Pages
Adsense

Mikaela RUEF (Toulouse) : “Remonter en LFB”

Share Button

L’Américaine se sent très bien dans la ville rose © Toulouse Métropole Basket

 

Mikaela RUEF, ce nom ne nous disait rien avant que l’Américaine de 27 ans ne pose ses valises à Toulouse (sauf si vous lisez nos résumés hebdomadaires du championnat australien).

Depuis, ses partenaires mais surtout ses adversaires ont appris à la connaître. Meilleure marqueuse du championnat (près de 20 points de moyenne), deuxième rebondeuse (environ 12 de moyenne), elle présente également la meilleure évaluation avec plus de 25. Rencontre avec l’attraction du championnat de Ligue 2.

 

Tu as débarqué en France durant l’intersaison. Mais nous savons par grand chose sur toi. Parles nous un peu de ton parcours ?

J’ai grandi dans l’Ohio et ensuite je suis allé à l’Université de Stanford (Californie) où notre équipe a atteint le Final Four de NCAA 4 fois durant les 5 années que j’ai passé là-bas. Après mon cursus universitaire, j’ai été draftée par les Seattle Storm (31ème choix en 2014, ndlr) mais j’ai été coupée durant le camp d’entrainement. Ensuite, j’ai commencé le basketball de manière professionnelle puisque j’ai joué en Australie pendant 3 ans.

 

Tu signes donc à Toulouse après plusieurs saisons en Australie. Comment se déroule ton transfert et pourquoi Toulouse ?

Depuis toute petite, j’ai toujours voulu venir en France. J’ai étudié le français à l’école et je voulais vraiment visiter le pays et avoir la chance d’y jouer. Mon agent a trouvé quelques équipes qui cherchaient des joueuses et j’ai choisi Toulouse parce que c’est une grande ville et il y a beaucoup de choses à faire.

  

Tu t’es très vite intégrée en regardant des prestations malgré un changement de continent que tu découvre pour la première fois. Quel regard as tu du championnat de Ligue  2 après la première partie de compétition ? Que savais tu du basket français ?

Je ne savais pas grand-chose du basket français avant d’arriver ici mais j’avais des coéquipières en Australie qui y avaient déjà joué, elles m’ont dit que ça me plairait. Je suis vraiment contente de jouer en Ligue 2. J’ai pu travailler différents aspects de mon jeu et les améliorer dans la première partie de saison.

  

Visiblement, Toulouse a eu raison en te recrutant puisque vous occupez une place en haut de tableau. Jusqu’où voulez vous aller ?

L’objectif de l’équipe est de remporter le championnat et de remonter en LFB la saison prochaine. Le club veut construire une équipe qui ne va cesser de progresser au fil des années.

 

En coupe de France, votre parcours est remarquable. Vous êtes le seul club de Ligue 2 encore présent après deux victoires sur des clubs de l’élite (Basket Landes et Roche Vendée). Que retiens-tu de ces succès ?

C’est vrai que notre équipe a fait de belles choses en coupe de France. Ce fut un sacré challenge face à des équipes de LFB. C’était intéressant de voir à quel point on a pu rester concentrées et les défier.

 

Le tirage au sort vous a gâté puisqu’un match de gala se prépare avec la réception de Bourges en Quart de finale. Comment comptez-vous aborder cette rencontre cette rencontre face au club phare du basket féminin français ?

Je suis vraiment très contente et pressée de jouer contre Bourges ! C’est le leader de LFB mais c’est aussi une équipe qui joue l’Euroligue. On espère les battre ou au moins être capables de lutter. Ca sera un super défi pour nous, on n’a rien à perdre donc on va tout donner. On ne sait jamais ce qui peut se passer !

 

En février vous disputez un match au sommet à Landerneau où la place de leader sera en jeu !

Landerneau est une équipe de qualité. La dernière fois qu’on a joué contre elles, on les a battues après 2 prolongations (78-72, ndlr). On s’attend donc à un gros match très serré. Je pense qu’elles voudront prendre leur revanche sur nous et de notre côté, on veut gagner pour passer en tête du classement. A l’aller, je me suis blessée donc je n’ai pas pu jouer beaucoup. Cette fois-ci, j’ai hâte de jouer davantage contre elles !

 

 

Quelles sont les ambitions de la Mikaela RUEF d’aujourd’hui a court et moyen terme ?

Mes ambitions à court et moyen termes et juste de donner le meilleur de moi-même à chaque match. Je veux emmener mon équipe vers la victoire à chaque fois. Chaque semaine, je dois donc penser à tout donner ! J’aimerais bien terminer meilleure marqueuse et rebondeuse du championnat mais je voudrais aussi m’améliorer sur le tir à 3 points ainsi qu’au lancer franc. Mais avant tout, je veux aider l’équipe à retrouver la LFB la saison prochaine. Je pense que nous avons vraiment un très bon groupe et qu’on peut y arriver. On doit juste rester concentrées à chaque match et j’espère qu’il n’y aura pas de blessure.

 

Merci Mikaela d’avoir répondu à nos questions et bonne fin de saison à Toulouse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense