Pages
Adsense

Euroligue : Des “Guerrières” pour l’Eurocoupe, Bourges 3ème ou 4ème ?

Share Button

Valériane AYAYI et Bourges à Sopron pour la 3ème place © Guillaume LAVIGNIE

 

Groupe A :

Sopron Bourges
D. Koursk Polkowice
Braine Prague
Villeneuve d’Ascq Galatasaray

 

La victoire de mercredi dernier contre Villeneuve d’Ascq a assuré à Bourges un nouveau quart de finale d’Euroligue. Mais, à quelle place finiront les joueuses d’Olivier LAFARGUE ? La victoire de Sopron à Prague ne peut plus donner d’enjeu pour la deuxième place qui reviendra donc aux Hongroises. Les Tango et Valériane AYAYI peuvent terminer encore à la troisième place. Pour cela, une victoire suffit. Ce dernier match de poule se fera sans Alexia CHARTEREAU, restée à Bourges, souffrant d’une otite.

En cas de défaite, il leur faudra attendre la fin du match entre Braine et Prague. Les Tchèques peuvent également prétendre à la troisième place. Mais, DeWanna BONNER, pièce importante de l’attaque de Prague, ne devra pas être autant maladroite que la semaine dernière (2 points, 2 lancers francs).

Les Belges ont aussi un fort enjeu lors de cette dernière journée. Les partenaires d’Anete STEINBERGA peuvent encore espérer une place en Eurocoupe. Cependant, elles n’ont pas leur destin en main. Une victoire sur Prague est déjà obligatoire. Elles espéreront également un coup de main d’un Galatasaray, assuré de continuer dans la deuxième coupe d’Europe, à Villeneuve d’Ascq.

Évidemment, nous souhaitons que les « Guerrières » parviennent à se qualifier pour l’Eurocoupe. Le Palacium, porté par les Z’Hurlants, devra faire du bruit pour couvrir les chants des ultras Turcs qui risquent d’être nombreux dans les tribunes. Bien sûr et surtout, ce match se jouera sur le parquet. Les joueuses de Fred DUSART savent quelles joueuses seront à surveiller : Allie QUIGLEY sur les ailes et Gintare PETRONYTE dans la raquette. Un doute plane sur la participation de Pauline AKONGA.

Polkowice est également à prendre en considération pour la dernière place en Eurocoupe. Cependant, les coéquipières d’Artemis SPANOU se rendent à Koursk qui aura pour objectif de réaliser une phase de poule parfaite (14 victoires).

 

Groupe B :

U. Yakin Dogu Orenbourg
Cracovie Fenerbahce
Lattes-Montpellier Ekaterinbourg
Salamanque Schio

 

Si mathématiquement la première place n’est pas jouée dans cette poule, elle semble prendre la direction de la Turquie. L’université Yakin Dogu est la mieux placée et a en plus la chance de jouer à domicile cette ultime journée. Les partenaires de Kayla MCBRIDE savent quoi faire : gagner.

Car en cas de défaite, c’est Ekaterinbourg qui devrait reprendre cette place. Les deux défaites de l’université Yakin Dogu sont contre Ekaterinbourg. En déplacement à Lattes-Montpellier, la bande de Maya MOORE ne devrait connaître aucunes difficultés face aux françaises.

Le match à suivre se tiendra en Espagne. Salamanque accueille Schio. Les Espagnoles et Angelica ROBINSON ont deux missions. Il leur faut d’abord gagner puis reprendre les 10 points de la défaite en Italie. Tout autres résultats qualifieraient les joueuses de Pierre VINCENT.

Le Fenerbahce ne se fait guère d’illusions. Les Turques ne voient pas, en effet, Ekaterinbourg perdre sur le parquet du palais des sports de Lattes. Les partenaires de Kia VAUGHN vont donc, sauf énorme surprise, terminer 3ème de la poule et affronter Sopron en quart de finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense