Pages
Adsense

Final Four Euroligue : Ekaterinbourg surclasse Sopron

Share Button

Courtney VANDERSLOOT et ses partenaires étaient trop fortes pour leurs hôtes © FIBA

 

 

Ekaterinbourg Sopron 81-59

Remake de la finale de la saison dernière qui voyait les les Russes l’emporter 72-53. Un an plus tard, Ekaterinburg prenait le match en main en infligeant un rapide 7-0. Maladroites, les Hongroises de Sopron devaient attendre la deuxième minute de jeu pour enfin débloquer leur compteur. Yvonne TURNER (15 points) enclenchait une série de tir lointain qui remettait les Hongroises sur le droit chemin. Le quart-temps se terminait par un rebond défensif de Queralt CASAS 24-17. Le remplacement de TURNER par Zsofia FEGYVERNEKY après 90 secondes de jeu, ne modifiait pas la donne 26-22 jusqu’au retour de l’américaine quelques instants plus tard. Remontant point après point, les Hongroises allaient s’offrir le luxe de prendre pour la première fois du match la mène sur un panier à deux point de l’espagnole Queralt CASAS (27-30) . Sentant le potentiel danger, Alba TORRENS et ses coéquipières reprenaient rapidement des couleurs +7 34-30. Dans le bon tempo les Hongroises tenaient le choc et malgré un nouveau panier à 3 points de Kayla McBRIDE 42-37, Candice DUPREE permettant à son équipe de retourner aux vestiaires avec seulement 3 points de retard. Beaucoup plus adroites à trois points, les Russes allaient se donner de l’air dès la reprise 5-2 puis rapidement 9-2, les Hongroises devaient attendre la 6ème minute de ce troisième quart-temps pour marquer leur quatrième et sixième point. 53-43 avec dix longueurs d’avance l’ogre Russe ne relâchait pas son étreinte et l’incontournable Brittney GRINER (19 points) augmentait encore l’écart 58-44. Ce quart temps remporté 18-9 ne restera pas dans les annales du basket féminin mais la maladresse hongroise malgré de nombreux rebonds offensifs est rédhibitoire à ce niveau de compétition. 60-46 : Le dernier acte voyait les Russes beaucoup plus sereines. Sans réelle occasion de revenir dans le match, les Hongroises subissaient la dureté du jeu russe. 68-54 après cinq minutes de jeu. Kayla McBRIDE augmentait de 3 points l’avance du club russe 72-54 Sans avoir à forcer son talent le collectif russe écrasait désormais le match. Aleksandra CRVENDAKIC inscrivait les deux derniers points de son équipe à 3 minutes du terme 74-59. La statistique du match sera celle du nombre de points marqués après interceptions 18-9 alors que les Hongroises volaient 14 ballons contre 12 pour les Russes. Score final 81-59, le match n’aura duré qu’une seule mi-temps la première on imagine que les paroles de Miguel MENDES ont trouvé un écho chez ses joueuses. Les Hongroises peuvent avoir des regrets, grâce à 15 rebonds offensifs contre 10 à leur adversaires elles ont disposées de nombreuses seconde, voir troisième chance.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,381 seconds. Stats plugin by www.blog.ca