Pages
Adsense

Coupe de France : Tarbes, Nice, Charlevile-Mézières, Lyon et Toulouse passent en quarts

Share Button

Aby GAYE et les Tarbaises s’ouvrent la porte des quarts © Laury MAHE

 

Résultats des 1/8 de finale :

Calais Tarbes 56-86
Angers Nice 69-70 
Hainaut Basket Charleville-Mézières 64-82
Toulouse Roche Vendée 68-58 
Mondeville ASVEL Lyon f. 57-59 

Jeudi soir en ouverture de ces huitièmes de finale, les partenaires d’Aby GAYE (33 points, 15 rebonds) n’ont fait qu’une bouchée du Calais d’Anais VIELOTTE (11 points, 6 rebonds) ne leur laissant aucune illusion dès le premier quart conclu sur un cinglant 4 à 21, domination prolongée jusqu’à la mi-temps les Tarbaises regagnant les vestiaires sur le score confortable de 17 à 48. François GOMEZ en profitait pour faire tourner son effectif autour d’Adja KONTEH (16 points, 5 passes décisives) tandis qu’Emmanuelle GORJEU (13 points) et Angelina TURMEL (8 points, 6 rebonds) s’attachaient à sauver la face gagnant d’un petit point la seconde mi-temps (39-38) pour finalement s’incliner 56 à 86.

Lors des deux rencontres de vendredi soir, la victoire a souri aux visiteuses, puisqu’aussi bien Nice à Angers, que Charleville-Mézières au Hainaut, se sont imposées. Victoire à l’arraché pour Géraldine ROBERT, encore auteure d’un match énorme avec 20 points et 9 rebonds, et les Niçoises qui réussissent le parfait “hold-up” grâce à Antiesha BROWN (14 points, 3 passes décisives) qui non seulement inscrit le panier de la victoire à onze secondes du coup de sifflet final, mais a enchaîné avec une interception qui tua tous suspens. Pourtant, tout était bien parti pour les Angevines devant durant les trois premiers quarts-temps en s’appuyant sur le trio Elise PRODHOMME (18 points, 4 rebonds), Lorraine LOKOKA (14 points, 2 rebonds) et Isis ARRONDO (14 points, 4 passes décisives), mais elles échouèrent dans le “money-time”.

Dans le Nord, Amel BOUDERRA (18 points, 5 rebonds, 5 passes décisives) et les Flammes ont construit progressivement leur victoire et Laura GARCIA (11 points, 4 rebonds) et ses troupes n’ont pu que subir d’autant que Valeriya BEREZHYNSKA (21 points, 4 rebonds) et Sara CHEVAUGEON (13 points, 2 rebonds) avaient décidé de se mettre au diapason de leur meneuse. Si les locales s’offrirent le dernier quart (18-15), la messe était dite depuis longtemps.

Hier soir, les Toulousaines de Sylvie GRUSZCZYNSKI (11 points) en s’imposant face aux Yonnaises de Kekelly ELENGA (13 points, 4 rebonds) ont gagné le droit de représenter la Ligue 2 pour les prochains quarts de finale. Menées à la mi-temps (30-35) par la lanterne rouge de la LFB, Amélie POCHET (13 points, 4 rebonds) ont su mettre sous l’éteignoir les filles d’Emmanuel BODY au cours du troisième quart-temps remporté 22 à 12, pour parachever la victoire avec une marge de 10 points au coup de sifflet final.

Pour le compte de la dernière rencontre et le premier match des Lyonnaises sans Sandrine GRUDA, la bataille fut rude entre des Normandes en quête de stabilité et les partenaires de Rebecca ALLEN (13 points, 6 rebonds) ayant elles aussi besoin de se rassurer. Kim GAUCHER (16 points, 9 rebonds) semblaient tenir le match en maîtrisant bien le premier quart-temps (25-9), mais renversement de situation ensuite en faveur des protégées de Valéry DEMORY qui reviennent ainsi sur les talons des Normandes à la pause (33-30). Le coup de collier d’HALEY PETERS (12 points, 5 rebonds, 3 passes décisives) au retour des vestiaires permet aux visiteuses de prendre les commandes (43-45 à la 30 ème minute) et surtout de les conserver jusqu’au bout malgré les 14 points de Romana HEJDOVA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense