Pages
Adsense

NF1 poule A : La Glacerie vainqueur face à Alençon, et de 4 pour Geispolsheim face à Sainte Savine

Share Button

Désirée BAKABADIO et La Glacerie ont remporté le derby normand © Jean-Pierre BARGE

 

Résultats de la journée 15 du 8 février 2020 :

Ifs Furdenheim 49-39
La Glacerie Alençon 74-71
Le Havre INSEP 2 66-46
Sannois-Saint-Gratien Sceaux 46-81
Thouars Trith 51-46
Geispolsheim Sainte-Savine 69-64

 

Classement :

1. La Glacerie 28Pts 15m
2. Sceaux 26Pts 15m
3. Sainte-Savine 25Pts 15m
4. Le Havre 24Pts 15m
5. Alençon 24Pts 15m
6. Geispolsheim 23Pts 15m
7. Thouars 22Pts 15m
8. Furdenheim 21Pts 15m
9. Sannois-Saint-Gratien 21Pts 15m
10. Ifs 21Pts 15m
11. Trith 18Pts 15m
12. INSEP 2 17Pts 15m

 

La Poule A nous prépare un scénario des plus indécis pour les sept dernières journées, inutile également de préciser que les points éventuels glanés en Coupe de France pourraient s’avérer décisif.

La Green Nation du CB Ifs accueillait les Abeilles de Furdenheim, match capital dans la lutte pour le maintien. Les deux formations faisaient preuve de maladresse dans un premier acte peu prolifique 10-7. A l’intérieur Shereen SUTHERLAND (17 points) faisait le job alors que les extérieures peinaient à régler la mire. Côté Alsacien, les absences conjuguées de Laura FISCHER, Sophie CLAUSS et Mélanie BAUMANN semblaient peser lourdement sur le collectif des joueuses de Guillaume VIDOT. Célia MAULER (14 points) tentaient bien de colmater les brèches, mais à la pause l’écart augmentaient encore 24-18. De retour des vestiaires, les Abeilles maîtrisaient mieux les assauts des joueuses de Morgan DEBROSSE, mais peinaient à scorer et à la fin du troisième acte l’écart enflait encore 37-25. Avec une défaite (62-56) à l’aller les Ifoises n’ont  plus qu’une idée en tête, valider les deux points de la victoire et prendre le point average. Mission accomplie après un dernier panier longue distance d’Axelle BUNDGAARD (7 points). 49-39 le match ne restera pas dans les annales mais il rapporte deux précieux points aux Normandes. Côté Abeilles, la page est à vite tourner puisque se profile déjà la réception de Geispolsheim en espérant que l’infirmerie se videra vite afin que l’équipe puisse retrouver ses automatismes. Au classement le CB Ifs rattrape Sannois et Furdenheim avec vingt et un points mais reste premier relégable avant de se rendre chez le voisin Alenconnais pour un derby passionnant.

Premier derby de la soirée de samedi pour les Tango de l’US La Glacerie qui accueillait l’Union Basket Communauté Urbaine d’Alençon. Stupeur à la Saillanderie, l’adresse insolente des joueuses de Yoann CABIOC’H remarquée depuis le début de la phase retour  à l’image de Cecile BAUDY (7 points) s’était évaporée. Emmenées par une Nya JORDAN (21 points) des grands soirs, les joueuses de Fayssal RHENNAM faisaient un mini-break 17-21. Fabienne CONSTANT (17 points) se jouait de la défense visiteuse pour ramener ses partenaires à égalité à la pause 36-36. De retour des vestiaires, le match tenait toutes ses promesses et de nouveau les partenaires de Sarune POVILIONYTE (14 points) reprenaient le large pour mener 50-56 à dix minutes du terme. Derby oblige la rivalité pousse les Tango dans leur dernier retranchement pour revenir à une minute du terme 71-71. Il fallait attendre les dernières secondes et un tir instinctif de l’inévitable Amber GRAY (9 points) pour faire chavirer le kop local et offrir la victoire 74-71 à son camp. Les Tango restent invaincus à domicile et comptent toujours deux points d’avance sur le second.

Non loin de là, les Havraises de Laurent CHAMU recevaient les Espoirs du Centre Fédéral. Début de match compliqué pour les partenaires d’Aida MARA (9 points), tant les joueuses d’Arnaud GUPILLOTE semaient le doute dans les esprits normands 6-13 après sept minutes de jeu. Ilona HATTAB (12 points) et ses coéquipières voyaient les Havraises revenir à la fin du premier acte 14-15. Par la suite, les partenaires d’Anita MEZAROS (15 points) prenaient la direction des opérations pour rentrer au vestiaire avec quelques longueurs d’avance 33-26. La seconde mi-temps se résumait à un cavalier seul des Havraises tant elles imposaient leur collectif à des Espoirs qui ne trouvaient pas les solutions défensives face aux vagues rouges et blanches. A la fin du troisième quart-temps 52-35 le score était acquis et le jeu Havrais baissait en intensité. Pas de quoi remettre en cause la victoire promise aux Normandes qui ne comptent désormais plus qu’un point de retard sur la troisième place du podium.

L’autre derby du soir opposait l’Olympique Sannois Saint Gratien à Sceaux. Le début de match assez équilibré voyait les partenaires de Fatim TRAORÉ (11 points) tenir tête aux joueuses de Chris SINGLETON. Finalement, les Scéennes prenaient la mène 16-19. Sans forcer leur talent, Miriam URO-NILIE (28 points) et ses coéquipières ouvraient des brèches dans la défense adverse pour mener 31-40. Au retour des vestiaires, la défense des visiteuses retrouvait ses basiques et laissait s’envoler les derniers espoirs de Frédéric SIMMONET. Après un sévère 8-25 soit 39-65 au tableau d’affichage, le quatrième et dernier acte confirmait le naufrage des joueuses locales qui comme au match aller devaient concéder une cuisante défaite 46-81.

Comme à Ifs, se jouait à Thouars un match important pour le maintien. Les joueuses de Mathieu PEYMIRAT recevaient le CO Trith de Vincent VERRYSER, match important pour la fin du classement pour les deux équipes avec déjà trois défaites consécutives depuis le début de la phase retour. Les partenaires d’Anne-Sophie PANIER (14 points) n’avaient pas d’autre alternative que de revenir des Deux-Sèvres avec les deux points de la victoire. Le début du match est à l’avantage des Thouarsaises menant rapidement 7 à 1 avant de se faire rattraper dans les ultimes minutes du premier quart-temps qui finalement se termine sur le score de 11 à 11. Prenant de nouveau la poudre d’escampette les partenaires de Camille CHATEAU (4 points) ne pouvaient que constater le nouveau retour des joueuses nordiste 19 à 19 puis à la pause 25 à 24. La victoire n’avait pas encore choisi son camp. Plus incisives au retour des vestiaires les Thouarsaises se donnaient un peu d’air en passant un 7 à 0 à leurs adversaires grâce à l’adresse longue distance d’Elodie TADEUSZAK (11 points), les joueuses de Trith revenaient à 41-40 Anaïs FILLODEAU (3 points) faisaient tomber en éclats les derniers espoirs nordistes, grâce au seul tir longue distance de son équipe, 44-40 score final, Thouars, sans convaincre outre mesure, s’offre les deux points de la Victoire

Les indomptables de Geispolsheim recevaient Sainte-Savine basket. Sur une belle dynamique de 3 victoires consécutives les joueuses de Laurence LEMARCHAND accueillaient un adversaire qui accusait déjà deux défaites depuis le début de la phase retour, les joueuses d’Alexandra ARENA bien décidées à mettre fin à leur période de disette. Entamé le match pied au plancher, malgré un peu de déchet, les auboise emmenées par leur intérieure. Hermine NGUEKO (16 points) mettaient la main sur le premier quart-temps 17-21. Le banc des indomptable changeait de défense et mettait ainsi à mal l’attaque des Panthères, à la pause 37-36. Peu inspirées et globalement brouillonnes les partenaires de la capitaine Lalya SIDIBE (7 points) n’arrivaient pas à contrecarrer le collectif bas-rhinois encore devant à 10 minutes du terme 55-51. Les partenaires de Juliette NOLD (9 points) plus déterminées que leurs adversaires trouvaient les ressources pour s’imposer dans leur salle 69-64. Encore une désillusion pour les auboise qui voient désormais Sceaux les reléguer à la 3e place du classement, très bonne opération en revanche pour les Alsaciennes désormais à 1 points du podium.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,866 seconds. Stats plugin by www.blog.ca