Pages
Adsense

Eurocoupe : Le BLMA à 40 minutes du dernier carré, Lyon ASVEL Féminin en Espagne pour finir la tête haute

Share Button

Amel BOUDERRA et les Flammes ont une gros challenge à relever face au BLMA © FIBA

 

1/4 de finale retour :

Lattes-Montpellier Charleville-Mézières
Cukurova Schio
Gérone Lyon ASVEL Féminin
Salamanque Orenbourg

 

La possibilité d’une demi-finale 100% française a pris du plomb dans l’aile dès la semaine. Confronté à une cascade de blessures, la dernière en date étant celle de Clarrisa DOS SANTOS, Lyon ASVEL Féminin avait, en coulisses, « tiré un trait » sur la compétition. Pourtant, les joueuses présentes sur le parquet de Mado Bonnet ont joué le jeu à fond mais la fatigue en fin de match et la prestation solides de Gérone ont eu raison d’elles. Gérone aura pu tomber dans le piège de jouer tranquille. Les Catalanes ont été sérieuses comme le montre l’écart final (+23). Ce match retour semble être une formalité pour les partenaires de Laia PALAU avec les maux actuels des Lyonnaises.

C’est donc Gérone (très probablement) que retrouvera le vainqueur de la confrontation entre Lattes-Montpellier et Charleville-Mézières. Les Latoises ont réalisé une bonne affaire avec victoire de 16 points pour les débuts d’Ana DOBOVIC sous le maillot des Gazelles. Les Flammes sont les seules à s’être imposées sur le parquet du palais des sports de Lattes (80-77). Mais, Romauld YERNAUX ne disposera pas de la même formation que lors de ce succès du 19 janvier dernier. Non qualifiées en coupe d’Europe, Géraldine ROBERT et Djéné DIAWARA seront en civiles. Fort de leur avance confortable, le BLMA a les cartes en main pour continuer l’aventure en Eurocoupe. La récente démonstration contre Villeneuve d’Ascq et un record égalé de points marqué lors d’une rencontre de LFB (115) montre la solidité des coéquipières d’Héléna CIAK.

Les deux autres quarts de finale s’annoncent indécis, voire très indécis.

Orenbourg a dominé la première manche mais les Russes et Laura NICHOLLS qui retrouvera un public qu’elle connait bien n’ont pas fait un écart important. Certes, Orenbourg partira avec 3 possessions d’avance (+8). Salamanque aura l’avantage de jouer devant son chaud public. Pourtant, les Espagnoles et Angelica ROBINSON ont un bilan à domicile négatif (4 défaites pour 3 victoires) lors de la phase de poule d’Euroligue.

Schio a montré, face à Cukurova, ses faiblesses qui lui ont coûté très cher en Euroligue. Les Italiennes ont rivalisé avec la meilleure formation turque du moment mais les dernières minutes ont été fatales pour les joueuses de Pierre VINCENT. Résultat : les transalpines se rendent en Turquie avec 4 longueurs de retard. Peu et beaucoup à la fois puisque Cukurova et Kim METSDAGH (qui fêtait son anniversaire hier) sont invaincues à domicile toutes compétitions confondues depuis le début de saison.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,731 seconds. Stats plugin by www.blog.ca