Pages
Adsense

NF1 poule A : Le Havre doit garder la cadence à Sceaux, Furdenheim doit se reprendre dans le derby

Share Button

Après Sainte-Savine et Alençon, Le Havre peut encore s’offrir un leader © Le Havre Association Basket

 

Programme de la journée 16 du 15 février 2020 :

Alençon Ifs
INSEP 2 La Glacerie
Sceaux Le Havre
Trith Sannois-Saint-Gratien
Sainte-Savine Thouars
Furdenheim Geispolsheim

 

Une fois n’est pas coutume : ce sont bien les Panthères du Sainte Savine Basket qui ouvriront le bal de cette seizième journée face au Thouars Basket 79. Si les Panthères de la capitaine Lalya SIDIBE rêvent toujours de phase finale, elles devront impérativement remporter les deux points de la victoire ce samedi. Les joueuses de Mathieu PEYMIRAT, en difficulté à l’extérieur depuis leur victoire à Geispolsheim (64-67) le 30 novembre, naviguent depuis dans la deuxième partie du classement. La dernière sortie des partenaires de Siga CAMARA à Sceaux (58-56) il y a quinze jours devrait attirer l’attention des Auboises qui ont déjà grillé de trop nombreux jokers.

Les Espoirs du Centre Fédéral recevront les Tango de Yoann CABIOC’H. Gagnantes au buzzer la semaine dernière grâce à un panier d’Amber GRAY (74-71) face à Alençon, les Tangos devront garder dans un coin de leur mémoire le match aller (70-66) où le scénario final aurait pu être tout autre. De plus, avec seulement un petit point de retard sur le CO Trith Porte du Hainaut, les jeunes Franciliennes pourraient s’offrir un objectif de prestige pour les six dernières journées et enfin quitter cette dernière place. Du côté des Normandes, ce déplacement à tout du match piège : Arnaud GUPPILLOTTE et son staff ne laisseront pas passer l’occasion de faire tomber le leader.

Le derby normand de cette journée se déroulera à Alençon qui reçoit les joueuses du CB Ifs. Auteures d’un match abouti malgré la défaite à Sainte Savine (79-76), les coéquipières d’Awa NIANGHANE disposent des qualités pour faire tomber Alençon à domicile. Les joueuses de Fayssal RHENNAM, exactement sur le même tableau de marche que lors de la phase aller, ne peuvent se permettre une troisième défaite consécutive. Justine BODIGUEL et ses partenaires l’avaient largement emporté lors du match aller (60-73), de quoi donner des idées à Morgan DEBROSSE. Le match semble très ouvert.

Les Scéennes de Chris SINGLETON recevront l’ALA Le Havre. Si, à l’aller, les Franciliennes s’étaient lourdement inclinées en Normandie (64-44), aujourd’hui les deux formations respectivement deuxième et quatrième de la Poule A ne peuvent se permettre le moindre faux pas. Les coéquipières de Maëlle NIAY en difficulté en fin de match face à Thouars (58-56), devront montrer plus de certitudes dans leur jeu pour vaincre les Normandes capables du meilleur comme du pire.

Le match suivant opposera le CO Trith Porte du Hainaut aux Franciliennes de l’Olympique Sannois Saint Gratien. La victoire est impérative pour les joueuses de Vincent VERRYSER. A trois points du premier non relégable, en l’occurrence leur adversaire du soir, les partenaires d’Elodie TADEUSZAK doivent l’emporter pour mettre fin à une série de quatre défaites consécutives, rattraper le retard sur leur tableau de marche de la phase aller où les Nordistes après quatre journées comptaient déjà deux victoires. Côté olympien, si le tableau de progression de la phase aller est respecté, le maintien est encore bien loin. Dans ce type de match, l’important sera que l’enjeu ne prenne pas le pas sur le jeu afin qu’actrices et spectateurs puissent avant toute chose prendre du plaisir sur et autour du terrain.

Le dernier match de cette journée sera un derby et une fois n’est pas coutume : celui-ci sera alsacien puisque les Abeilles de Furdenheim recevront les Indomptables de Geispolsheim.

A l’aller, les Indomptables s’étaient imposées dans la douleur (59-55). Aujourd’hui, les filles de Guillaume VIDOT doivent composer avec une infirmerie pleine à craquer. Laura FISCHER, Sophie CLAUSS et Mélanie BAUMANN sont absentes des parquets, ce qui pèsent lourdement sur les rotations du technicien alsacien. Face à des Indomptables en pleine confiance qui revendiquent quatre victoires consécutives dont la dernière à domicile face au Sainte-Savine Basket (79-74), la tâche sera ardue. Mais la magie d’un derby peut renverser bien des montagnes, Johanna RATZEL et ses partenaires sont prévenues. Les Abeilles, qui ont sorti les joueuses de Laurence LEMARCHAND du Trophée Coupe de France, peuvent retrouver leur allant à tout moment et faire de ce très court déplacement un très mauvais souvenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense
Page generated in 0,777 seconds. Stats plugin by www.blog.ca