Pages
Adsense

Carla BREMAUD (Wichita State University) : “De nombreuses différences entre les structures américaines et françaises ! “

Share Button

Carla BREMAUD vit son rêve américain © Vincent MARTIN

 

14 ans, 11 mois et 27 jours. C’est l’age auquel Carla BREMAUD a foulé pour la première fois les parquets de LFB, ce qui fait d’elle la plus jeune joueuse à avoir joué au plus haut niveau français. Partie aux Etats-Unis en début de saison dernière, Carla BREMAUD revient avec nous sur son début de carrière et sur son aventure américaine.

 

 

Tu as été la plus jeune joueuse à évoluer en LFB, tu as eu la chance de jouer en Eurocoupe, quels souvenirs gardes-tu de tes piges avec le maillot de l’UFAB 49 ?

Ce que je retiens des moments que j’ai eus avec l’équipe professionnelle de l’UFAB 49, c’est que j’ai pris toutes les opportunités que l’on m’a donné et également que c’était aussi une façon de récompenser le travail que je faisais au quotidien. Mais si on parle plus basket, cela m’a montré tout ce qu’il faut améliorer pour atteindre ce niveau.

 

 

Pourquoi avoir choisi de rejoindre les Etats-Unis la saison dernière et par quels moyens as-tu réussi à intégrer une équipe ?

La saison dernière, j’ai choisi de partir aux États Unis pour pouvoir parler anglais couramment, et étudier tout en continuant à jouer à haut-niveau. Pour intégrer mon école dans laquelle j’étais cette année, j’ai été aidée par un coach qui est aux États Unis, Fabrice SENE. La saison prochaine, je vais intégrer une Université grâce aux tournois que j’ai faits en Californie l’été dernier en étant toujours accompagnée par Fabrice dans mes démarches.

 

Que feras-tu la saison prochaine ? Quels objectifs t’es-tu fixée ?
 
La saison prochaine je vais jouer et faire mes études à Wichita State University. Je souhaite renforcer mon shoot mais aussi mon physique afin d’avoir le plus de temps de jeu possible et faire une bonne saison !

 

Comment juges-tu ta première saison outre-Atlantique ? Tu es tout juste majeure, comment as-tu réussi à gérer l’éloignement avec tes proches et cela a-t-il joué un rôle dans ta saison ?

Avec l’équipe de mon école, nous avons gagné le championnat, et également  remporté le All-Star Game. Pour moi, ç’a été une bonne saison avec beaucoup de responsabilités dans le scoring. Je pensais que ça allait être plus difficile de gérer l’éloignement avec ma famille mais je trouve que je le gère plutôt bien pour le moment, cela n’a pas joué de rôle durant ma saison.

 

 

Quelles différences as-tu remarqué entre une structure de formation américaine et française ?
 
Les différences entre une structure américaine et française sont nombreuses. L’Université que je vais intégrer la saison prochaine possède une salle de 10 000 places, et dans le même bâtiment, il y a aussi une salle avec 2 ou 3 terrains pour s’entraîner, une salle de musculation, une pièce avec les kinés et 4/5 bains d’eau froide pour la récupération. Et même le vestiaire, c’est complètement différent…
 
 
 
 
Merci Carla pour ta disponibilité, bonne saison et, en attendant, bonnes vacances !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense