période, passant notamment un 18-5 à des Landaises médusées dans le troisième quart-temps (44-37, 30′). Queralt CASAS (13 points, 7 rebonds) et ses troupes ont essayer de souffler sur les braises en fin de partie mais le retard accumulé précédemment était beaucoup trop important. Avec ce revers, Basket Landes retombe à la quatrième place du classement mais à égalité avec Charleville-Mézières et Villeneuve d’Ascq alors que Mondeville s’éloigne un peu de la zone dangereuse.

On s’attendait à un choc entre Carolomacériennes et Villeneuvoises, c’était un doux euphémisme ! Les deux équipes se sont rendues coup pour coup durant 40 minutes. Le départ prématuré de Renee MONTGOMERY n’était visiblement plus dans les têtes des joueuses de Romuald YERNAUX. Si bien que, dans les derniers instants, Ces dernières pensaient avoir remporté la bataille (60-55) mais c’était sans compter sur la détermination de de Johanna LEEDHAM et ses troupes qui inversaient complètement la tendance dans les ultimes secondes pour finalement décrocher la victoire sur le fil. Celle-ci permet à Villeneuve d’Ascq de rester au contact de Charleville-Mézières (et de Basket Landes) qui, malgré ce revers, reprend provisoirement la deuxième place en attendant que l’ESBVA-LM reçoive Lattes-Montpellier samedi prochain au Palacium en match en retard de la deuxième journée.

A domicile, le Hainaut a souffert mais a renoué avec la victoire. Cela n’a toutefois pas été facile face à une formation de La Roche qui a tout donné en première période (23-28, 20′). Mais à leur retour sur le terrain de la salle Maurice HUGOT, les Hennuyères sont passées à la vitesse supérieure, à l’image de Bintou MARIZY (19 points, 3 rebonds) dont le retour aux affaires a fait le plus grand bien aux Nordistes, et ont infligé un 25-13 dans le troisième quart qui donnait un petit coup derrière la tête aux partenaires de Bernadette NGOYISA (23 points, 12 rebonds), qui accusaient cette fois un retard de 7 longueurs (48-41). En fin de match, les Amandinoises ont conservé la main sur le ballon, ne laissant pas les Yonnaises revenir dans le coup.

Rien ne va plus pour Nice ! Hier soir, les Azuréennes n’ont absolument rien pu faire face à une équipe de Lattes-Montpellier qui, bien qu’amputée du départ d’Ewelina KOBRYN et de l’absence d’Ornella BANKOLE, n’ont fait que répéter leur gammes pendant 40 minutes. A la mi-temps, le BLMA comptait déjà 13 points d’avance (32-45, 20′) mais ce n’était que le début d’une longue marche en avant pour des Héraultaises qui, sous l’impulsion d’une Courtney HURT des grands soirs (22 points, 7 rebonds) étaient dans une autre dimension. Et malgré les 13 points, 8 rebonds de la capitaine Géraldine ROBERT face à sa “soeur” Fatimatou SACKO (8 points, 6 rebonds), Nice n’a rien pu faire pour se redonner du baume au coeur.

L’ambiance était à son comble au Prado de Bourges et ça a plutôt bien réussi aux locales ! Les choses ont pourtant mis du temps à se décanter pour les Berruyères, qui n’étaient qu’à +2 à la mi-temps (28-26, 20′). C’était là aussi le début d’une longue et belle aventure pour Valériane AYAYI (15 points, 9 rebonds) et ses coéquipières, qui ont réussi à passer un cinglant 18-0 en 5 minutes pour être à +17 au terme du troisième quart (54-37, 30′). En face, le trio composé de Marième BADIANE (11 points, 7 rebonds), Sandrine GRUDA (12 points, 4 rebonds) et Haley PETERS (12 points, 4 rebonds) a essayé de réagir mais en manquant de réussite à l’extérieur sur l’ensemble du match (21% contre 35%), les Lyonnaises ont dû se rendre à l’évidence et laisser Bourges l’emporter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense