Pages
Adsense

LFB : Bourges fait le break !

Share Button

Valériane AYAYI et les Berruyères ont une nouvelle fois battu Tarbes © Guillaume LAVIGNIE

 

Résultat du match 2 de la finale (21 mai 2018) :

Bourges Tarbes 80-56

 

Au vu de son entame de match, Tarbes a su apprendre de ses erreurs commises samedi mais l’avantage pris par Adja KONTEH (13 points, 3 rebonds) n’a duré que quelques secondes puisque Valériane AYAYI (18 points dont 4/6 à 3 points) lui répondait au-delà de la ligne des 6,75 m (3-2, 2′). Mais en s’appuyant encore sur “Captain Adja“, le TGB revenait à 6-6 sans trembler alors qu’il restait 6 minutes à jouer dans le premier quart. Bourges reprenait les choses en mains mais Adja KONTEH était encore là pour souffler sur les braises quelques instants plus tard (15-16, 8′). Dès lors, les deux écuries n’ont cessé de se rendre la politesse mais grâce à un 2+1 d’Aby GAYE (9 points, 6 rebonds), c’est Tarbes qui était devant après 10 minutes de jeu (17-19, 10′).

Compte tenu du manque de rotations adverses, Bourges a décidé de faire courir Tarbes et cette stratégie s’avérait payante à l’entame du deuxième car (20-19, 12′). Il a ensuite fallu attendre 2 minutes pour voir le score évoluer, encore une fois en faveur des Tangos (22-19, 14′). Mais contrairement à la manche précédente (et on s’en réjouit pour le suspense !), Michelle PLOUFFE (9 points, 13 rebonds) et les siennes faisaient preuve d’abnégation pour rester dans le coup (24-23, 16′). Pour autant, Marine JOHANNES (15 points, 4 passes décisives) rentrait en action avant la pause pour enquiller les paniers et permettre aux siennes de mener de 8 longueurs à la mi-temps (37-29, 20′).

A son retour sur le terrain, Marine JOHANNES continuait d’imiter son idole Stephen CURRY pour tirer de manière instinctive pour donner cette fois 13 points d’avance à Bourges (42-29, 22′). La tension montait d’un cran et ce sont Valériane AYAYI d’un côté et Naomi MBANDU (7 points, 4 rebonds) de l’autre qui en faisaient les frais puisqu’elles se retrouvaient toutes les deux sur le sol du Prado. Mais à ce jeu-là, les Berruyères poursuivaient leur marche en avant pour se mettre de plus en plus à l’abri, grâce notamment à Sarah MICHEL (4 points, 2 rebonds) pour être à 51-32 au bout de 26 minutes. Dans un fauteuil, les filles d’Olivier LAFARGUE comptaient désormais 27 points d’avance après 30 minutes de jeu (64-37, 30′).

Malgré cet écart abyssal, Tarbes ne faisait pas le dos rond, à l’image de sa jeune garde formée par Tima POUYE (6 points, 1 interception) et Naomi MBANDU (66-44, 31′). Mais Diandra TCHATCHOUANG (5 points, 4 rebonds) et ses copines continuaient de faire le travail pour régaler leur fidèle public (68-46, 33′). Pour continuer à mettre la pression à ses hôtes, le TGB relevait la tête pour réduire la marque (68-52, 35′). Après un coup de gueule d’Olivier LAFARGUE sur le banc lors d’un temps-mort, les locales relançaient la machine pour franchir à nouveau la barre des 20 points (74-56, 36′) d’avance avec l’expérience d’Elodie GODIN (4 points, 3 rebonds). Les choses se corsaient d’autant plus pour les Tarbaises que leur fer de lance Michelle PLOUFFE devait les abandonner pour avoir écopé d’une cinquième faute personnelle alors qu’il rester 3 minutes à jouer dans cette partie. Au final, Bourges l’emporte à nouveau assez largement (80-56) avant de se rendre au Quai de l’Adour jeudi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense