Pages
Adsense

LFB : Ne dites plus Lyon ASVEL Féminin mais LDLC ASVEL Féminin

Share Button

Tony PARKER et Marie-Sophie OBAMA, ici aux côtés de Laurent DE LA CLERGERIE, ont présenté une nouvelle ère © Jérôme LE BRIS

 

Hier, moins d’une semaine avant la reprise du championnat, la presse locale et nationale était conviée dans la salle Mado BONNET en présence de Paoline SALAGNAC, Valéry DEMORY, Marie-Sophie OBAMA, Tony PARKER et Laurent DE LA CLERGERIE.

Tout ce beau monde était donc là pour présenter une nouvelle étape dans la construction du club de Lyon, dont l’équipe féminine ne s’appellera plus Lyon ASVEL Féminin mais désormais LDLC ASVEL Féminin (il va falloir vous y faire !). Comme chez les garçons de Villeurbanne depuis quelques années, il s’agit en effet d’un “naming” sur une durée de 4 ans pour mettre en évidence le partenariat grandissant entre le club rhodanien et LDLC, site marchand spécialisé notamment dans la vente de produits high-tech, d’où la présence de son Président-Fondateur Laurent DE LA CLERGERIE, originaire de la capitale des Gaules.

Voici la réaction du Président du club, Tony PARKER :

Ce n’est pas un sponsor mais pour le naming global entre hommes et femmes. […] Il s’agit d’une logique de marque, c’est plus facile de communiquer avec un seul nom qu’avec deux comme l’année dernière.

 

Puis, le commentaire de sa Présidente Déléguée, Marie-Sophie OBAMA :

Le nouveau nom du club est venu suite aux Lions du sport où ils ont présenté Marieme Badiane comme évoluant au LDLC ASVEL Féminin. […] La ville de Lyon a eu un rôle majeur dans le rachat du club par Tony PARKER, par les moyens mis en œuvre au cours de ces dernières années…

 

Le coach Valéry DEMORY s’est ensuite exprimé sur le côté sportif :

On a un temps d’avance en dehors du terrain, on va essayer d’en avoir un sur le terrain. […] Nous n’avons pas les moyens d’avoir les meilleures américaines, mais si nous avons un bon groupe et un bon collectif, nous pourrons aller loin.

 

Avec l’appui de sa capitaine Paoline SALAGNAC :

A nous de nous préparer le mieux possible car nous savons que nous allons être attendues partout.

 

L’objectif affiché est, outre le fait de conserver le titre LFB, de se qualifier pour le Final Four de l’Euroligue. Affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense