Pages
Adsense

NF1 poule B : La SIG chute lourdement à Ifs, Sceaux toujours invaincu dans la phase retour

Share Button

Valentine ZAMBELLI et Ifs ont donné une leçon de basketball au leader Graffenstaden © CB Ifs

 

Résultats de la journée 16 du 23 février 2019 :

Le Havre Sceaux 70-74
Thouars Trith 65-70
Sannois-St Gratien Pays Rochelais 17 56-71
Ifs Graffenstaden 81-59
Sainte Savine Geispolsheim 74-75
ACLPAB Calais INSEP 2 16/03

 

Classement :

1. Graffenstaden 30Pts 16m
2. Ifs 28Pts 16m
3. Geispolsheim 26Pts 16m
4. Thouars 26Pts 16m
5. Sceaux 26Pts 16m
6. Le Havre 25Pts 16m
7. Sainte-Savine 24Pts 16m
8. Pays Rochelais 17 23Pts 16m
9. Trith 23Pts 16m
10. Sannois St-Gratien 21Pts 16m
11. INSEP 2 17Pts 15m
12. ACLPAB Calais 17Pts 15m

 

Tout d’abord, évoquons la  raison du report du match CCFB et l’ACLPAB Calais au 16 mars. Effectivement, l’infirmerie des Dentellières vient de voir arriver Ambre METAYER, gravement blessée au genoux à l’entraînement, saison terminée tout comme pour Onayssa SBAHI et Laura FISCHER. Contacté par nos soins, Jean-Bernard BLANQUART, le coach calaisiens tient à remercier son homologue du Centre Fédéral Arnaud GUPILLOTE pour sa compréhension. Rendez-vous donc le 16 mars dès 16h, ce qui coïncidera d’ailleurs avec les 50 ans du club.  

Chahutées le week-end dernier par les Abeilles de Furdenheim (59-60) en Trophée Coupe de France, les Ilkirchoises se rendaient à Ifs affronter leur dauphin au classement. Match importantissime pour les deux équipes à 280 minutes de jeu de la fin de la saison.

Les Ifoises, tout de suite dans le bon tempo, ont rapidement montré aux coéquipières de Louise DAMBACH que la soirée allait vite se transformer en long calvaire (21-12, 10′). Seule Natasa POPOVIC (12 points) réussit à surnager, tant le collectif normand étincelait la rencontre : 40-28 à la pause. En solides leaders, les protégées de Fabien KAERLE se devaient de réagir aux retour des vestiaires. Que nenni ! Anais DEYRES, insolente d’adresse, et ses coéquipières enfonçaient le clou en gagnant le 3ème acte 23-17 soit 63-45, le point average de +15 est lui aussi en danger. Incapables de renverser la tendance, les Alsaciennes devront assumer rapidement cette lourde défaite (81-59). Il leur reste six journées pour voir leur retour objectif en Ligue 2 devenir réalité. De leur côté, les Normandes réduisent à 2 points leur retard par rapport à leur adversaire du soir.

Le troisième du classement, à l’issue du week-end dernier, le CJS Gespolsheim, retournait en terre auboise une semaine seulement après sa victoire (63-70). Après un début de match équilibré, les Chèvres Alsaciennes prennent l’avantage face à des Panthères en manque d’adresse chronique (14-23, 10′). Devant leur public, les coéquipières de Devon BROOKSHIRE vont réagir et faire quasiment jeu égal avec les filles de Claire LEMARCHAND avec un 19-20 (33-43, 20′). Arrivées avec des cartons remplis de chaussures pour l’Association de Maud LESOUDARD-BRINDANI nommée “Share Your Shoes”, les Alsaciennes aimeraient bien empocher les 2 points de la victoire. Les Saviniennes vont revenir avec de toutes autres intentions sur le terrain et s’adjuger logiquement le 3ème acte 26-14 et ainsi passer devant leur adversaire (59-57, 30′).

Après le 95-94 après prolongation du match aller, les 2 équipes vont pour la troisième fois de la saison s’expliquer dans le dernier quart-temps. Moins fluide que dans l’avant-dernier acte, les Panthères vont voir (encore une fois) la victoire leur échapper (74-75). Rompu à ces fins de matchs sur le fil, les Alsaciennes comptabilisent 3 victoires d’un petit point, une de 2 points et une autre 3 points. Côté aubois, ce sont les courtes défaites qui sont collectionnées, 2 d’un point, 1 de trois points et une de 4 points. Soit 10 points pris d’un côté et 8 point laissés en route de l’autre.

Expérience quand tu nous tiens ! Les Auboises doivent rester très concentrées, le 1er relégable n’est plus qu’à 3 victoires, il reste 6 matchs.

Invaincues depuis le 8 décembre (51-76) face au CB Ifs, le Thouars Basket 79 a dû aller au terme de la prolongation pour venir à bout des Océanes il y a 15 jours (78-82). Samedi, le CO Trith des sœurs NOWACKI se présente après une défaite il y a quinze jours au Havre (57-68), et une élimination à Armentieres face au CB Ifs (55-68) en Trophée Coupe de France la semaine dernière.

Dès le début du match, les Thouarsaises imposaient à leur adversaire une grosse pression défensive et elles menaient 20-16 après le 1er acte. Tendance inversée lors du second acte où l’attaque nordiste arrivait à prendre le dessus et malgré peu de jeu et beaucoup d’imprécisions, ce sont les coéquipières d’Aida FALL (15 points) qui prenaient le score à la mi-temps (34-36, 20′). Au retour des vestiaires, les Deux-Sévriennes retrouvaient leur adresse, malheureusement trop temporairement pour inquiéter des Nordistes à l’affût (46-49, 30′) au début du dernier acte. Scénario indécis jusqu’au bout qui donnera la victoire aux Nordistes plus réalistes et plus à droites que leur adversaires. Victoire trithoise 65-70.

Les joueuses de Fabrice PONTIER s’éloignent de la zone de relégation (+2 victoire sur Sannois St Gratien, premier relégable) donc bonne opération ! En revanche, les Thouarsaises à égalité de points ( 26 points) avec l’ASA Sceaux, voient revenir Le Havre et Sainte Savine. À noter qu’avec dix victoires, le Thouars Basket 79 est le premier promu mathématiquement maintenu en NF1.

L’ASA Sceaux Basket invaincue depuis le début de l’année, qualifié en quart de finale du Trophée Coupe de France (75-70) face au CB Ifs se rendait au Havre défier les Océanes.

Rapidement menées au score (17-18, 10′),  les Aplemontaises faisaient jeu égal avec leurs adversaires dans le second acte : 37-37 à la pause.

Dans la deuxième mi-temps, les Scéennes maintenaient leur pression défensive et forçaient leurs adversaires à faire de mauvais choix, et à tenter des tirs compliqués. Au fil du match, les Américaines de Sceaux Toccara ROSS et Hannah SUNLEY-PAISLEY prenaient le dessus à l’intérieur et terminaient le travail à 3 points. 59-69 avant les dernières bandrilles de Baleta MUKOKO. Trop tard. Défaite 70-74. Les joueuses de Chris SINGLETON dépassent les protégées de Laurent CHAMU et pointent désormais à la 5ème place.

Dernier match de la soirée, et non des moindres : l’Olympique Sannois Saint Gratien recevait les Squales du Pays Rochelais 17. Sans victoire à leur tableau de chasse depuis le 19 janvier (76-42) face à l’ACLPAB Calais, les joueuses de Franck SIMONET devaient impérativement gagner ce match pour éviter de voir leur adversaire, premier relégable au début de la journée, se montrer trop pressant. Dès la fin du premier quart-temps (17-24), les Franciliennes montraient leur limite offensives et ne parvenaient pas à trouver de solutions à la mi-temps (30-37, 20′). Au retour des vestiaires c’est toujours la défense des coéquipières d’Amélie GUILLON (17 points) qui faisait la différence, À l’aube du dernier acte (38-52), les Val-d’Oisiennes voyaient leur espoir de victoire trop lointain et étaient quasi-résignées car même le dernier quart temps devaient leur échapper de justesse 18-19. Battu sèchement 56-71, l’Olympique doit se rattraper samedi prochain lors de la réception du CO Trith.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense