Pages
Adsense

Belgique : Ca s’active de toutes parts !

Share Button

La Russe Kamilla OGUN va vivre sa première expérience à l’étranger © Youlia FEDOSSEEVA

 

Ces dernières heures, plusieurs entités belges ont mis les petits plats dans les grands et fait un certain nombre d’annonces quant à la physionomie de leur effectif pour la saison à venir. C’est le cas de Verviers-Pepinster qui a annoncé deux arrivées. D’abord, celle de Katharina MULLER, ailière allemande de 26 ans (1,81 m) passée par plusieurs équipes de l’élite outre-Rhin avant de partir à l’échelon inférieur pour poursuivre ses études de médecine. Puis, celle de Léa FAVRE, intérieure franco-suissesse de 23 ans (1,83 m) qui vient d’achever son cursus avec l’Université de Rider (Etat du New Jersey) où elle tournait à 12 points et 5 rebonds lors de sa dernière année de NCAA.

Du côté de Malines, on n’est pas en reste puisque le club de Kangoeroes Pitzemburg a présenté son groupe pour le prochain exercice. Ainsi, le coach Gerrit DRIESSENS pourra toujours compter sur la présence de la Polonaise Agnieszka SKOBEL, et de Lynn HERING, Yelena MENSE, Lisa MUKEBA et Marie DEGENS. De plus, Lexi KLABO, Jessica LINDSTROM et Ance AIZSILA ont paraphé un nouveau bail. Cette dernière sera d’ailleurs ravie de pouvoir évoluer aux côtés de sa soeur Kate, qui vient de s’engager avec le club malinois ainsi que la jeune intérieure hongroise Laura BICZO (1,86 m, 19 ans), qui était jusqu’ici à Ceglèd. Toujours au rayon des arrivées, les Kangoeroes pourront compter sur les Slovènes Tina JAKOVINA (1,84 m, 28 ans) et Aleksandra KROSELJ (1,70 m, 21 ans), qui évoluent respectivement comme ailière et meneuse.

Namur s’active également avec la signature de Kamilla OGUN. L’ailière internationale russe de 21 ans (1,81 m) va ainsi quitter ses frontières pour la première fois de sa jeune carrière et arrivera de son club formateur, le Spartak Moscou, où elle tournait cette saison à 9,6 points et 4,6 rebonds en championnat russe mais aussi 9,3 points et 3,8 rebonds en Eurocoupe.

Du côté de Braine, le champion en titre a utilisé l’adage “Jamais deux sans trois” à bon escient puisque, pour la troisième fois de sa carrière, Marjorie CARPREAUX portera le maillot des Castors la saison prochaine, comme l’a indiqué le club sur sa page Facebook. Frédéric DUSART retrouvera ainsi une joueuse qu’il connait bien puisque la meneuse internationale belge, qui arrivera cette fois de Kangoeroes Pitzemburg, a évolué à l’ESBVA-LM durant sa carrière. Puis, sur le secteur intérieur et pour notamment pallier au départ d’Egle SIKSNIUTE ou encore Celeste TRAHAN-DAVIS (au club depuis 2013), les dirigeants brainois ont mis les petits plats dans les grands. Ainsi, Kayla ALEXANDER débarque en Belgique après une saison 2019-2020 compliquée. Car tandis qu’elle s’était engagée avec les Turques de Cukurova Basketbol mais une blessure a empêché l’internationale canadienne, que l’on a pu voir exceller du côté de Bourges, d’honorer son contrat, mais elle a tout de même rejoint les Polonaises de Gdynia et disputé le Tournoi de Qualification Olympique avec le Canada. Puis, l’Américano-Camerounaise Brittany STARLING arrivera de Phantoms Boom où elle affichait une moyenne impressionnante de 19,4 points et 10,9 rebonds. Par ailleurs, outre les deux intérieures précédemment citées et Manon GRZESINSKI dont nous avions déjà parlé dans une précédente publication, Mélissa DIAWAKANA, Kourtney TREFFERS, Olesia MALASHENKO, Chantelle HANDY, Shaqwedia WALLACE et Mariona ORTIZ sont sur le départ.

Et ce n’est pas tout ! Car le club de Braine étoffe également son staff par l’arrivée d’une autre ex-Villeneuvoise, à savoir Ljubica DRLJACA. Quelques semaines après l’officialisation son départ de Villeneuve d’Ascq, où elle a été joueuse puis assistante-coach, la Franco-Serbe s’est engagée chez nos voisins d’outre-Quiévrain où elle sera… assistante de Coach Fred, comme ce fut le cas dans la banlieue lilloise pendant 7 saisons. Ensemble, ils ont permis aux Guerrières de remporter l’Eurocoupe en 2015 et, il y a 3 ans pratiquement jour pour jour, la LFB, mais aussi d’atteindre les phases finales de ces 2 compétitions à deux reprises et de disputer 4 fois l’Euroligue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense