Pages
Adsense

NF1 poule B : Sannois-Saint Gratien et l’INSEP 2 s’imposent de justesse à domicile, la SIG trop forte pour les Squales

Share Button

Lika SY et Sannois-Saint Gratien surprennent le Havre © ossgbasket.fr

Résultats de la journée 10 du 8 décembre 2018 :

INSEP 2 Trith 57-51
Sceaux Geispolsheim 68-81
Graffenstaden Pays Rochelais 17 72-53
Thouars Ifs 51-76
Sannois-St Gratien Le Havre 79-77
ACLPAB Calais Sainte Savine 67-74

Le classement :

1. Graffenstaden 19Pts 10m
2. Ifs 18Pts 10m
3. Geispolsheim 17Pts 10m
4. Sainte-Savine 16Pts 10m
5. Le Havre 15Pts 10m
6. Thouars 15Pts 10m
7. Pays Rochelais 17 14Pts 9m
8. Trith 14Pts 10m
9. Sannois Saint-Gratien 14Pts 10m
10. INSEP 2 12Pts 10m
11. ACLPAB Calais 12Pts 10m
12. Sceaux 11Pts 9m

Défaites face au CB Ifs (84-54), puis à domicile face à  Calais la semaine dernière (60-65), les Havraises se rendaient à l’Olympique Sannois-Saint Gratien pour retrouver leur confiance du début de saison. Mais les joueuses de Frédéric SIMONET avaient clairement comme objectif de maintenir une distance respectable avec la  zone de relégation.

Il a fallu attendre le 3ème quart temps pour voir le potentiel offensif des Val d’Oisiennes faire parler la poudre en assenant un 29 16 à leur rivale du soir.

Courageuses, les Havraises remontaient la pente et il a fallu attendre la dernière possession pour que les locales gagnent le match sous l’impulsion d’Adela FILAROVA (23 points) et de Sokhna Lika SY (26 points).

Le voyage en région parisienne paraissait plus tranquille pour le CJS Gespolsheim. La salle des clos St Marcel de Sceaux a perdu de sa grandeur depuis ce début de saison.

Malgré un début de match correct les joueuses de Sceaux doivent concéder le 1er quart temps 14 20. En revanche lors du second acte, ce sont bien les Scéennes qui imposent leur rythme et à la mi temps 40 41. Bien malin est celuiqui pourra alors  donner un pronostic à ce match.

La défaite de “Geispo” lors du derby  perdu à domicile  face à la SIG à peut être laissé plus de traces que prévu…

Et ce n’est pas le 3ème quart-temps (54-59, 30′) qui va aider les apprentis pronostiqueurs. En revanche, l’entame des Alsaciennes, lors du dernier acte est limpide (0-8 en moins de 3 minutes). Malgré les efforts des Altosequanaises pour remettre l’église au milieu du village, l’équipe alsacienne gère la fin du match à sa main et gagne le match avec une différence de +13  (68-81).

Malgré son match à domicile en retard face à La Rochelle à jouer le 8 janvier 2019, Sceaux jouera déjà une partie de sa saison le week-end prochain face au Centre Fédéral.

Le même Centre Fédéral, qui accueillait quelques heures plus tôt le CO Trith à l’INSEP. Les joueuses de Fabrice PONTIER en recherche d’équilibre et de régularité se présente face à la pépinière du basket français.

Dès le premier acte, les Nordistes semblent prendre la mesure de leur adversaire et s’imposent 10-17. Premier signe inquiétant dès le deuxième quart-temps : les joueuses de l’INSEP trouvent les parades défensives et remportent la mise 15-11 pour revenir à 25-28 à la pause, peu de points marqués donc. Les standards du jeu des jaunes et bleues  semblent atones sinon absents. Le troisième acte fut peu prolifique (15-16) lui aussi, seule Aida FALL avec 16 points semble surnager dans ce naufrage collectif. Et l’improbable se produit lors du dernier acte. L’INSEP se détache (17-7) et enfonce le CO Trith dans le doute. Pour rappel, seul Calais (78-64) était tombé salle Nelson PAILLOU. Très mauvaise opération comptable donc pour le CO Trith basket.

Les coéquipières des sœurs NOWACKI devront avoir le cœur à l’ouvrage la semaine prochaine lors de la réception du leader strasbourgeois au risque  de voir  la fin du classement se rapprocher dangereusement.

Le SSB, quant à lui, mettait le cap sur le Pas-de-Calais pour y défier les Dentellières. Récentes vainqueurs du Havre (60-65),les joueuses de Jean-Bernard BLANQUART ratent leur début de match mais restent au contact à l’issue du premier acte (13-18, 10′).  Grâce à 10 points de Maegan CALLAWAY inscrits en première période, les Calaisiennes sont encore dans la partie à la pause (32-31, 20′).

Il faut attendre la fin du 3ème quart-temps pour voir les Auboises faire le premier break (45-53, 30′).

Malgré la révolte d’Onayssa SBAHI et Margaux FABRE, lors du dernier acte, ce sont bien les Panthères saviniennes qui valident une quatrième victoire consécutive sur le score de 67-74.

Ce n’est que la veille du match que l’américaine du CBIfs, Alexus JOHNSON, a rejoint ses coéquipières. Ambiance garantie au sein du groupe pour ce déplacement à Thouars, défait à Sainte-Savine (70-62) la semaine précédente. Les Deux-Sevriennes tiennent le choc lors du premier quart-temps 14-16, mais commencent à se faire distancer avant la pause (24-30, 20′).

À la reprise, Ifs grâce à un banc prolifique (26 points au total) se détachent inexorablement et finissent le match à +25  (51-76, 30′).

Un dernier match contre Calais la semaine prochaine, où Alexus JOHNSON, préservée samedi soir, fera son grand retour sur les parquets.

Enfin, la SIG attendait de pied ferme les Squales rochelaises. Au début du match, les locales ne trouvent pas la faille et les 2 équipes se neutralisent (16-18, 10′). Le public s’attend alors à une domination des banlieusardes strasbourgeoises, en vain, les Charentaises ne sont pas en reste et à la mi-temps, le score est de 35-34.

Scénario peu commun, un vent de doute se propage dans les travées de la rue de la Poste, pour peu de temps car dès la reprise les spectateurs retrouvent l’équipe victorieuse du derby la semaine dernière (63-76). Rapidement, le score enfle (23-12) à la fin du 3ème acte, et malgré les 16 points de la recrue Ana KOTOVA et les 13 points  d’Amélie GUILLON, La Rochelle chute lourdement 72-53.

Le week-end prochain, la venue du CJS Gespolsheim leur imposera encore une semaine de travail sérieuse avant de penser à la trêve hivernale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense