Pages
Adsense

NF1 poule B : Le bilan à mi-saison

Share Button

Malgré toute sa volonté, Caroline BRUNET et Sceaux s’inclinent au Poinçonnet ©Nathalie BIGNATH GALLOIS

 

Les résultats de la 11ème journée :

 Sannois Saint-Gratien ACLPAB Calais 64-73 
Le Havre  Geispolsheim 6281 
Pays Rochelais 17 Aulnoye-Aymeries 82-87 
Dunkerque La Glacerie 64-74 
Nantes Rezé Basket Espoir Ifs 57-68 
Le Poinçonnet Sceaux 81-63 

 

Le classement :

1.  Aulnoye-Aymeries 21pts 11m
2.  Geispolsheim 21pts  11m
3. La Glacerie  19pts 11m
4.  Sceaux 17pts 11m
5. Sannois Saint-Gratien  16pts  11m
6.  Ifs 16pts   11m
7. Pays Rochelais 17 16pts   11m
8. Le Poinçonnet  16pts   11m
9. ACLPAB Calais  15pts  11m
10. Le Havre  15pts  11m
11. Dunkerque  15pts  11m
12.  Nantes Rezé Basket Espoir 11pts  11m

 

Cette 11ème journée clôture la phase aller de ce championnat de NF1 poule A. C’est également l’heure de la trêve hivernale, attendue par toutes et tous, moment de partage en famille et surtout l’occasion de reposer les organismes avant d’attaquer une deuxième partie de saison décisive.

Pour finir 2017 sur une note d’originalité, nous vous proposons un premier bilan de la saison, à mi parcours. Des premiers indicatifs, des premiers constats, qui sont loin d’être définitifs tant la saison est longue et comme chacun le sait, dans le sport tout peut aller très vite.

Aulnoye-Aymeries, 1er, 21 points :

La claque reçue à La Glacerie lors de la deuxième journée aura eu le mérite de rappeler aux partenaires de Lucie LAROCHE, que si elles souhaitent remonter au plus vite en LF2, elles devront lors de chaque match être à 200%. Le message semble avoir été reçu 5/5 pour les joueuses nordistes et la quasi-totalité de la poule a vécu un véritable enfer face aux joueuses de Mickael PETIPA. Ne faisant pas dans la demi-mesure, les joueuses des Hauts-de-France sont coutumières des gros écarts grâce à leur attaque flamboyante et une défense peu perméable. 

Attention cependant à l’excès de confiance ! Les deux dernières rencontres ont été plus disputées et elles auraient de nouveau pu connaitre la défaite sans un game-winner de Jessica DULEBA il y a 15 jours à Sannois Saint-Gratien.

Malgré tout, Aulnoye-Aymeries est le favori pour une qualification pour les phases finales et c’est tout le mal que l’on leurs souhaitent.

Geispolsheim, 2ème, 21 points :

Avec l’arrivée de Marc WESTERMANN, les alsaciennes se sont transformées cette saison. Proche d’une relégation la saison dernière, elles ont longtemps été leader invaincu avant de lâcher prise du côté d’Aulnoye en ce début de saison. Grâce à un collectif offensif bien rôdé qui en fait la meilleure attaque de la poule, les partenaires d’Auriane LUX peuvent rêver de phases finales, mais avant cela, elles devront écarter définitivement La Glacerie. En s’imposant dans le Cotentin le 03 février ?

La Glacerie, 3ème, 19 points :

La saison est encore longue mais pour La Glacerie, plus le temps de laisser des points sur le côté de la route qui peut les mener aux phases finales. Mais loin de leur base, les tangos ont le mal du pays. Avec un bilan peu flatteur à l’extérieur (3V-3D) pour une équipe de ce statut, les joueuses de Yann VOLMIER devront corriger le tir en 2018. 

Le déplacement à Aulnoye puis la réception de Geispolsheim pourrait bien décider de l’issue de la fin de saison des partenaires de Sabrine BOUZZENA.

Sceaux, 4ème, 17 points :

Le promu francilien réalise pour le moment un excellent parcours. Malgré une défaite ce samedi sur le parquet du Poinçonnet, les coéquipières de Caroline BRUNET sont dans les clous pour se maintenir en NF1 pour leur première saison à ce niveau. Le programme de la phase retour sera cependant chargé pour les joueuses de Chris SINGLETON et elles ne devront pas trop douter en cas de mauvais résultats début janvier pour rapidement rebondir par la suite.

Sannois Saint-Gratien, 5ème, 16 points :

Sannois Saint-Gratien est la première équipe d’un groupe de 4 à égalité, avec 5 victoires pour 6 défaites. Capable de perdre ou de gagner contre n’importe quelle équipe de la poule, les franciliennes sont imprévisibles et occupent donc logiquement le ventre mou de ce championnat. 

Méfiance tout de même pour les partenaires d’Elvire ATTIOGBE, qui ne possèdent qu’une victoire d’avance sur la zone rouge. Avec un peu plus de régularité, le maintien est cependant tout à fait envisageable.

Ifs, 6ème, 16 points :

Les Normandes ont connu beaucoup de mouvements durant la dernière intersaison. Malgré quelques balbutiements durant cette phase aller, l’équipe entrainée cette saison par Morgan DEBROSSE fait plutôt bonne figure. Hormis un trou d’air face à l’ACLPAB Calais, les banlieusardes caennaises se sont toujours imposées face aux équipes qui les précèdent, et avec un peu de réussite elles pourraient accrocher un joli TOP5 en fin de saison.

Pays Rochelais 17, 7ème, 16 points :

Le club a l’ambition d’arriver en LFB en 2020 mais l’accession en LF2 ne devrait pas être pour cette saison. En effet, après avoir connu les phases finales la saison dernière, les Squales sont sur courant alternatif depuis le début de la saison. Les deux dernières défaites de la saison face aux deux co-leaders attestent de l’infériorité des charentaises cette saison face aux meilleures. La phase retour sera l’occasion pour les partenaires de Fiona VASSEUR de retrouver des couleurs mais il faudra tout de même garder un oeil dans le rétroviseur, le maintien étant encore loin d’être acquis…

Le Poinçonnet, 8ème, 16 points :

Le vice champion de France NF2 2016/2017 souffle lui aussi le chaud et le froid. Dur à battre dans sa salle, la capitaine Marième SALL et ses coéquipières ont toutes les peines du monde à s’imposer loin de leurs terres. C’est donc un début de saison mitigée dixit leur coach Yoann CABIOC’H, qui espère voir son équipe se maintenir le plus rapidement possible.

ACLPAB Calais, 9ème, 15 points :

La victoire de ce samedi du côté de Sannois Saint-Gratien voit l’ACLPAB Calais mettre fin à une terrible série de 5 défaites consécutives. Malgré un début de saison prometteur, les partenaires de Justine ASSET ont été dos au mur durant de longues semaines et cette 4ème victoire de la saison est un vrai cadeau de Noël en avance pour les protégées de Jean-Bernard BLANQUART.

Cette victoire les relancent totalement dans la course au maintien, et les prochaines échéances de début 2018 face à Dunkerque, Nantes Rezé Basket Espoir et Le Poinçonnet seront déterminantes pour qu’elles puissent renouveler leur bail dans cette division la saison prochaine.

Le Havre, 10ème, 15 points :

Une équipe que peu de personnes attendaient à cette place. Les Havraises ont connu de nombreux soucis (changement d’étrangères, Katarina RISTIC longtemps blessée, départ de Fanta SANOGO…) et elles se retrouvent à l’heure actuelle en situation de relégable. 

La encore, le début 2018 sera déterminant pour Eloïse CHAPAYS and co, et “Les Océanes” sont déterminées à relever la tête et à se battre jusqu’au bout pour obtenir leur maintien en NF1.

Dunkerque, 11ème, 15 points :

Avec un début de saison complètement loupé, beaucoup pouvaient penser que cette saison serait un long chemin de croix pour les partenaires de Dace PIERRE-JOSEPH et les Dunkerquoises. Mais une lueur d’espoir est apparue courant novembre, permettant aux maritimes d’enchaîner 3 succès consécutifs. Une série qui a été stoppé ce samedi par La Glacerie (64-74), mais quand on voit que Dunkerque a vaincu des équipes comme Sceaux ou encore Le Poinçonnet, les supporteurs dunkerquois peuvent réellement croire en les chances de leurs protégées pour se sauver.

Nantes Rezé Basket Espoir, 12ème, 11 points :

Pas une victoire à se mettre sous la dent pour les espoirs du NRB. Souvent dépassées voir même complètement hors sujet en début de saison, il se pourrait que les efforts quotidiens fait lors des entrainements portent leurs fruits prochainement en atteste leur courte défaite samedi dernier face à Ifs, 57-68.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense