Pages
Adsense

LFB : Mondeville et le Hainaut Basket se rassurent, Charleville-Mézières et le BLMA font craquer Bourges et Basket Landes, le TGB et Lyon toujours en rythme

Share Button

Gros match de Courtney HURT dans les Landes © Laury MAHE

 

Résultats de la journée 11 des 6 et 7 janvier 2018 :

Mondeville Nice 78-68
Tarbes  La Roche-Vendée 77-64
Villeneuve d’Ascq Lyon ASVEL F. 59-66
Nantes-Rezé Hainaut Basket 76-89
Charleville-Mézières Bourges 75-70
Basket Landes Lattes-Montpellier 83-91

 

 

Classement :

1. Bourges 20Pts 11m
2. Villeneuve d’Ascq 20Pts 11m
3. Charleville-Mézières 18Pts 11m
4. Lattes-Montpellier 17Pts 11m
5. Lyon ASVEL F. 17Pts 11m
6. Basket Landes 17Pts 11m
7. Tarbes 17Pts 11m
8. Hainaut Basket 16Pts 11m
9. Nantes-Rezé 15Pts 11m
10. Mondeville 15Pts 11m
11. Nice 14Pts 11m
12. La Roche-Vendée 12Pts 11m

 

 

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le retour aux affaires de Lisa BERKANI a fait le plus grand bien à l’équipe de Mondeville puisque la jeune meneuse a, avec 23 points et 5 passes décisives, porté son équipe vers une victoire importante et ce dès les premières minutes (26-18, 10′). En face, les Niçoises ont  essayé de résister dans les deuxième et troisièmes quarts mais Romana HEJDOVA (19 points, 5 rebonds) et ses copines ont enfoncé encore un peu plus le clou en fin de match pour finalement l’emporter de 10 longueurs.

A l’autre bout de l’Hexagone, Tarbes a régalé le public du Quai de l’Adour en dominant La Roche. Sous l’impulsion de sa doublette Aby GAYE-Michelle PLOUFFE (14 et 13 points), le TGB a su asseoir sa domination au fil des minutes. A l’image de sa capitaine Manon SINICO (11 points, dont 3/3 à 3 points) ou encore Bernadette NGOYISA (19 points, 8 rebonds), le RVBC a essayé de redresser la barre mais, en ayant perdu 20 ballons et malgré un baroud d’honneur dans les 10 dernières minutes, n’y est pas parvenu. Grace à ce succès, le TGB peut continuer à croire en ses chances d’accéder au Top 5 voire plus si affinités.

Dans le Nord, en l’absence de Johannah LEEDHAM, l’ESBVA-LM n’a pas réussi à venir à bout d’une équipe lyonnaise qui, bien que toujours dans l’attente des retours de Djéné DIAWARA et Marième BADIANE et tandis qu’Elodie CHRISTMANN (10 points, 9 rebonds) y jouait son dernier match, a su tenir la dragée haute au champion de France en titre. Julie ALLEMAND (8 points, 3 passes décisives) a dû quitter ses coéquipières avant la mi-temps pour partir à l’hôpital à cause d’une blessure à la pommette mais il en fallait davantage pour attaquer le moral des troupes de Valéry DEMORY qui, en dépit d’un sursaut d’orgueil villeneuvois en fin de partie, reviennent dans la capitale des Gaules avec le sourire.

 Hier après-midi, le Hainaut Basket a montré sa capacité à rebondir, quelques jours après sa lourde défaite en Eurocoupe face à Venise (59-88). Bien emmenées par l’expérimentée Egle SULCIUTE (20 points, 6 rebonds), les Amandinoises sont bien rentrées dans la partie face à une formation nanto-rezéenne imprécise (21-33, 10′). Lidija TURCINOVIC (19 points, 10 rebonds) et ses copines ont essayé de renverser la vapeur à la fin des deuxième et troisième quart mais à chaque fois Marie-Bernadette “May-Be” MBUYAMBA (16 points, 6 rebonds) and co. parvenaient à accélérer le mouvement quand il le fallait et ne baissaient pas la tête pour finalement l’emporter et revenir par la même occasion dans le Top 8, grillant ainsi la politesse à son adversaire du jour.

Par la suite, deux chocs entre deux équipes du haut de tableau avaient lieu. D’une part, Charleville-Mézières recevait Bourges dans une ambiance survoltée. Bien que toujours privée de Sarah MICHEL mais aussi de Katherine PLOUFFE (douleur au pied) et alors que Laia PALAU n’est pas encore qualifiée, l’armada berruyère se mettait rapidement en ordre de marche et menait les débats dans les 25 premières minutes (41-46, 25′). Mais la fraîcheur physique a commencé à manquer pour les protégées d’Olivier LAFARGUE d’autant qu’en face, Amel BOUDERRA (16 points, 11 passes décisives) et les Flammes commençaient à mettre le feu pour revenir à -1 avant d’attaquer le dernier quart. A cet instant, le collectif carolomacérien s’est retroussé les manches et semblait inattaquable et s’est finalement imposé pour revenir sur le podium.

A Mont-de-Marsan, dans un Espace François MITTERRAND teinté d’émotion suite à la disparition de Dominique LAFARGUE, Basket Landes et Lattes-Montpellier ont produit du très beau spectacle. Pour rendre un bel hommage à l’emblématique ancien coach et président, Miranda AYIM (24 points, 8 rebonds) an co. avaient mis toutes les chances de leur côté pour mener les débats face au vice-champion de France. Mais ce dernier, privé de Fatimatou SACKO et Anaël LARDY mais porté par son duo US composé de la nouvelle venue Camille LITTLE (20 points, 8 rebonds) et Courtney HURT (20 points, 8 rebonds) a trouvé des ressources pour souffler sur les braises et inverser le cours du jeu pour au final s’imposer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense