Pages
Adsense

NF3 : Poules C et D : C.E.S Tours toujours sérieux, la bonne opération de SMASH Vendée

Share Button

Résultats de la journée 21 du 07/04/2019

Poule C

A. S. De Monts ASPTT Limoges 49-72
Lardin B. C. Veauche CRAP 35-91
Jeanne d’Arc Vichy U. S. M. Saran 44-61
J. S. Marzy U. S. Beaumont 74-69
I. E. Le Coteau La Couronne 73-47
U. S. Guennoise C. E. S. Tours 52-65

 

Classement

1 C. E. S. Tours 40 pts 21 m
2 U. S. M. Saran 37 pts 21 m
3 Veauche CRAP 36 pts 21 m
4 J. S. Marzy 34 pts 21 m
5 I. E. Le Coteau 34 pts 21 m
6 U. S. Guennoise 31 pts 21 m
7 La Couronne 31 pts 21 m
8 U. S. Beaumont 31 pts 21 m
9 ASPTT Limoges 30 pts 21 m
10 Jeanne d’Arc Vichy 26 pts 21 m
11 Lardin B. C. 25 pts 21 m
12 A. S. De Monts 23 pts 21 m

 

Ce déplacement en Corrèze pour l’avant dernière journée avait 2 objectifs, tout d’abord la victoire et ensuite réaliser un match plein face à une équipe que l’on sait coriace et qui ne lâcherait rien. De quoi maintenir un rythme ! Tout n’a pas été parfait, notamment une entame de match où les Guennoises faisaient feu de « tout bois » en s’adjujant fort logiquement le premier quart 21-15 malgré Diana CHOIBEKOVA qui assurait principalement le compteur points. Manque de concentration, d’engagement, Laura LOEMBET a vite remis « les têtes à l’endroit » et le second quart 13-20 marqua une reprise en main du match par des Red Girls plus appliquées, plus impliquées. Pas moins de 7 joueuses ont assuré la marque dont 2 tirs primés de Charlène HILAIRE. A la mi-temps 34-35, le retard était comblé. Les Tourangelles sur leur lancée enfoncèrent le clou lors du troisième quart 6-15, privant les locales du ballon par une agressivité défensive retrouvée. Laura LOEMBET faisait tourner son effectif, sans pour cela nuire à l’efficacité collective. Lors de la dernière période, le CEST maîtrisa la situation avec une Charlène HILAIRE qui ajusta de nouveaux 2 tirs à 3 points portant son total à 5 sur le match.

Monts s’appliquait à défendre en surpassant les intérieures et en coupant toutes les passes. Camille LEBLOND, intenable, n’hésitait pas à défier ses vis à vis (16-14, 6ème). Maladroites, les Limougeaudes piétinaient face une défense montoise collective et intraitable. Un premier écart était creusé aux 10 minutes (23-16). Monts se met sur orbite pas pour longtemps car Limoges décidait de passer en zone. Un choix qui allait être fatal pour le reste de la partie aux joueuses locales. Empêtrées dans la nasse défensive, elles perdaient de nombreux ballons et s’exposaient au jeu de transition des postières pour redonner pourtant un peu d’air (27-22, 15ème). Toujours en difficulté, les Montoises se laissaient dépasser juste avant la pause (28-31). Monts n’avait inscrit que 5 points ! Limoges repartait de plus belle toujours protégé par sa « défense barbelée » (28-38, 23ème). Un éclair qui redonnait un peu d’espoir (36-40, 25ème) avant que les grands gabarits limougeauds ne commencent leur travail de sape.  En cinq minutes, Limoges s’était mis sur orbite (38-51, 30ème). Le dernier quart-temps était difficile à vivre pour Monts et la barre des 20 points était atteinte à la 35ème (40-64). Courageuses, les Montoises  n’abdiquaient pas et réussissaient à limiter l’écart final dans le money-time. 

Dans les autres rencontres, on connait la deuxième équipe accompagnant CES Tours, c’est USM Saran, qui en ayant gagner à Vichy 61-44 valide leur place. Malgré la victoire à Lardin 91-35,  Veauche ne peut plus rattraper la seconde place sachant qu’elle ne possède pas le point average si défaite de Saran lors de l’ultime journée. Marzy bat aux forceps Beaumont 74-69 tout comme Le Coteau contre La Couronne 73-47. A noter la victoire de l’ASPTT Limoges à Monts 72-49.

 

Résultats de la journée 21 du 07/04/2019

Poule D

U. S. Pont St Martin C. E. P. Lorient 63-57
Smash Vendée sud Loire Avenir Rennes 2 63-57
Les Herbiers Gars d’Herbauges  56-84
ALPC Moulin Nantes Bressuire 86-57
C. P. B. Rennes I. E. Chantonnay Epine 48-66
CTCE Quimper La Jarrie 64-34

 

Classement

1 ALPC Moulin Nantes 41 pts 21 m
2 Smash Vendée sud Loire 36 pts 21 m
3 Gars d’Herbauges  36 pts 21 m
4 Avenir Rennes 2 35 pts 21 m
5 I. E. Chantonnay Epine  34 pts 21 m
6 U. S. Pont St Martin 33 pts 21 m
7 C. E. P. Lorient 30 pts 21 m
8 CTCE Quimper 30 pts 21 m
9 Les Herbiers 28 pts 21 m
10 C. P. B. Rennes 26 pts 21 m
11 Bressuire 25 pts 21 m
12 La Jarrie 24 pts 21 m

 

Pour Chantonnay, l’équipe signe une belle victoire à l’extérieur. Le match commence très vite. Le premier quart est très équilibré et se termine sur une égalité, 19 partout. Dans le second les visiteuses commencent à prendre la mesure de leur adversaire, et malgré quelques oublis défensifs et de  mauvaises passes Chantonnay a pris l’avantage à la pause, 28-35. Le retour des vestiaires, les visiteuses redémarrent très fort ce qui leur permet de creuser l’écart pour prendre 14 points d’avance après 30 minutes, 36-50. Dans le 4ème quart, le coach visiteuses fait tourner, avec les jeunes au taquet pour finir avec 18 points, 48-66.
 
Agressives et appliquées en défense, malgré un match sans enjeu, les Morbihanaises éteignaient leurs adversaires et se montraient plus adroites. 16-12 pour les Lorientaises à l’issue des dix premières minutes. Mais les joueuses de la banlieue nantaise revenaient sur deux paniers à trois points (25-27, 17ème). La sortie de leur joueuse, suite à un choc au genou, faisait mal au collectif Lorientais qui n’avait plus sa pivot sur laquelle s’appuyer. Le jeu breton devenait décousu, avec de nombreuses pertes de balle, et le CEP Lorient était à son tour dominé. Les joueuses subissaient le rythme et se faisaient sanctionner sur le jeu en transition par une équipe de Pont Saint Martin qui reprenait confiance. Les Lorientaises étaient menées à la mi-temps (34-31). Malgré cela, les Bretonnes restaient brouillonnes et rataient de nombreux paniers faciles sous le cercle. Pont Saint Martin, lui, ne manquait pas ses occasions et prenait ses distances grâce à son adresse extérieure (45-39, 25ème). Le CEP allait chercher son égalisation sur la ligne. 46-46 à l’entame de la dernière période. Mais, mal réparties, les Lorientaises s’essoufflaient à courir après le score. Elles craquaient face à des adversaires qui profitaient des prises à deux pour sanctionner à trois points. Le CEP s’incline 63-57 sans avoir démérité mais en se montrant trop maladroit dans les instants cruciaux.
 

Face à l’ALPCM Nantes, leader du championnat avec 19 victoires en 20 matchs, les protégées de Jordan BAUDRY s’attendaient à une rencontre difficile. Avec un départ sur les chapeaux de roue (19-6, 5ème), les Nantaises ont montré leur supériorité face à une équipe plus jeune et plus petite. Bressuire s’est rapidement vu dépasser par les passes longues de l’ALPCM. Les remontées en solo s’enchaînent et les offensives se concrétisent sans obstacle. Mené 25-6 à la 7ème de jeu, Bressuire s’appuie sur l’adresse extérieure pour une légère remontée (27-12, 10ème). Un changement stratégique se met en place sur le terrain dès le second quart-temps. La défense de Bressuire se ferme, limitant les offensives adverses dans la raquette. Bloqué en intérieur, Nantes est contraint à dérouler en extérieur avec du jeu rapide. Menées 63-33 à la 27ème, les joueuses de Bressuire reviennent à 63-40. Le score ne pourra plus être réduit face à l’artillerie nantaise. Les rebonds offensifs sont récupérés et Nantes continue ses shoots jusqu’au coup de sifflet final. Il reste désormais aux Bressuiraises un dernier match à jouer face à Chantonnay. Si la saison prochaine se déroulera en Régionale, emporter une dernière victoire à domicile est l’objectif de cette rencontre. Pour Jordan BAUDRY constatait :

On arrive à s’exprimere quand les rotation se font. On subit parfois car on est trop statiques mais la saison a été compliquée. Pour le club, on aimerait bien faire une prestation digne sur l’engagement. Les filles sont toutes issues du club et ça serait un joli remerciement. Il nous restera ensuite à nous reconstruire pour l’avenir. L’équipe est jeune et on espère revenir vite en Nationale avec de l’expérience. »

Dans les autres rencontres, l’oppsosition entre Quimper qui n’avait plus rien à jouer et La Jarrie, condamnée à descendre en régional, ceux sont les locales qui ont dominé la rencontre 64-34. Gars d’Herbages s’impose en toute logique aux Herbiers 84-56. Le match a suivre pour le ticket de la deuxième place synonyme de qualification, et c’est SMASH Vendée qui sort vainqueur face à Rennes Avenir 63-57. Après la défaite, Nolwen LOCQUEN, regrettait : 
Nous savions qu’en allant jouer au Smash Vendée, le match aurait été difficile. Cependant les joueuses ont respecté les consignes défensives et nous avons joué les yeux dans les yeux face à une équipe complète avec de belles individualités. Nous faisions une belle première mi-temps en limitant le jeu de LESKOVA et NICOLE, nous arrivions à trouver des solutions offensives mais malheureusement notre adresse extérieure n’était pas au rendez-vous.
A la mi-temps nous étions à 4 points d’écart. Le troisième quart-temps n’a pas été brillant, nous nous sommes déconcentrées en donnant des contres attaques aux Vendéennes sur des pertes de balles. Nous étions à 12 longueurs mais je suis fière de la réaction d’orgueil des filles, nous avons su controler le rebond défensif. Nous sommes revenues à -4 points à 1 minute 50 de la fin du match. Malheureusement les décisions arbitrales n’ont pas été dans notre sens, à la limite de l’incompréhension. Le match était une belle rencontre de basket avec 2 équipes qui ont fait preuve d’une belle ténacité mais le “show” des arbitres en fin de match a gâché l’esprit du match. Je suis fière de l’état d’esprit de mes joueuses puisqu’elles se sont données pour combler l’écart en fin de match défensivement et offensivement même si l’adresse n’était pas là, la sélection des tirs a été juste. Nous irons à Lorient pour finir en beauté notre superbe saison. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense