Pages
Adsense

NF3 Poules C et D : Le Coteau renoue avec succès, ALPC Moulin Nantes seul leader

Share Button

 

Résultats de la journée 10 du 09/12/2018

Poule C

ASPTT Limoges A. S. De Monts 72-46
Veauche CRAP Lardin B. C. 83-76
U. S. M. Saran Jeanne d’Arc Vichy 68-42
U. S. Beaumont J. S. Marzy  55-61
La Couronne I. E. Le Coteau 72-74
C. E. S. Tours U. S. Guennoise 68-49

 

Classement

1 U. S. M. Saran 19 pts 10 m
2 C. E. S. Tours 18 pts 10 m  
3 Veauche CRAP 17 pts 10 m  
4 La Couronne 17 pts 10 m  
5 I. E. Le Coteau 16 pts 10 m  
6 U. S. Beaumont 16 pts 10 m  
7 J. S. Marzy  15 pts 10 m  
8 Jeanne d’Arc Vichy 14 pts 10 m  
9 U. S. Guennoise 14 pts 10 m  
10 ASPTT Limoges 14 pts 10 m  
11 Lardin B. C. 12 pts 10 m  
12 A. S. De Monts 11 pts 10 m  

 

Les Marzyates sont allées s’imposer à Beaumont (55-61). Une victoire qui équilibre leur bilan après dix journées. Qui les arrêtera ? Après cinq défaites pour lancer leur saison, les joueuses de la JS Marzy sont désormais dans une dynamique particulièrement positive : elles viennent d’enregistrer, leur cinquième victoire d’affilée en allant s’imposer (55-61) sur le parquet de Beaumont. Grâce à ce succès, acquis au terme d’un match très tendu (22-20 à la pause !), les Marzyates, pourtant privées ce dimanche de leur chef d’orchestre Niroshka PEREZ-CRESPO, équilibrent leur bilan. Prochaine journée, dimanche 16 décembre (15 h 30), avec la réception du CES Tours. La JS Marzy aura l’occasion de basculer pour la première fois de la saison dans la première de tableau. Et de présenter un bilan positif après 11 journées. Inimaginable il y a peu.

Le CEST Tours a passé l’obstacle US Guennoise sans trop souffrir, non pas que les Corréziennes n’aient pas répondu présentes, avec leurs qualités d’agressivité défensive, d’engagement et présentant un secteur intérieur performant mais le départ des Tourangelles avec une tonitruante Chobie CHOIBEKOVA qui a plané sur la rencontre, n’a laissé aucun doute. L’écart du premier quart-temps, les visiteuses, courrurent après toute la partie sans pouvoir revenir. A chaque possibilité de se rapprocher, une accélération tourangelle les repoussait. Le deuxième et troisième quart-temps furent plus équilibré avec les intérieures  se montrant à leur avantage, entretenant l’espoir côté corrézien. Mais le dernier quart-temps n’a pas donné lieu à suspens, les coups de boutoir tourangeaux, entre autres de Charlène HILAIRE firent céder définitivement les Corréziennes (17-7) usées par le rythme imposé et leur manque de rotations. Ce ne fut pas une partie “grandiose” mais le groupe de Laura LOEMBET a fait ce qu’il fallait pour l’emporter. Sérieuses, appliquées les Red Girls n’ont guère laissé de chance aux Corréziennes. Une victoire d’équipe !

Dans les autres rencontres, l’ASPTT Limoges s’est donné de l’air en s’imposant à domicile face à la lanterne rouge AS de monts 72-46. Saran continue ses victoires, cette fois, face à la JA Vichy 68-42. Même si Veauche se classe troisième actuellement, Lardin n’a pas démérité et échoue de très peu 83-76.

 

Résultats de la journée 10 du 09/12/2018

Poule D

C. E. P. Lorient U. S. Pont St Martin 64-72
Avenir Rennes 2 Smash Vendée sud Loire 55-64
Gars d’Herbauges  Les Herbiers 70-58
Bressuire ALPC Moulin Nantes 68-79
I. E. Chantonnay Epine C. P. B. Rennes 85-73
La Jarrie CTCE Quimper 73-75

 

Classement

1 ALPC Moulin Nantes 19 pts 10 m
2 Avenir Rennes 2 18 pts  10 m
3 U. S. Pont St Martin 16 pts 10 m
4 Smash Vendée sud Loire 16 pts 9 m
5 I. E. Chantonnay Epine 15 pts 10 m
6 CTCE Quimper 15 pts 10 m
7 C. E. P. Lorient 14 pts 10 m
8 Gars d’Herbauges 14 pts 9 m
9 Les Herbiers 13 pts 10 m
10 Bressuire 13 pts 10 m
11 C. P. B. Rennes 12 pts 10 m
12 La Jarrie 12 pts 10 m

 

Les filles de Bressuire le Réveil, privées de Gabrielle PAPIN et Clémence BAUDRY, auteures d’une très bonne première partie, se sont inclinées face au leader de la poule (68-79) à la défaveur d’un troisième quart raté. Dès l’entame de match, les Bocaines débutent bien et l’ALPCM n’arrive pas encore à trouver son rythme. Dans le second acte, le collectif nantais augmente son travail de passes pour tenter de percer la défense bressuiraise. Les joueuses de Jérôme ARCICAULT tentent tant bien que mal de combler les failles tout en étant opportunistes en attaque (22-38, 14e). Les locales se trouvent bien dans la raquette nantaise avec des tirs longue distance (27-31, 15e). Grâce à son agressivité, le Réveil revient à hauteur de son adversaire du jour (35-36, 20e). Au retour des vestiaires, les deux équipes cherchent à prendre les devants et à ce jeu-là, l’ALPCM est le plus incisif (36-38, 38-42 et 38-46, 22e). Avec un travail défensif colossal, la formation nantaise parvient à faire déjouer la jeune garde locale. Les Bocaines maintiennent l’écart (45-51, 28e), mais Nantes durcit le jeu et conserve les commandes (45-61, 30e). L’expérience nantaise l’emporte Les Bressuiraises ne s’avouent pas vaincues et grappillent peu à peu leur retard (54-65, 33e) mais l’expérience de l’équipe nantaise fait la différence et se met à l’abri pour conserver son écart (57-69, 35e). Cependant, à la faveur d’un 8-2, Bressuire revient dans la course juste avant le money-time (65-71, 37e). Celui-ci qui tourne en faveur des Nantaises, comme le gain du match puisqu’elles s’imposent 68-79.

Déplacement en terres charentaises pour les joueuses de l’Espoir Basket Quimper Cornouaille, après leur courte victoire contre Bressuire (60-58), il va falloir appliquer les fondamentaux et consignes du coach face à La Jarrie, dont les résultats ne reflètent pas la réelle qualité de cette équipe qui oscille entre série de défaites et une dernière victoire, contre Bressuire. Le public était venu nombreux et espérait une troisième victoire pour La Jarrie. Les deux cinq majeurs étaient déjà dans le match, mais l’entame profitait à La Jarrie avec une Emilie COLLERIE qui apportait les premiers points et faisait cavalier seul dans les cinq premières minutes, face à Quimper qui tentait beaucoup de tirs sans réussite mais un tir bonifié à la 6e minute pour amener un premier quart-temps avec seulement deux points d’avance pour La Jarrie (13-11). Deuxième quart-temps et les consignes de Thibaud QUEMARD  s’appliquaient avec une zone press tout terrain qui a beaucoup perturbé La Jarrie. Mais les Charentaises résistaient toujours avec Emilie COLLERIE, qui réalisait un travail important aux rebonds et trouvait le cercle par cinq fois. Le coup dur de la soirée est sans doute pour Quimper, à trois minutes de la fin du 2e quart-temps, la meneuse Manon LOMBARD obligée de sortir sur blessure. Les deux équipes retournaient aux vestiaires sur un score toujours très serré 26-23. Retour sur le parquet et la méthode mise en place par le Coach de Quimper, restait toujours aussi gênante pour La Jarrie qui n’arrivait pas à se détacher. Le dernier quart-temps s’était joué sur un jeu plus collectif pour Quimper et c’est six joueuses qui alimentaient la marque dont un tir à trois points, revenant à égalité (64-64). L’intensité du match se faisait sentir dans les jambes alors qu’il fallait déjà entamer la prolongation, et les Quimpéroises, plus solides sous la pression, finissaient par l’emporter de deux petits points.

Première défaite à domicile de Rennes face à une belle équipe du Smash Vendée qui a su mettre en évidence son expérience. Voici les propos recueillis par la coach locale Nolwen LOCQUEN :
Nous avons mal démarré la rencontre mais un sursaut d’orgueil a réduit l’écart. L’équipe adverse nous a posé beaucoup de problèmes défensivement en coupant notre rythme et nous a fait perdre énormément de ballons sur des passes sans compter sur de la maladresse de notre part. A la mi temps, nous avions 9 points d’écart. Du retour du vestiaire, je souhaitais que mes joueuses prennent plus de risques en défense mais aussi prennent des responsabilité offensifs, cela nous a permis de revenir à 3 points à plusieurs reprises. Cependant le manque de justesse, de lucidité par moment ne nous a pas permis de passer devant, nous avons couru après le score toute la rencontre ce qui nous a fatigué. Nous n’avons pas à rougir de cette défaite, elles ont défendues 40 minutes en zone,  les vendéennes ont joué plus juste que nous et il y a eu une très grande Gabriela LESKOVA qui a su imposer son expérience, imposer un jeu solide et avec une grande adresse. Une joueuse de qualité qui est un grand leader dans un groupe. L’équipe est en formation, 18 ans de moyenne d’âge et c’est ce genre de match qui va nous faire avancer. Cette défaite va nous permettre de travailler davantage sur notre justesse, sur notre jeu offensif. Il nous reste un match avant la trêve, une équipe qui est en confiance. L’objectif est de finir cette première phase très satisfaisante avec un succès.”

 

Dans les autres rencontres, les équipes les mieux classées se sont imposées à savoir, Chantonnay face à Rennes Cercle Paul Bert, Gars d’herbages contre les Herbiers et Pont saint martin à l’extérieur contre CEP Lorient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense