Pages
Adsense

Euroligue : Les clubs français ont manqué leur premier rendez-vous

Share Button

Helena CIAK n’a pas pu fêter son retour à Koursk par une victoire © FIBA

 

Groupe A :

T. T. T. Riga U. S. K. Prague 66-73
Venise Bourges 73-63
Braine Ekaterinbourg 79-87

 

Hier soir, à l’exception de 2 rencontres qui se joueront ce soir, l’Euroligue a fait son grand retour sur le devant de la scène. Et ça n’a pas été de tout repos pour l’U. S. K. Prague puisqu’après un long voyage jusqu’en Lettonie, Valériane VUKOSAVLJEVIC (17 points à 67%) et ses copines ont su venir à bout d’une équipe du T. T. T. Riga qui a tenté le tout pour le tout en fin de match mais en vain.

Déception pour Bourges ! En déplacement en Italie, les filles d’Olivier LAFARGUE ont mal débuté sur le terrain de Venise (20-8 au bout de 10 minutes puis 44-23 à la pause). Et malgré les efforts d’Isabelle YACOUBOU (14 points, 3 rebonds) et Marissa COLEMAN (16 points, 7 rebonds), les Tangos n’ont pas réussi à revenir dans la partie.

Pour leur première sortie européenne avec Braine, Frédéric DUSART et Mélissa DIAWAKANA (5 points, 4 rebonds) peuvent se targuer d’avoir tenu tête à la grosse armada d’Ekaterinbourg. Car toujours sans Emma MEESSEMAN (qui a fait le déplacement et a été ovationnée par le public de Charleroi pour son titre en WNBA) ni Alba TORRENS, les protégées de Miguel MENDEZ pensaient avoir fait le plus dur en première période (28-41, 20′). Mais c’était sans compter sur l’abnégation d’Olesia MALASHENKO (15 points à 50%) et ses troupes, qui ont posé des problèmes aux championnes d’Europe en titre, qui se sont tout de même imposées au Spiroudome.

 

Groupe B :

D. Koursk LDLC ASVEL F. 79-64
Fenerbahçe Gérone 86-82
Lattes-Montpellier Sopron 53-66

 

Pour son premier match dans la plus haute compétition européenne, LDLC ASVEL Féminin (Lyon pour les intimes) a su lutter à armes égales sur le terrain du Dynamo Koursk (47-48, 30′) avant de devoir céder face à l’expérience du duo DeWanna BONNER-Natalia ZHEDIK (18 et 19 points). Avertissement sans frais pour les joueuses de Roberto IÑIGUEZ, qui doivent faire sans Astou NDOUR, fraîchement opérée du genou.

Sur les rives du Bosphore, belle opposition également entre Fenerbahçe et Gérone. Mais malgré un gros retour des Catalanes en fin de partie (31-20 dans le dernier quart-temps) et une Magali MENDY en réussite (24 points dont 4/9 à 3 points), ce sont bien Alina IAGUPOVA (22 points, 8 passes décisives) and co. qui ont su tirer leur épingle du jeu.

Dernier représentant français de cette édition 2019-2020, Lattes-Montpellier a dû rendre les armes à domicile. Dominées en première période (25-41, 20′), Gabby WILLIAMS (19 points, 3 interceptions) et ses coéquipières ont tout fait pour sortir la tête de l’eau au retour des vestiaires mais n’y ont pas réussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense