Pages
Adsense

Euroligue : Villeneuve d’Ascq remporte un match particulier, Bourges frustré, Charleville-Mézières n’a rien pu faire

Share Button

Shante EVANS et les Villeneuvoises ont éloigné Braine de leur chemin © Philippe DETAY

 

 

Résultats du 16 janvier 2019 :

Programme des 16 et 17 janvier 2019 :

Groupe A :

Orenbourg Bourges 72-65
U. S. K. Prague Schio 77-80
Polkowice Ekaterinbourg 64-69
Villeneuve d’Ascq Braine 73-61

 

Classement :

1. Ekaterinbourg 18Pts 9m
2. U. S. K. Prague 15Pts 9m
3. Bourges 15Pts 9m
4. Orenbourg 14Pts 9m
5. Polkowice 13Pts 9m
6. Villeneuve d’Ascq 12Pts 9m
7. Schio 11Pts 9m
8. Braine 10Pts 9m

 

 

Loin de ses terres, Bourges a payé cash son début de match compliqué en début de soirée (ou milieu d’après-midi pour la France) sur le parquet d’Orenbourg (23-18, 10′). Car ensuite, Alexia CHARTEREAU (19 points) et les Berruyères ont su montrer un autre visages pour revenir dans la partie mais Erica WHEELER (22 points, 9 passes) décisives veillaient au grain et ne se sont pas laisses piéger pour finalement l’emporter.

Ce revers est d’autant plus regrettable pour les filles d’Olivier LAFARGUE que, quelques heures plus tard, l’U. S. K. Prague s’est fait surprendre à domicile par Schio et cela aurait pu permettre aux joueuses du Cher de repasser devant les coéquipières de Valériane AYAYI (25 points, 7 rebonds) au classement de cette poule. Autour d’Alexandria QUIGLEY et Sandrine GRUDA (25 e 19 points), les protégées de Pierre VINCENT ont joué sans trop de pression et ça a payé. Avec cette victoire, elles continuent de mettre la pression sur Villeneuve d’Ascq et Polkowice en vue d’un basculement en Eurocoupe.

Du côté de Polkowice justement, on aurait pu s’attendre à un match à sens unique en faveur d’Ekaterinbourg. Au lieu de ça, les locales ont effectué une bonne opposition à l’armada russe. Mais en s’appuyant sur la paire Kayla McBRIDE-Brittney GRINER (20 points chacune), cette dernière n’a pas finalement pas flanché et repart au pays soulagée.

Une bonne chose de faite également pour Villeneuve d’Ascq. Au terme d’une journée très éprouvante où elles ont tenu à assister avec leur staff le matin-même aux funérailles de leur emblématique supportrice et bénévole Jeannie BARRE et alors qu’elles lui ont rendu un vibrant hommage avant et après la rencontre aux côtés de son époux Bertrand, les Nordistes ont fait plaisir au public du Palacium en prenant le meilleur sur leurs voisines belges de Braine même si tout restait encore à faire à la pause (37-35, 20′). Albina RAZHEVA (15 points dont 2/2 à 3 points) et les Brainoises ont d’ailleurs su passer à la vitesse supérieure dans le troisième quart (47-54, 30′). Mais dans les 10 dernières minutes, Shante EVANS (17 points, 11 rebonds) et ses copines ont su sortir la tête de l’eau pour passer un 26-7 qui inversait complètement la tendance et accordait la victoire à l’ESBVA-LM pour rester au sixième rang. A l’inverse, c’est un peu la soupe à la grimace du côté des Castors, qui pointent toujours en dernière position de ce groupe A.

 

Groupe B :

Olympiacos Sopron 63-52
Fenerbahçe Salamanque 64-62
Charleville-Mézières D. Koursk 62-86
T. T. T. Riga Hatay 17/01

 

Classement :

1. Koursk 18Pts 9m
2. Fenerbahce 15Pts 9m
3. Sopron 14Pts 9m
4. Salamanque 13Pts 9m
5. Riga 12Pts 8m
6. Charleville-Mézières 12Pts 9m
7. Hatay 11Pts 8m
8. Olympiacos 10Pts 9m

 

A domicile, l’Olympiacos a déjoué tous les pronostics en décrochant sa première victoire ! Sous l’impulsion de Jessica THOMAS (15 points, 6 rebonds), les Grecques ont en effet sorti le match (presque) parfait face à un gros morceau de ce groupe B. Si bien qu’au bout de 30 minutes, elles menaient déjà 50-36. En fin de partie, Queralt CASAS (15 points, 7 rebonds) et les siennes ont essayé de jeter leurs dernières forces dans la bataille mais en n’ayant shooté qu’à 29% tout au long de la rencontre, les Hongroises ne pouvaient guère espérer mieux qu’une défaite.

Dans la Turquie voisine, on a failli assisté à une sensation dans le duel entre 2 belles écuries. D’entrée de jeu, ce sont Chrissy GIVENS (11 points, 4 rebonds) et ses coéquipières de Salamanque qui ont su trouver la faille (18-22, 10′). Au fil des minutes, Kelsey PLUM (18 points à 57%) et Fenerbahçe ont repris les choses en main mais le public stambouliote sentait que la partie pouvait basculer d’un côté comme de l’autre à tout moment. Mais en remettant un dernier coup de collier dans le quatrième quart-temps, les filles de Valérie GARNIER ont pu pousser un grand “ouf !” de soulagement.

En revanche, il n’y a pas eu de surprise dans les Ardennes. Face au leader invaincu de cette poule B à savoir le Dynamo Koursk, Charleville-Mézières n’a pas su défrayer la chronique. Sous l’impulsion de Breanna STEWART (27 points, 7 rebonds), les joueuses de Lucas MONDELO ont rapidement pris un ascendant psychologique dans la Caisse d’Epargne Arena puisqu’elles menaient déjà 12-28 au bout de 10 minutes. Kaleena MOSQUEDA-LEWIS (15 points dont 4/5 à 3 points) et ses partenaires n’ont jamais vraiment abdiqué mais sans pour autant revenir à la hauteur de leurs adversaires du soir qui, du coup, restent solidement accrochées à la première place.

La rencontre entre le T. T. T. Riga sera à suivre ce jeudi soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense