Pages
Adsense

NF3 Poules C et D : La CTC Toulouse Tournefeuille au sec, le faux pas de Chauray

Share Button

 

Résultats de la journée 9 du 01/12/2019

Poule C

CTC Toulousain / AS Tournefeuille US Guennoise 77-69
UA Laloubere HM Castaignos B 50-57
ES Gimontoise La Couronne 77-32
Avenir Grandfonds SP Cugnalaise 55-54
Pau Lacq Orthez Basket Elusa 56-49
Avenir Chalosse Vacquiers Bouloc 89-59

 

Classement

1 ES Gimontoise 17 pts 9 m
2 Avenir Chalosse 16 pts 9 m
3 Pau Lacq Orthez 16 pts 9 m
4 Avenir Grandfonds 16 pts 9 m
5 SP Cugnalaise 15 pts 9 m
6 HM Castaignos B 15 pts 9 m
7 Vacquiers Bouloc 13 pts 9 m
8 CTC Toulousain / AS Tournefeuille 13 pts 9 m
9 UA Laloubere 11 pts 9 m
10 Basket Elusa 11 pts 9 m
11 US Guennoise 10 pts 9 m
12 La Couronne 9 pts 9 m

 

Grandfonds par manque de taille face à Cugnaux développait une très haute pression défensive et menait 17-13. Mais les visiteuses revenait dans la partie et imposait son impact physique pour mener d’une possession 26-24 à la pause. Le troisième acte est en faveur de Cugnaux qui accélérait pour s’échapper 36-27 puis 43-29. À la traîne à l’entame du dernier acte 37-48, Grandfonds jouait son va-tout. Les locales refaisaient surface pour revenir dans la partie 48-50 et 53-54. Les visiteuses pouvaient se mordre le doigts en échouant 6 fois sur les lancer-francs tandis qu’à l’opposé c’est ce petit point réparateur qui faisait sourire les locales pour sortir vainqueur 55-54 grâce à une volonté des joueuses.

Face à la lanterne rouge La Couronne, Gimont n’a pas fait de détail pour faire l’écart dès les premières minutes. En menant par 7 points, les locales multipliaient les changements défensifs par de la zone et de l’individuelle pour virer à la pause avec 21 points d’avance 43-22. La seconde mi-temps est un cauchemar pour les visiteuses scorant seulement 7 et 3 points. 

La CTC Toulouse / Tournefeuille s’impose 77-69, mais pour Jean-Luc LOBAL, coach vaincu s’exprimait :

Notre objectif, c’est le maintien considéré  dans une logique de progression, de continuité. Il n’y a donc pas lieu d’évoquer une quelconque déception  à court terme parce que la victoire n’a pas été au rendez-vous. Nous ferons tout pour qu’elle le soit à l’issue du match retour, sachant que, dans notre situation, nous sommes amenés à cibler certaines rencontres en priorité. 

Dans les autres rencontres de la journée, Hagetmau Casteignos creuse l’écart en remportant sa victoire à l’extérieur face à Laloubère 57-50 et se positionne dans la partie haute. Avenir Chalosse continue sa bonne forme suite à sa victoire 89-59 face à Vacquiers, qui cet dernier, reste dans le ventre mou. Pau Orthez gagne également à domicile face à Basket Elusa 56-49 pour prendre la troisième place. 

 

Résultats de la journée 9 du 01/12/2019

Poule D

Avrille B Chauray BC 63-61
Limoges ABC 2 JS Marzy  58-64
I. E. Chantonnay Epine USM Saran 77-56
Murs Erigne BC US Le Poinconnet 87-52
Angers 2 Smash Vendée sud Loire 68-61
Lamboisières Martin ASPTT Limoges 103-46

 

Classement

1 Chauray BC 17 pts 9 m
2 Angers 2 17 pts 9 m
3 Avrille B 16 pts 9 m
4 USM Saran 14 pts 9 m
5 Lamboisières Martin 14 pts 9 m
6 Murs Erigne BC 14 pts 9 m
7 I. E. Chantonnay Epine 13 pts 9 m
8 JS Marzy  13 pts 9 m
9 ASPTT Limoges 12 pts 9 m
10 Smash Vendée sud Loire 12 pts 9 m
11 US Le Poinconnet 11 pts 9 m
12 Limoges ABC 2 10 pts 9 m

 

La rencontre entre Avrillé, un des prétendants au podium et Chauray, actuellement leader et invaincu a tenu toutes ces promesses. Les locales démarraient correctement la partie mais les visiteuses creusaient un écart de 6 points au terme du premier acte 16-22. si Avrillé peinait offensivement, les leaders prenaient 10 points d’avance mais les locales recollaient à 3 points à la pause 30-33. Ces dernières passaient devant pour la première fois 38-33, Chauray répondait par un 13-0 et repartait avec 8 points d’avance à 12 minutes du terme. Chaque équipe prenait par moment leur ascendant dans ce dernier quart, si Chauray marquait son panier, Avrillé rétorquait dans les dernières secondes et gagna ce match 63-61. Pour Victor SOULARD, coach victorieux revenait :

C’est la force du collectif qui a payé. les filles peuvent être très fières d’elles. On a bien su mener ces derniers instants avec sang froid. Au-delà du résultat sportif, on développe un état d’esprit qui me convient à 100%.

Si Le Poinçonnet mettait de l’intensité dès l’entame, Murs-Erigné reprenait les débats pour s’installer devant dès la fin du quart 17-15. A un moment à égalité 22-22, le collectif local accélérait et se détachait par un 17-4, pour rentrer aux vestiaires 39-26. La seconde mi-temps est identique  au second quart avec du rythme à l’inverse des visiteuses qui devenaient plus imprécises et s’effondraient au fil des minutes pour s’incliner 87-52. Pour Amelina LEFRANT, la coach se félicitait par :

On fait une bonne entame de match, même si tout n’est pas parfait. Nous avons eu un début d’entame un peu molle, en adaptant notre défense et notre agressivité, on a pu faire la différence. Les filles ont fait le boulot et cela m’a permis de donner du temps de jeu aux jeunes.

Les joueuses de Chantonnay ont dominé Saran sur l’ensemble de la rencontre. Les locales démarrent correctement pour mener 11-6. Saran qui est en panne dans le secteur offensif est menée 24-10 à la fin du premier acte. Le second est identique avec une accélération suivi de beaucoup d’agressivité afin de provoquer de nombreuses fautes pour être au delà de 20 points à la pause. La seconde mi-temps reste équilibrée où Saran reste aux alentours des 20 points de retard. Les locales s’imposent 77-56. 

Entre Angers et SMASH, l’entame de match fut équilibrée et ceux sont les Angevines qui prenaient 6 points d’avance 23-17 à l’issu du premier acte. Même si les Vendéennes essayaient de résister grâce à Emilie LISERON-MONFILS, les locales restaient en rythme pour mener de 9 points 36-27 à la pause. Le troisième quart est très compliqué pour les visiteuses qui accusent le coup 60-44 à l’entame du dernier acte. Si un sursaut d’orgueil était côté visiteur, les locales gardaient leur sang froid et s’imposaient 68-61 malgré un dernier quart difficile. A l’issu de la rencontre, les deux coaches, Julien HERAULT pour Angers estimait :

Sur l’ensemble du match et sur ce dernier quart-temps, on n’a pas été collectif, avec nos compétences individuelles on pouvait faire mieux.

Côté vaincu, Lydie BERNARD, déplorait :

Le troisième quart-temps est celui qui nous a pénalisés, nous avons beaucoup pris l’eau.

Dans les autres rencontres de la journée,  pour Limoges ABC, la tâche se complique en s’inclinant face à JS Marzy 58-64. ASPTT Limoges reste également dans le quatuor du bas de tableau en s’inclianant lourdement 103-46.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,473 seconds. Stats plugin by www.blog.ca