Pages
Adsense

NF1 poule A : La Glacerie écarte un concurrent direct Le Havre

Share Button

Inesa VISGAUDAITE et La Glacerie s’imposent en Normandie © Valentin Leflamand

Résultats de la journée 8 du 16 au 23 novembre 2019 :

Sannois-Saint-Gratien Ifs 57-54
Le Havre La Glacerie 84-87
Geispolsheim Thouars 64-67
Furdenheim Sceaux 43-68
Sainte-Savine Trith 82-60
INSEP 2 Alençon 70-82

Classement :

1. Sainte-Savine 16Pts 9m
2. Sceaux 16Pts 9m
3. La Glacerie 16Pts 9m
4. Alençon 15Pts 9m
5. Le Havre 14Pts 9m
6. Geispolsheim 13Pts 9m
7. Thouars 13Pts 9m
8. Furdenheim 13Pts 9m
9. Sannois-Saint-Gratien 13Pts 9m
10. Ifs 12Pts 9m
11. Trith 11Pts 9m
12. INSEP 2 10Pts 9m

Dans cette Poule A, plus ouverte que son homologue du grand sud du pays se jouait donc samedi dernier la neuvième journée.

Pour se donner de l’appétit, commençons par la réception du CB Ifs de Morgan DEBROSSE par l’Olympique Sannois Saint Gratien. Après une large déconvenue à La Glacerie lors de la septième journée (97-66), les partenaires de Melody GAMARUS (15 points) jouaient  donc une troisième équipe normande consécutivement.  Rapidement les visiteuses à l’aise dans tous les compartiments du jeu prenaient l’avantage dès les premières minutes de jeu. Toujours devant avec un écart oscillant entre huit et dix points d’avance, Amélie MARCEL (16 points) et ses coéquipières voyaient leur maigre tapis fondre à vue au début du dernier acte. Finalement, les Olympiennes de Frédéric SIMONET passaient devant à deux minutes du terme pour finalement l’emporter 57-54 et ainsi se donner un peu d’air au classement avec un petit point d’avance désormais sur la deuxième place de relégable occupé par les Ifoises.

Ifoises contraintes désormais à l’exploit la semaine prochaine à domicile face au Havre dans le énième derby normand de la saison.

Le match suivait concernait l’inévitable derby normand pour cette neuvième journée les Tango de l’US la Glacerie se rendaient au Havre qui pour l’occasion avait mis les petits plats dans les grands et offert une cure de jouvence à la salle Pierre de Coubertin. Début des hostilités tout feu, tout flamme et ainsi après quarante minutes de jeu les deux formations Normandes allaient offrir cinq minutes de suspense intenable à tout le public. 84-84 à quelques secondes du terme, ballon pour les Tango la meneuse lettonne Inesa VISGAUDAITE (4 points) prends un écran et envoie un missile longue distance 87-84 la dernière courte possession Aplemontaise ne suffira pas à revenir. YOANN CABIOC’H s’offrait un joli cadeau d’anniversaire et ses joueuses confortaient leur troisième place avant la réception de Gespolsheim le week-end prochain.

Au classement les joueuses de Laurent CHAMU n’ont plus qu’un petit point d’avance sur ces mêmes Alsaciennes.

Les Bas-Rhinoises de Laurence LEMARCHAND toujours en grande délicatesse loin de leur base se devaient de l’emporter à domicile face au Thouars Basket 79 de Mathieu PEYMIRAT pour ne pas voir le nombre des défaites dépasser celui des victoires. Premier quart-temps, inquiétant pour les partenaires de Cécile DAMBACH (21 points) puisque les Thouarsaises menaient 2-7 avant la réaction des Indomptables qui empêchaient laborieusement ce premier temps de jeu. Deuxième acte également très délicat puisque les partenaires de Siga CAMARA (8 points) faisaient alors le premier écart du match 31-40 à la pause. Les Alsaciennes réalisaient un troisième acte très sérieux qui leur permettaient de revenir à 44-44. Cela ne suffirait à stopper la furie des visiteuses qui allaient de nouveau mettre la pression sur leur hôtes 52-59. Le match était tout sauf terminer puisque les partenaires de Briana WILSON (10 points) revenaient une troisième fois à hauteur 59-59 à quelques instants du terme. Tous les efforts consenties précédemment ne permettaient pas aux Alsaciennes de conclure le match et sereinement après avoir battu Sainte Savine et Sceaux les Thouarsaises s’offraient une victoire de prestige en Alsace 64-67. Désormais septième de la Poule, les Deux-Sevriennes recevront Sannois Saint Gratien le week-end prochain alors que Gespolsheim clôturera sa saison par deux déplacements dont un premier dantesque à La Glacerie.

Les abeilles de Furdenheim ravies d’avoir remis les compteurs dans le bon sens à Trith (68-72) après prolongation recevait l’ASA Sceaux plus que jamais dauphin de la Poule. Les joueuses de Chris SINGLETON prenaient rapidement le jeu à leur compte et profitaient d’une multitude de pertes de balles des coéquipières de Karla GERGELOVA (8 points). Menant déjà après dix minutes de jeu 12-24, les Scéennes en réussite ne lâchaient pas la pression sur leur adversaire. A la pause l’avance des Franciliennes est déjà de +19 23-42.  Au retour des vestiaires, réaction d’orgueil des Alsaciennes, avec plus d’agressivité offensive la tendance s’inverse quelques peu mais de trop nombreuses pertes de balles empêchaient un réel retour au score malgré le gain de ce troisième acte 13-12. Tous ces efforts consentis allaient malheureusement être payés cash dans le dernier acte Miriam URO NILIE (15 points) et Stephanie CAILLEUX (18 points) mettant fin aux derniers espoirs des Abeilles. Lourde défaite 43-68.

Le leader Aubois recevait lui le CO Trith Porte du Hainaut. A la surprise générale les Nordistes prenaient la direction des opérations 2-7 avant de voir les coéquipières de Goundo DIALLO (7 points) revenir avant la fin du quart-temps 22-23. Pas vraiment rentré dans le match, les joueuses d’Alexandra ARENA laissaient leur adversaire faire un petit écart avant la mi-temps 34-39.

Changement de physionomie au retour des vestiaires les interieures Auboises et Hermine NGUEKO GUOTUE (25 points) en tête se mettaient enfin à l’ouvrage. Massarami MEITE (9 points) et ses partenaires cédaient 27-14 ce troisième acte avant de buter définitivement devant la défense 21-7 et finalement s’incliner lourdement 82-60. A noter l’absence sur le terrain d’Andra IONESCU rester à Trirh suite à une blessure.

Le dernier match de la soirée voyait les espoirs du Centre Fédéral accueillir les joueuses de Fayssal RHENMAN. Laila LACAN (16 points) toujours aussi efficace à la mène, emmenait ses jeunes partenaires à bien résister à la pression des Alençonnaises. Laetitia BAUDET (20 points) et ses coéquipières en difficulté pour réaliser le break. Fidèle à leur principe de jeu, les pensionnaires de l’INSEP menaient la vie dure à l’actuel quatrième de la Poule. Finalement vainqueur 70-82, les pensionnaires de l’UBCLA recevront Furdenheim lors de la prochaine journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,500 seconds. Stats plugin by www.blog.ca