Pages
Adsense

TQO Afrique : Le Nigéria et le Mozambique poursuivent l’aventure sur la route de Tokyo 2020

Share Button

Promise AMUKAMARA (n°10) et les Nigérianes ont fait un pas de plus vers Tokyo © FIBA

 

Résultats du 17 novembre 2019 :

Nigéria Mali 74-59
Sénégal Mozambique 49-56

 

Le Nigeria, leader de son groupe de qualification, rencontrait le Mali pour le gain du précieux sésame vers le TQO de février. Ezinne KALU (15 points, 7 rebonds) et ses partenaires démarraient ce match face à la sélection de Sylvain LAUTIE avec un peu de maladresse mais les Maliennes, en disgrâce au lancer franc (13/22), parvenaient à contenir leur adversaire : 14-11 après dix minutes de jeu.

Plus dynamiques en défense, les Nigérianes mettaient leur adversaire sous pression dans le deuxième acte et le travail sous les paniers de Mariam  COULIBALY (11 points, 12 rebonds) ne suffisait pas à empêcher son équipe d’accuser un retard de huit points à la pause (34-26, 20′).

Son équipe étant incapable de dérégler l’imposante dynamique nigérianne, l’ailière Meiya TIMERA (20 points, 3 rebonds) devenait garante du scoring malien. Mais la défense verte et blanche veillait aux grains, et les Maliennes n’arrivaient pas à trouver la clef du verrou mis en place par Otis HUGHLEY Jr. Si bien qu’à dix minutes du terme, le Mali se trouvait en fâcheuse situation, mené 59-40.

Les minutes s’égrainaient  alors à l’avantage des partenaires d’Ify IBEKWE (14 points, 2 rebonds) qui, sentant la fin du match, baissaient leur niveau d’intensité défensive. Les Maliennes faisaient alors preuve d’abnégation pour remporter le dernier acte 15-20. Plus physique dans les duels, le Nigéria, s’offre donc son précieux billet pour les TQO de février.

Le dernier match de ce TQO africain opposait le Sénégal au Mozambique. Menées 0-5 après trois minutes de jeu, Oumoul Khairy SARR (15 points, 1 rebond) et les siennes revenaient néanmoins à 9-10 à l’issue des dix minutes.

Revenues à 15-15 après un panier à deux points de Ndieye Fatou NDIAYE (5 points, 5 rebonds), les Sénégalaises encaissaient un sévère 0-11 à l’initiative de Leia DONGUE (11 points, 6 rebonds). Atones et coupables de trop de maladresses, les lionnes de la Teranga accusaient un retard important à la pause 18-26.

Après trois longues minutes stériles, MameMarieSY DIOP (5 points, 6 rebonds), d’un shoot à trois points, remettait ses partenaires dans le sens de la marche (23-30) et à dix minute du terme, le Sénégal semblait avoir fait le plus dur (32-34, 30′).

Le dernier acte allait être décisif et les Mozambicaines soutenues par leur public s’employaient à donner un nouveau coup d’accélérateur à ce match fort plaisant. A cinq minutes de la fin du match l’écart de +4 pour les joueuses Mozambicaines 39-43 nous promettait une fin hitchcockienne.

Cécilia HENRIQUES (7 ponts, 7 rebonds) redonnait de l’air à son équipe 41-48, avantage suffisant pour s’offrir une place au prochain TQO.

Les trop nombreuses possessions cafouillées par le Sénégal dans le quatrième quart-temps auront raison des rêves olympiques de cette génération. En revanche, à domicile, les Mozambicaines s’offrent un billet historique pour le prochain TQO et peuvent toujours rêver de Tokyo 2020 d’ici le mois de février.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,654 seconds. Stats plugin by www.blog.ca