Pages
Adsense

Margot VIDAL-GENEVE (Nice) : “Hâte de retourner à Nice !”

Share Button

Petite Margot a bien grandi ! © stepro.photo

 

Quelques semaines après l’annonce de son retour à Nice, Margot VIDAL-GENEVE a accepté de répondre à nos questions. La jeune meneuse est revenue sur son expérience outre-Rhin et nous parle de ses ambitions avec le Cavigal. Nous l’en remercions chaleureusement !

 

Il y a 2 ans, tu as décidé de quitter la France pour vivre une nouvelle expérience dans le championnat allemand. Pourquoi ce choix ?
J’avais besoin de voir autre chose. J’étais quelqu’un d’assez timide, on me voyait toujours comme le petit bébé de l’équipe. J’avais besoin de m’affirmer en tant que joueuse et que personne aussi. J’ai toujours été beaucoup entourée peu importe où j’allais, il y avait toujours des joueuses ou des coachs que je connaissais dans les différents clubs où j’étais. Je voulais voir de quoi j’étais capable, prouver que je pouvais me débrouiller toute seule et que je voulais grandir. J’avais une envie d’ailleurs et de voler de mes propres ailes.

 

Sur le plan personnel, qu’est-ce que ces 2 saisons en Allemagne t’ont apporté ?
Ces 2 années ont vraiment été bénéfiques pour moi. Ça a vraiment répondu à mes attentes. J’ai vraiment gagné en assurance que ça soit sur et en dehors du terrain. Par exemple, avant je ne pouvais pas prendre une commande au resto toute seule où acheter des billets au guichet, je n’osais pas (ne me demande pas pourquoi je ne sais pas, rires). D’ailleurs merci à toute mes copines qui ont su prendre mes commandes (dédicace à Laetitia Laure et Maëva). Alors que maintenant, je me débrouille toute seule pour tout (rires). Plus sérieusement, j’ai pris confiance en moi dans la vie de tous les jours, et me sens beaucoup mieux maintenant. J’ai aussi rencontré des personnes exceptionnelles qui m’ont fait vivre 2 années magnifiques. J’ai eu la chance d’avoir dans mon équipe des filles qui parlaient français, qui sont toutes les 3 devenues des piliers pour moi là-bas. Ainsi que mes 2 colocs au top du top. Ces personnes ont su me montrer ce qui était vraiment important dans la vie et la voie à suivre. Elles vont beaucoup me manquer. Ces 2 années m’ont ouvert l’esprit, je vois les choses différemment et profite bien plus des choses simples. Au point de vue basket, j’ai eu la chance d’avoir les clés de l’équipe très tôt. Ma coach me faisait énormément confiance ainsi que mes coéquipières. Ce qui forcément aide à développer un bon basket. J’ai appris à être capitaine et leader d’une équipe pro.

 

Qu’est-ce que tu conseillerais à une jeune joueuse qui a peur de franchir le pas en partant à l’étranger ?

Qu’elle fonce, c’est vraiment une expérience au top. Après faut être prête à être toute seule et évoluer dans un pays qui ne parle pas le français. Mais il ne faut pas avoir peur je ne parlais presque pas l’anglais et j’ai réussis à m’en sortir donc no worries just go ! Si elle hésite, la question ne se pose pas fonce. Il n’y a pas d’expérience égale à celle d’être à l’étranger. On découvre un autre pays, une autre culture, une autre façon de voir le basket. Une autre manière de s’entraîner. Il est toujours bien de voir autre chose et d’acquérir un maximum d’expérience.

Le championnat allemand est assez méconnu pour nous Français. Que peux-tu nous en dire ?
Le championnat allemand, est un championnat très physique, il y a toujours beaucoup de contacts. C’est un championnat qui n’est pas très adroit si on compare à la France. Il est plus ouvert au 1 contre 1 qu’au jeu d’équipe.

 

Aujourd’hui, tu as choisi de revenir en France et plus précisément à Nice, que tu connais bien. Qu’est-ce qui t’a donné envie de revenir ?
Premièrement, je voulais dire que je suis vraiment contente de retourner à Nice. C’est ma deuxième maison, j’ai l’impression que je retourne chez moi, à la maison. Le fait qu’Alexandre soit le coach est la raison principale. Il a été mon coach quand je jouais en espoir. Il m’a beaucoup appris, j’ai vraiment confiance en lui. Et c’est vraiment quelque chose de très important pour moi. Si tu ne crois pas en ce que ton coach dit ou essaie de mettre en place, il est difficile de jouer et d’avoir de bon résultat avec l’équipe. Ensuite, je suis très attachée à ce club. J’ai envie de leur apporter un maximum. J’avais envie d’avancer avec eux. J’ai hâte d’y retourner !!

 

Tu connais déjà la Ligue 2 et maintenant tu as accumulé de l’expérience. Que penses-tu pouvoir apporter à ta nouvelle équipe ?
J’espère pouvoir apporter tout ce que j’ai pu apprendre ces dernières années et mon expérience du fait que je sois partie à l’étranger. Ensuite, apporter l’envie de travailler, de l’énergie et l’amour du club. L’envie de donner pour nous mais aussi pour le club entier. Après au niveau basket, je pense pouvoir apporter une grosse défense, du contrôle et de la percussion.

Je voudrais remercier le club plus particulièrement Alexandre et le président Franck pour leur confiance. Et merci Greg !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense