Pages
Missmatch.fr

boutique de T shirt Missmatch

NF1 poule A : Voiron à la relance, fin de série pour Monaco B. A.

Share Button

Ashley Beverly KELLEY et les Roannaises ont mis fin à la belle série monégasque © Jean-Michel LAREURE

 

Résultats de la journée 15 du 9 février 2019 :

Lyon ASVEL F. espoir Orthez 74-54
Feytiat Brive 81-49
Voiron Colomiers 87-65
La Tronche-Meylan Annemasse 76-51
Roanne Monaco B. A. 86-72
Villeurbanne Le Poinçonnet 56-44

 

Classement :

1. Voiron 27Pts 15m
2. La Tronche-Meylan 26Pts 15m
3. Monaco B. A. 25Pts 15m
4. Roanne 25Pts 15m
5. Feytiat 25Pts 15m
6. Lyon ASVEL F. espoir 24Pts 15m
7. Colomiers 23Pts 15m
8. Le Poinçonnet 21Pts 15m
9. ASVEL Villeurbanne 20Pts 15m
10. Orthez 19Pts 15m
11. Annemasse 18Pts 15m
12. Brive 17Pts 15m

 

Après leur défaite du week-end dernier à Orthez (84-69), les leaders iséroises du PVBC ,privées ce soir de Ramata DIAKITE, n’avaient plus le droit à l’erreur dans leur antre de CHAUTARD face l’U. S. Colomiers Basket. Les spectateurs n’eurent pas le temps de s’inquiéter tant les coéquipières de Laure MERCIER déroulèrent offensivement. 27-17 à la fin du premier quart temps. Écart qui enfle encore un peu avant la pause (44-33, 20′).

De retour sur le terrain, les Columérines ne peuvent que constater la supériorité de leur adversaires qui creuse encore l’écart lors du troisième acte 68-47. Le dernier acte, moins abouti, ne permettra pas aux coéquipières d’Agathe DEGORCES de revenir dans le match, victoire des Voironnaises 87-65.

Avec la réception des Monégasques, les Pink Ladies de Roanne, en cas de victoire, pourraient plus que jamais garder à l’esprit une qualification en play off. Devant plus de 1100 spectateurs, les locales sont euphoriques en début de match, 11-2 après 3 minutes. Vigilantes en défense, performantes en attaque à l’image d’Asley Beverly KELLEY, les visiteuses à la mi-temps sont à la peine 49-31.

Sous l’impulsion de Coralie MAGONI, les joueuses de Monaco B. A. tentèrent une remontée au score, mais les filles d’Olivier HIRSCH restèrent concentrées et gagnèrent  le  match 86-72. Série en cours de 4 matchs sans défaite, la dernière remontant au 15 décembre à Voiron (68-67). Les filles du Monaco Basket Association, invaincues depuis le 20 Octobre (défaite au BCTM 89-51), sont tombées avec les honneurs et perdent leur seconde place au profit du…. BCTM.

Le Basket Club la Tronche-Meylan, qui  accueillait leur voisine de l’Annemasse Basket Club pour un derby alpestre. Et ce sont les Hautes-Savoyardes qui vont faire le meilleur début de match 0-5, les Iséroises devant batailler ferme, sous l’impulsion notamment de Camille CIRGUE, pendant toute la première période pour revenir au score. À la pause les 2 équipes se quittèrent sur le score de 34-34.

À la reprise, les filles de Mickaël CORTAY accélèrent le jeu et gagnent en adresse. Et finalement se dirigent vers une victoire logique (76-51). Les partenaires de Tracy YOMI passent ainsi de la 6ème à la 2ème place du classement de la Poule A.

De son côté, le Feytiat Basket 87 accueillait la lanterne rouge briviste, tout juste vainqueur des espoirs lyonnaises la semaine précédente (86-84). Et les joueuses de Marc BRANDY vont même empocher le 1er quart temps (15-17, 10′). Enfin, les Feytiacoises inversèrent grandement la tendance suite à un festival offensif, 30-13 dans le second quart-temps, et ainsi quitter leur adversaire à la pause sur le score de 45-30.

Dans le 3ème quart-temps, ce sont les attaques brivistes qui sont mises sous l’entonnoir par les joueuses locales, 23-6 soit 68-36. Le dernier quart-temps où les Limousines relâchèrent leur étreinte permis aux Brivistes de faire jeu égal avec leur hôte (13-13). Victoire finale 81-49, Feytiat conserve sa 5ème place et reste la meilleure défense des 2 poules de NF1 avec seulement 804 points encaissés soit une moyenne de 50,2 points par match.

Du côté de Villeurbanne, les filles de Virginie KEVORKIAN en difficulté lors des matchs à l’extérieur, 2 défaites depuis le début de l’année à Colomiers (80-58) et à Monaco (78-63), ont un besoin impérieux de points à domicile. Leur adversaire du soir l’US Poinçonnet, dans la situation inverse, a lui aussi besoin des 2 points à l’extérieur pour compenser ses déboires à domicile au risque de voir la zone de relégation se rapprocher.

Le début de match est sévère pour les Berrichonnes, 11-2 après 5 minutes de match. Puis 21-10 après le 1er quart-temps. Le cauchemar continue lors du deuxième quart-temps qui se conclut sur le score de 31-18. Le 3ème quart temps ne rassura pas Yoann CABIOC’H, même si les Tigresses villeurbannaises connurent, elles aussi, une baisse de régime (40-27, 30′). Dans le dernier quart-temps, les Poinçonnoises revinrent à -7 47-40 à la 35ème minute, mais les coéquipières de MarieAlizé LE MOAL (13 points samedi soir) ne laissèrent pas échapper la victoire. Au classement, l’ASVEL Villeurbanne n’est plus qu’à une victoire du Poinconnet qui accueillera dans 15 jours, Trophée Coupe de France oblige, les Pink Ladies de Roanne.

À la recherche de victoire depuis le 8 décembre à Villeurbanne (48-57), les espoirs de Lyon devaient se frotter à des Orthéziennes revigorées par leur succès du week-dernier ( 84-69) face au leader voironnais. La Red Army fit jeu égal durant le 1er quart-temps 18-16 et resta au contact des jeunes protégées de Frédéric BERGER jusqu’à la fin du troisième quart-temps (46-40, 30′). Semblant manquer d’énergie, les filles de Paco LAULHE durent céder de 10 points supplémentaires dans le 4ème quart-temps et s’incliner 70-54. Au classement, les espoirs lyonnaises ne sont plus qu’à une victoire du trio Monaco/Roanne/Feytiat. Quant aux Orthéziennes, elles ne comptent toujours qu’un point d’avance sur les Hautes-Savoyardes d’Annemasse, toujours 1ères relégables.

Share Button
Adsense
Page generated in 0,798 seconds. Stats plugin by www.blog.ca