Pages
Adsense

LFB : Lyon ASVEL Féminin se fait peur, le BLMA et Basket Landes assurent, Charleville-Mézières enchaîne

Share Button

Markeisha GATLING et Basket Landes ont sorti le grand jeu face à Nantes-Rezé © Thibaut LASSER

 

Résultats de la journée 15 des 9 et 10 février 2019 :

Lattes-Montpellier Landerneau B. B. 85-56
Tarbes Mondeville 67-60
Basket Landes Nantes-Rezé 93-70
Saint-Amand Charleville-Mézières 59-82
Villeneuve d’Ascq Lyon ASVEL F. 69-76
Bourges La Roche-Vendée 82-55

 

Classement :

1. Lyon ASVEL F. 28Pts 15m
2. Lattes-Montpellier 26Pts 15m
3. Bourges 26Pts 15m
4. Basket Landes 24Pts 15m
5. Charleville-Mézières 24Pts 15m
6. La Roche-Vendée 22Pts 15m
7. Villeneuve d’Ascq 22Pts 15m
8. Tarbes 21Pts 15m
9. St Amand 21Pts 15m
10. Nantes-Rezé 20Pts 15m
11. Landerneau B. B. 20Pts 15m
12. Mondeville 16Pts 15m

 

Cette quinzième journée s’est ouverte sur un score fleuve ! Car hier en début de soirée, Lattes-Montpellier s’est rassuré de la meilleure des manières en battant très sèchement et nettement Landerneau Bretagne Basket. Emportées par la fougue (et non pas la foule, hein !) d’Ornella BANKOLE (16 points dont 4/6 à 3 points), les Héraultaises ont rapidement pris les choses en mains (29-14, 10′). En manque de réussite (30% contre 44%) et privées de Victoria MAJEKODUMNI (entorse de la cheville à l’entraînement), Maggie LUCAS (11 points, 5 rebonds) et les siennes ont tenté de sonner la révolte à plusieurs reprises mais n’y sont jamais parvenues.

Pendant que le LBB allait s’effondrer dans le Palais des Sports de Lattes, l’un de ses concurrents en bas de tableau, Tarbes, souffrait à domicile mais n’est pas tombé face à Mondeville. Il a toutefois fallu que le public du Quai de l’Adour attende le début du dernier quart-temps pour voir ses joueuses préférées passer à la vitesse supérieure, grâce notamment à Alexis PRINCE (18 points, 5 rebonds) alors que les deux équipes étaient jusque là au coude à coude (45-45, 30′). En face, malgré l’expérience de Kimberley GAUCHER-SMITH (17 points, 11 rebonds), l’USOM n’a pas été capable de suivre le rythme. Avec cette victoire, le TGB retrouve le Top 8, à égalité avec St Amand.

La marche était en revanche trop haute pour Nantes-Rezé. En déplacement à Mont-de-Marsan, le NRB, privé de Briana DAY et, depuis plusieurs semaines, de Maud MEDENOU, n’a en effet pas pu faire grand-chose dans ce derby de l’Atlantique. En s’appuyant sur le trio composé de Markeisha GATLING (14 points, 7 rebonds), Mamignan TOURE (17 points dont 3/4 à 3 points) et Miranda AYIM (19 points, 6 rebonds), Basket Landes a sorti le grand jeu sur le plan offensif et a su se mettre rapidement à l’abri (50-36, 20′) pour l’emporter confortablement et assurer sa quatrième place au classement.

Dans le Nord, l’affrontement entre St Amand et Charleville-Mézières a aussi rapidement tourné court. Même si les locales ont pris le match par le bon bout en passant d’entrée de jeu un 5-0, les Ardennaises n’ont en réalité pas mis beaucoup de temps à prendre leurs marques dans une salle Maurice HUGOT où les supporters carolomacériens, venus en nombre, poussaient leur équipe sans relâche. Bien emmenées par ses Américaines Kaleena MOSQUEDA-LEWIS (14 points, 5 rebonds) et Haley PETERS (15 points, 7 rebonds), les Flammes mettaient tout le monde d’accord dès la pause (33-53, 20′). En revenant sur le parquet, Ashley BRUNER (18 points, 5 rebonds) tentait de remettre son équipe sur de bons rails mais il en fallait beaucoup plus pour inquiéter une Amel BOUDERRA proche du double-double avec 11 points et 9 passes décisives) et qui est même entrée un peu plus dans l’Histoire de la LFB en franchissant hier soir la barre des 2500 points inscrits (respect, Madame !) à quelques semaines de son 30ème anniversaire. Les Flammes poursuivent donc leur chevauchée fantastique en enchaînant par un cinquième succès de suite en championnat.

Non loin de là, le leader lyonnais a joué avec le feu et avec les nerfs du Palacium. Car bien qu’étant en effectif réduit (sans Virginie BREMONT ni Mame-Marie SY-DIOP mais avec Magali MENDY, auteure de 15 points et 9 rebonds), Villeneuve d’Ascq a donné du fil à retordre à Clarissa DOS SANTOS (2 points à 12% !) et Lyon ASVEL Féminin, qui menaient pourtant les débats à la mi-temps (30-43, 20′). En revenant sur le terrain, Angie BJORKLUND (17 points dont 3/5 à 3 points) faisait parler la poudre pour essayer de relancer la machine mais le manque de jus dans les rangs villeneuvois n’a pas permis aux protégées de Frédéric DUSART de commettre un hold-up dans sa salle.

Ca valait le coup d’attendre pour Bourges puisque dans le seul match de ce dimanche, les Tangos ont corrigé La Roche-Vendée. Portées par un collectif bien huilé et bien que toujours sans Elodie GODIN, Alexia CHARTEREAU (14 points, 5 passes décisives) et les Berruyères n’ont jamais été mis en défaut par une formation du RVBC privée d’Uju UGOKA et qui a perdu beaucoup trop de ballons (30 au total) pour espérer rivaliser face au champion en titre.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,426 seconds. Stats plugin by www.blog.ca